Ouvrir la recherche
Actualité

Tiques, frelons, chenilles… ces bêtes qui nous embêtent

Mise à jour le 25/10/2019
Les beaux jours sont là ! C’est le temps des balades dans les bois et l'envie de se poser dans l'herbe… Ne boudons pas notre plaisir, mais restons vigilants : l’été, c’est aussi la saison où les insectes et autres parasites sont de sortie.
Tiques, frelons, moustiques-tigres ou chenilles processionnaires… Ces insectes nuisibles peuvent être désagréables, indésirables, voire dangereuses pour le promeneur : il faut donc bien les connaître pour les identifier et s'en prémunir.

Les bons réflexes

Comment se protéger ?

Les consignes de vigilance sont les mêmes pour tous les insectes et pour les tiques : portez des vêtements couvrants, évitez de vous étendre dans les herbes hautes, et inspectez-vous soigneusement le corps après une promenade dans les parcs ou dans les bois.

Que faire en cas de piqûre ?

Après une piqûre, ou en cas de doute (irritation, apparition de rougeurs, douleur, fièvre, mal de tête, ou tout symptôme qui vous semble inquiétant), consultez un professionnel de santé.

Les frelons

Frelon (Vespa crabro)
Frelon (Vespa crabro)
Pascale Blaizot
Le frelon est un insecte de la même famille que les guêpes, mais de plus grande taille (Frelon européen : 18 à 35 mm - Frelon asiatique : 17 à 32 mm). C’est pour cette raison que sa piqûre est plus douloureuse, et plus dangereuse en cas d’allergie, la quantité de venin étant plus importante.
Toutefois, le frelon n’est habituellement pas agressif si l’on garde bien ses distances.

Les moustiques-tigres

moustique-tigre
Moustique-tigre (Aedes albopictus)
Pascale Blaizot
Ils sont un peu plus petits (5 mm) que les moustiques habituels (5 à 7 mm). On les reconnaît aux rayures noires et blanches sur leur corps et leurs pattes. C’est une espèce invasive qui peut être porteuse de maladies. Il est aujourd’hui durablement implanté en métropole, et il a été plusieurs fois repéré à Paris.
Vous pensez avoir observé un moustique tigre ? Vous souhaitez le signaler ?
Pour ne pas laisser le moustique tigre s'installer, découvrez les bons gestes à adopter.

Les chenilles processionnaires

chenilles processionnaires
Chenilles processionnaires (Thaumetopoea pityocampa)
Elles mesurent entre 2 et 4 cm de long et se déplacent en file, d’où leur nom de « processionnaires ». Elles se trouvent plus particulièrement dans les pinèdes, à proximité des pins. Il est dangereux de les approcher car elles sont fortement urticantes et peuvent causer des allergies.

Les tiques

Qu'est-ce qu'une tique ?

Les tiques sont des parasites qui se nourrissent de sang et qui peuvent transmettre des maladies à l’homme, notamment la maladie de Lyme. Ce sont des acariens de très petite taille, mais visibles à l’œil nu (elles mesurent entre 1 et 12 millimètres). On les trouve dans les bois ou les herbes hautes. Lorsqu’elles piquent, elles restent fixées à la peau pendant plusieurs jours pour se gorger de sang. Leur piqûre peut être indolore : pour les repérer, il faut donc s’inspecter soigneusement le corps au retour de chaque promenade.
tique-reproduction
Tique (Ixodes ricinus)

Que faire en cas de piqûre ?

C’est pendant la piqûre que la tique risque de transmettre ses maladies. Il est indispensable de la retirer le plus tôt possible avec un tire-tique (disponible en pharmacie). Ne vous grattez pas, afin de ne pas l’écraser ni la casser ! Après une piqûre ou en cas de doute (apparition de rougeurs ou douleurs sur la zone de piqûre, fièvre, maux de tête ou tout autre symptôme inhabituel), consultez un professionnel de santé.

Restez vigilants

La meilleure façon de prévenir les maladies portées par la tique est d'éviter la piqûre. Une inspection soigneuse du corps après les promenades ou activités en forêt permet de détecter et enlever les tiques avant qu'elles n'aient eu le temps de transmettre la maladie de Lyme. Si vous avez un animal, vérifiez régulièrement qu'il ne soit pas porteur de ce parasite.
Pour en savoir plus sur les tiques, consultez le site de l’association France-Lyme.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.