Conduisez un bateau sans permis au Bassin de la Villette

  • Mis à jour le 3 août 2017
  • Loisirs

Marin d'eau douce vous propose de louer un bateau électrique pour explorer le canal de l'Ourcq. Et pas besoin d'avoir un permis ! Reportage embarqué au Bassin de la Villette (19e).

«Serrez bien à droite, car vous n'avez aucune priorité sur les autres bateaux. Et faites bien attention au feu lorsque vous arrivez au pont levant de Crimée : passez uniquement au vert!» Sur le ponton de Marin d'eau douce, dernières instructions avant le départ : un petit groupe a grimpé à bord de l'un des 30 bateaux rouge et blanc de cette jeune entreprise créée en 2014, installée en face de la baignade ouverte récemment. Dans quelques minutes, ils glisseront en toute liberté sur le Bassin de la Villette pour une heure ou davantage.

«On propose de découvrir le canal de l'Ourcq autrement, en totale autonomie, explique Jean-Baptiste Duquesnoy, responsable de la base de Marin d'eau douce du Bassin de la Villette. La seule condition pour conduire est d'avoir 18 ans.» Près des pontons, un espace entouré de bouées permet également aux enfants de piloter leur embarcation pendant 10 minutes. Et de prendre le volant seuls dès 9 ans ! «C'est super, se réjouit Mathieu, 10 ans, qui vient d'achever son tour en solo. Mais j'aimerais aller plus vite !»

Pour les adultes, les bateaux les plus rapides (pour 11 passagers) atteignent, eux, la vitesse de 9 km/h.

Découverte en vidéo

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter
Une start-up couvée par l'incubateur Welcome City Lab

Marin d'eau douce, c'est d'abord un projet lancé en 2014 par deux amis d'enfance Nicolas Couderc et Olivier Doin, Parisiens d'origine. «Le concept de location de bateaux électriques sans permis existait notamment à Nantes, mais rien n'avait été lancé à Paris», explique Jean-Baptiste Duquesnoy, le responsable de la base du Bassin de la Villette. La start-up a reçu le soutien de Welcome City Lab, l'incubateur de la Ville de Paris, dédié au tourisme. «Cela nous a apporté un encadrement et des contacts, témoigne Jean-Baptiste Duquesnoy, un bon moyen de nous mettre le pied à l'étrier !»

Une seconde base sur la Marne

Les bateaux électriques ont attiré 70.000 passagers l'an dernier, et le développement des marins parisiens se poursuit. Implanté sur le Bassin de la Villette, Marin d'eau douce a ouvert cette année sa seconde base sur la Marne à Meaux (Seine-et-Marne).  

Est-il est facile de piloter sur le canal de l'Ourcq ? Nous montons à bord pour en faire l'expérience. Les commandes des petits bateaux sont simples : marche avant ou arrière, et arrêt, et un volant pour tourner à droite ou à gauche. Une fois le moteur électrique démarré (pas de bruit, un vrai plus pour se détendre !), il faut quelques minutes pour s'habituer au pilotage de l'embarcation, et garder le cap. 

Nous voici en route vers le pont de Crimée, le dernier pont levant de Paris, situé au bout du Bassin. Un feu permet de passer en toute sécurité. Puis, nous longeons le canal de l'Ourcq, où les fresques «street art» se multiplient. La traversée du parc de la Villette vous fera redécouvrir la sphère argentée de la Géode d'un œil neuf !

Arrivés à Pantin (Seine-Saint-Denis) nous croisons l'embarcation électrique de Rémi et Magalie. «On a loué un bateau pour deux heures pour fêter notre PACS, expliquent les deux Parisiens. Le canal est super calme, cela change du métro ! On a une impression de liberté.» Grands Moulins, Centre national de la danse ou encore l'ancienne maison des douanes : Pantin regorge de bâtiments insolites. 

Infos pratiques

Marin d'eau douce propose des locations sur le Bassin de la Villette et sur la Marne (à Meaux).

Les tarifs varient selon la taille des bateaux et la durée de la location. Par exemple, une embarcation pour 5 personnes coûte 40 euros pour 1 heure.

Les plus courageux peuvent naviguer jusqu'à Sevran : un parcours de 20 kilomètres sur le canal (6 heures aller/retour).

Un espace de navigation est réservé aux enfants (obligatoirement accompagnés  s'ils ont moins de 9 ans) à bord de mini-bateaux.









Dernière mise à jour le jeudi 3 août 2017
Crédit photo : © François Grunberg / Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.