Ville de Paris

Service

Choisir un mode d'accueil

Mise à jour le 28/06/2022
Découvrez l’offre d’accueil de la petite enfance à Paris et trouvez le mode de garde qui vous convient le mieux : spécificités de chaque mode d’accueil, coût, demandes d'inscription…
Paris offre 40 800 places de crèche et plus de 5 000 places au domicile des assistants maternels. Une offre variée et de qualité au service de l’accueil collectif ou individuel de votre enfant.

Présentation de l’offre d’accueil à Paris

Le choix du/des modes d’accueil est le résultat de nombreuses questions que l’on peut se poser en amont, en fonction du projet que l’on imagine pour son enfant, son organisation familiale et professionnelle, ses contraintes financières. Cela permet d’envisager sereinement plusieurs options.
Retrouvez ci-dessous les éléments clés, les spécificités et les atouts de chaque accueil pour guider votre choix.

L’accueil collectif représente un ensemble diversifié d’établissements d’accueil de la petite enfance municipaux, associatifs et privés : crèches collectives, crèches familiales, crèches parentales, haltes-garderies, jardins d’enfants pédagogiques, jardins maternels, jardins d’enfants.

Ces établissements de 25 jusqu’à 141 places accueillent, dans des locaux spécialement aménagés, des enfants de moins de trois ans sous la responsabilité d’un personnel qualifié, à temps plein ou partiel. Ils sont dotés de projets sociaux et éducatifs qui garantissent la qualité d’accueil, l’attention portée au bien-être de chaque enfant, à leur socialisation et à leur développement moteur, langagier et sensoriel.

Quel que soit leur gestionnaire, les établissements d’accueil du jeune enfant font toujours l’objet d’une autorisation du service de la protection maternelle et infantile dont les conditions sont définies par le code de la santé publique.

Pour les établissements municipaux, la demande d’inscription se fait dans la mairie d’arrondissement où l’un des parents réside à partir du 6e mois de grossesse ou de la décision attribuant la garde de l’enfant en vue de son adoption. Cette demande doit être confirmée après la naissance de l’enfant, puis renouvelée régulièrement.

Voir Demander une place en crèche

Exception, pour les haltes- garderies municipales, pour les besoins d’accueil à temps partiel, et les établissements partenariaux et privés, l’inscription se fait toute l’année directement auprès du/de la responsable d’établissement. Les pièces nécessaires à l’inscription sont précisées sur place ou par téléphone.

Pour les établissements municipaux, les commissions d’attribution étudient les demandes et ont pour objectif de favoriser la conciliation avec la vie professionnelle des parents, l’aide au retour à l’emploi, la mixité sociale et l’inclusion de tous les enfants.

Une fois la place attribuée, la famille doit prendre rendez-vous avec le/la responsable d’établissement dans un délai de 10 jours pour signer un contrat d’accueil (contrat annuel signé chaque début d’année). Voir Demander une place en crèche

Pour les haltes- garderies municipales, les demandes portant sur un accueil régulier supérieur à deux jours par semaine sont examinées par la commission d’attribution des places de l’arrondissement.

Pour les structures associatives, l’attribution des places relève de la décision des associations; celles-ci participent également aux commissions d’attribution de la mairie. Pour les structures privées, l’attribution des places relève de leur décision.

Les établissements municipaux sont gérés par la ville de Paris. Par ailleurs, la ville de Paris peut être réservataire de berceaux au sein d’établissements privés.

Les établissements partenariaux sont gérés par des associations subventionnées par la collectivité parisienne.

Les crèches municipales sont ouvertes entre 10h30 et 11 heures heures par jour, de 7h30 / ou 8h00 à 18h30.

Certains établissements associatifs proposent une ouverture plus tôt le matin (avant 7h30) et/ou une fermeture plus tard le soir (après 19h).

L’accueil est souple, régulier à temps plein ou à temps partiel, occasionnel (à durée limitée) selon le besoin de la famille. Le temps de fréquentation est défini lors de l’inscription.

L'accueil collectif

Crèche

  • L’accueil en crèche se fait par des professionnels conformément à la réglementation nationale.
  • Les enfants ont entre 2 mois et demi et 3 ans. Le coût est défini selon le barème national établi par la Caisse nationale des affaires familiales en fonction des ressources des familles.
  • Les enfants peuvent être accueillis à temps plein ou à temps partiel, régulier ou occasionnel. Les temps d’accueil sont définis lors de l’inscription.
  • La crèche peut être municipale, associative ou privée à but lucratif.
Les +
Les enfants sont accueillis par une équipe de professionnels pluridisciplinaires qualifiés et formés aux évolutions des pratiques des métiers.

Halte-garderie

  • L’accueil se fait par des professionnels qualifiés conformément à la réglementation nationale, sur des demi-journées ou des journées complètes, en accueil régulier ou occasionnel, à définir lors de l’inscription. Certaines haltes-garderies servent des repas aux enfants.
  • L’amplitude horaire est de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30 ou, pour celles proposant des « journées continues », de 8h30 à 17h30.
  • Les enfants accueillis en halte-garderie ont entre 2 ans et demi et 6 ans.
  • Le coût est défini selon un barème national établi par la Caisse nationale des affaires familiales en fonction des ressources des familles.
Les +
Le fonctionnement des haltes- garderies municipales et partenariales est assuré par des professionnels qualifiés. Ce mode d’accueil est souple, permettant de combiner avec un autre mode d’accueil, par exemple celui d’un auxiliaire parentale. De nombreuses haltes-garderies peuvent délivrer des repas et accueillir les enfants en journée continue.

Jardin d’enfants pédagogique
(en évolution, transformés en 2024)

  • L’accueil en jardin d’enfants pédagogique se fait par des professionnels (éducateurs et éducatrices de jeunes enfants).
  • Les enfants accueillis en jardin d’enfant pédagogique ont entre 3 et 6 ans.
  • Le coût est calculé en fonction des ressources des parents, adopté par le Conseil de Paris.
  • L’accueil se fait du lundi au vendredi, de 8h15 à 17h et le mercredi de 8h15 à 11h30 sur le calendrier scolaire.
Les +
Une équipe de professionnels prépare les enfants au passage à l’école élémentaire.
À compter de la rentrée 2024, les jardins d’enfants pédagogiques évoluent pour se conformer au cadre légal national. Vous pouvez vous renseigner auprès du/de la responsable.

Jardin maternel

  • L’accueil en jardin maternel se fait par des professionnels qualifiés, comme en crèche, conformément à la réglementation nationale.
  • Les enfants peuvent être accueillis à temps plein ou à temps partiel.
  • Les enfants accueillis en jardin maternel ont entre 2 et 3 ans.
  • Pour les établissement municipaux, le coût est établi par la Caisse nationale des affaires familiales en fonction des ressources, sauf pour les structures privées qui fixent elles-mêmes leurs tarifs.
Les +
Ce mode d’accueil permet une transition en douceur vers l’école maternelle avec une homogénéité de l’âge des enfants accueillis.

Jardin d’enfants municipal (évolution à partir de septembre 2024)

  • L’accueil se fait par des professionnels qualifiés, comme en crèche collective, conformément à la réglementation nationale.
  • Les enfants accueillis en jardin d’enfants municipal ont entre 2 ans et 4 ans.
  • A partir de la rentrée de septembre 2024 les jardins d'enfants municipaux n'accueilleront plus les enfants de plus de 3 ans.
  • Pour les établissement municipaux, le coût est établi par la Caisse nationale des affaires familiales en fonction des ressources, sauf pour les structures privées qui fixent elles-mêmes leurs tarifs.
  • Les enfants peuvent être accueillis à temps plein ou à temps partiel.
Les +
Ce mode d’accueil permet une transition en douceur vers l’école maternelle avec une homogénéité de l’âge des enfants accueillis.

Crèche parentale

  • L’accueil est assuré par une association de parents participant eux-mêmes à l’accueil des enfants, en collaboration avec des professionnels qualifiés. Chaque association définit ses propres règles.
  • Les enfants accueillis en crèche parentale ont entre 2 mois et 3 ans.
  • Les enfants peuvent être accueillis à temps plein ou à temps partiel.
  • L’employeur d’une crèche parentale est l’association.
  • Le coût varie en fonction des structures.
Les adresses des crèches parentales à Paris se trouvent sur le site de l’association des collectifs enfants, parents, professionnels d’Ile-de-France
Les +
Les parents participent à la gestion de la crèche (les parents sont adhérents de l’association). La taille des structures est souvent réduite.

Crèche privée

Il existe des crèches non subventionnées, gérées par des entreprises privées.
Ces établissements, autorisées par le service de protection maternelle et infantile de Paris, attribuent directement leurs places. Leurs tarifs peuvent être conformes aux barèmes de la CAF ou fixés librement. Dans certains cas, les parents peuvent bénéficier d’allocations de la CAF.

L’accueil individuel

L’accueil individuel est assuré par les professionnels de la petite enfance qui gardent les enfants à leur domicile, comme les assistants maternels ou au domicile de l’enfant, comme les gardes à domicile ou les auxiliaires parentaux.

Crèche familiale

  • Une équipe de professionnels de crèche emploie et encadre des assistants maternels agréés qui accueillent à leur domicile un maximum de trois enfants, âgés de deux mois et demi à trois ans. Les assistants maternels participent chaque semaine à des ateliers et à des activités pédagogiques collectives dans les locaux de la crèche familiale.
  • Des professionnels assurent un suivi éducatif, psychologique et médical.
  • Le coût est défini selon le barème national établi par la Caisse nationale des affaires familiales en fonction des ressources des familles.
  • L’accueil se fait à temps plein régulier.
Les +
L’assistant maternel dispose d’un agrément délivré par la PMI et est suivi dans son activité par le responsable de la crèche familiale. Une équipe de professionnels de la petite enfance encadre les personnels et anime les activités.

