Ville de Paris

Actualité

Une maison de l’Ukraine virtuelle pour soutenir étudiants et chercheurs

Mise à jour le 16/05/2022
La Cité internationale universitaire de Paris (14e) accompagnera dès la rentrée 2022 jusqu’à 500 étudiants, chercheurs et universitaires touchés par la guerre en Ukraine. Une maison virtuelle a été créée par l’architecte Jean-Michel Wilmotte pour financer ce projet. Vous pouvez acheter une reproduction des images.
Comment venir en aide aux chercheurs, étudiants et universitaires ukrainiens ? Alors que l’Ukraine est ravagée par la guerre, la Cité internationale universitaire de Paris (14e) innove pour accueillir et accompagner 500 d’entre eux dès la rentrée 2022. Mais le campus du sud de la capitale ne dispose pas d’une maison ukrainienne. Elle a donc demandé à l’architecte Jean-Michel Wilmotte d’imaginer une maison virtuelle dédiée à ce pays.
Pour financer le projet, une campagne d’appel aux dons et une vente en NFT (objet numérique à acheter en ligne) des dessins de Jean-Michel Wilmotte ont été lancées. Une vente aux enchères chez Sotheby’s France, Europe et New York est également prévue le 9 juin prochain.

Accueil dans les 43 maisons de la Cité

Les fonds récoltés ont un objectif : offrir aux étudiants et chercheurs un logement au sein des 43 maisons de la Cité, les accompagner tout au long de leur séjour (aides administratives, suivi médical et psychologique, apprentissage du français, offre culturelle…) et préparer l’avenir de la jeunesse et de la communauté universitaire ukrainienne. L'argent récolté permettra aussi de constituer un fonds d’aide d’urgence. Ce dispositif s’adresse également aux résidents ukrainiens présents sur le campus.
« La maison de l’Ukraine est un projet virtuel, hautement symbolique, qui évoque le drame d’un pays que j’affectionne tout particulièrement. J’ai souhaité suggérer un lieu où les étudiants pourraient habiter, vivre et travailler », explique Jean-Michel Wilmotte.

Comment soutenir le projet ?

Vous pouvez faire un don sur le site dédié, acheter en version numérique un des trois dessins de Jean-Michel Wilmotte ou participer à la vente aux enchères. >>Plus d'infos ici

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations