Ouvrir la recherche
Actualité

Budget participatif, les petits Parisiens à l’œuvre

Mise à jour le 16/02/2016
Fruit d’un projet adopté par les Parisiens lors du Budget participatif 2015, l’espace Workout du complexe sportif Carpentier a été inauguré le 27 janvier dans un quartier populaire du 13e arrondissement.

Budget participatif
Jean-Baptiste Gurliat/Mairie de Paris

L'atelier d'idéation

On arrive dans une ambiance à la fois studieuse et chaleureuse. Les élèves de CM2 de l’école élémentaire du 51 avenue de la Porte-d’Ivry sont répartis en quatre groupes de travail, correspondant chacun à quatre thématiques: plus connectée, plus solidaire, plus numérique, plus confortable. Cela fait déjà quinze jours qu’ils planchent sur des propositions pour améliorer leur école et ils ont bien compris que le Budget participatif pouvait les aider à mettre en œuvre leur projet et le rendre concret.
À la table «plus confortable», on rencontre tout d’abord Gabriel: «On a beaucoup parlé du Budget participatif, la directrice nous a bien expliqué». Fodé, très fier, précise: «Ça fait deux semaines qu’on travaille sur le sujet pour améliorer notre école». «On aimerait une salle réservée à la musique, aux arts plastiques et aux loisirs, une pour stocker le matériel de sport… Ah oui, et aussi des tablettes, c’est important le numérique, non?», ajoute Lellya. Tous s’accordent à dire qu’une salle informatique avec un ordinateur pour deux élèves, «ça serait vraiment bien». Leur idée est aussi d’agrandir la cour parce que, «comme elle est petite, on doit faire deux groupes pour les récrés».
Kouané, responsable des animateurs, pointe le problème de manque de place à la fois dans la cour et dans l’école. C’est important ce problème de place, d’autant plus que le soir, l’établissement accueille les cours municipaux de la Ville de Paris. Pour y pallier, une suggestion: «il y a une grande cour inexploitée à côté, où l’on pourrait construire un préfabriqué sur deux étages et agrandir la cour de récréation». Les enfants approuvent et concluent en chœur: «Tout ça, ce n’est pas pour nous, c’est pour les élèves qui arriveront après, l’année prochaine on sera au collège». On est ému par tant de sens civique et de clairvoyance.

Le Budget participatif ou comment être acteur de sa ville

Les projets votés au Budget participatif ont en effet besoin d'un certain temps pour voir le jour. L'espace de pratique sportive en plein air et en accès libre, plébiscité par les Parisiens lors du Budget participatif 2014 a ainsi été inauguré en janvier 2016 au sein du complexe sportif Carpentier (13e), dans le cadre du lancement d'une nouvelle saison du Budget participatif. Cet espace de «Street Workout» est doté d’agrès et de parcours sportifs, pour la pratique libre de la gymnastique et de la musculation. Une vingtaine d’autres sites dans toute la capitale seront dotés du même genre d’équipement.
Les Parisiens ont jusqu’au 19 février pour proposer leurs projets, à l’échelle de Paris ou d’un arrondissement, sur le site du Budget participatif. Dans cette édition 2016, l’accent sera mis sur les quartiers populaires, avec 30 millions d'euros dédiés et un Budget participatif spécifique pour les écoles.
Innovation démocratique majeure, le Budget participatif de Paris permet aux habitants de décider directement de l’utilisation de 5% du budget d’investissement de leur ville, soit 500 millions d'euros sur la mandature, un montant unique au monde. Depuis 2014, ce dispositif a permis de lancer près de 200 projets à Paris pour un investissement de plus de 85 millions d’euros.
Budget participatif
Jean-Baptiste Gurliat/Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.