Il y a un équilibre entre les temps d’accueil individuel au domicile de l’assistant maternel et les temps collectifs, dans les locaux de la crèche. Les parents ne sont pas employeurs des assistants maternels qui sont salariés de la Ville de Paris.

Assistante maternelle

  • L’accueil se fait au domicile de l’assistante maternelle.
  • Les enfants accueillis chez l’assistante maternelle ont entre 2 mois et demi et 3 ans.
  • Le nombre d’enfants accueillis chez l’assistante maternelle est de 4 maximum.
  • L’employeur de l’assistante maternelle est la famille.
  • Les horaires d’accueil de l’enfant sont à définir dans le contrat de l’assistante maternelle, dans le respect du droit du travail. Le salaire de l’assistante maternelle, les frais d’entretien et de repas sont à définir dans le contrat. Il est possible de demander des aides de la CAF : PAJE, complément de libre choix de mode de garde.
Des assistantes maternelles peuvent se regrouper par 2, 3 ou 4 en association pour ouvrir une maison d’assistantes maternelles, local extérieur à leur domicile, pour accueillir jusqu’à 12 enfants. Il en existe deux à Paris.
Les +
L’agrément, délivré par le service de protection maternelle et infantile PMI, constitue une garantie de qualité. Cet accueil sur-mesure répond aux besoins spécifiques des enfants, et notamment de socialisation, en lien avec l’organisation de vie des parents.

Les assistantes maternelles, avec les enfants qui leur sont confiés, peuvent fréquenter un RPE (relais petite enfance, anciennement RAM ). Animés par un éducateur ou une éducatrice de jeunes enfants, ces lieux proposent des espaces de jeux et d’activités pour les enfants et des temps d’échanges et de formations pour les assistantes maternelles.

La Ville de Paris effectue un suivi de ces professionnels par le service d’agrément et d’accompagnement des assistantes maternelles (SAMF) qui répond aussi aux questions des familles.

> Découvrez le service d'agrément et d'accompagnement des assistantes maternelles de votre arrondissement

Garde à domicile ou auxiliaire parentale

  • Les enfants restent chez eux, au domicile de leurs parents. Le.la garde à domicile ou l’auxiliaire parentale vient au domicile des parents pour s’occuper des enfants. Elle est employée directement par les parents ou par une entreprise ou une association prestataire.
  • La garde à domicile ou l’auxiliaire parentale garde généralement l’enfant jusqu’à son entrée à l’école maternelle ou en fonction des besoins spécifiques de l’enfant ou de la famille.
  • Le nombre d’enfants dont s’occupe la garde à domicile ou l’auxiliaire parentale est défini avec les parents.
  • L’employé de la garde à domicile ou de l’auxiliaire parentale est la ou les familles.
  • Les horaires de garde sont définis dans le contrat, dans le respect du droit du travail.
  • Lorsque le parent est employeur, le salaire est négocié entre celui-ci et l’auxiliaire. Il est possible de demander des aides de la CAF : PAJE, complément de libre choix de mode de garde.
  • La garde est individuelle ou partagée entre plusieurs familles.
Les +
L’enfant reste dans son cadre et dans son rythme, les déplacements des parents sont moindres. Ce mode d’accueil convient bien aux fratries. Les auxiliaires parentales, avec les enfants qui leur sont confiés, peuvent fréquenter un RPE (relais petite enfance, anciennement RAP).

Animés par un éducateur ou une éducatrice de jeunes enfants, ces lieux proposent des espaces de jeux et d’activités pour les enfants et des temps d’échanges et de formations pour les auxiliaires parentales.

Pour avoir plus d’informations, le SAMF peut répondre également aux questions générales sur la garde à domicile.

Estimation du coût des différents modes d’accueil

Pour l’accueil collectif municipal ou subventionné, la participation familiale est calculée en fonction des revenus selon un barème établi par la Caisse nationale des affaires famiales.
Pour les modes d’accueil en crèches privées ou à domicile par une auxiliaire parentale, les allocations de la Caisse nationale d'allocations familiales (CNAF) (PAJE complément de libre choix du mode de garde des parents) et des dispositions fiscales peuvent aider des familles.

Calculer et comparer pour mieux choisir

La CAF met à disposition un simulateur pour calculer et comparer le coût des différents modes d'accueil :
  • garde à domicile (simple ou partagée) avec les deux options :
    1) soit vous êtes l’employeur;
    2) soit vous passez par une association ou une entreprise de services à la personne qui est elle-même l’employeur.
  • assistante maternelle.
  • crèche.

Contact

Dans votre mairie d’arrondissement

  • Auprès des lieux informations aux familles, du service des affaires générales ou du service enfance.
  • Sur le site internet de votre mairie.
  • Lors des réunions collectives d'information.

Par téléphone au 3975

  • Les téléconseillers du centre d’appels de la ville de Paris répondront directement à votre question.

Auprès du SAMF (Service d’agrément et d’accompagnement des assistantes maternelles)

Pour l'accueil individuel contacter l'équipe de professionnels de votre arrondissement

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations