Ouvrir la recherche
Service

Trottinettes électriques : des règles de circulation à respecter

Mise à jour le 28/06/2021
Les "engins de déplacement personnel motorisés" (trottinettes électriques, gyroroues, hoverboards….) sont soumis au Code de la route, suite à un décret publié au Journal officiel le 25 octobre 2019. Voici les principales règles à respecter dans la capitale.
Une étape importante dans la régulation des trottinettes électriques mais aussi des gyroroues, ou encore des planches à roulettes électriques (hoverboards) : tous ces "engins de déplacement personnel motorisés" (EPDM) sont désormais soumis au Code de la route, comme le souhaitait la Ville de Paris. Les règles d’utilisation sont désormais plus précises.
A savoir
La mairie de Paris Centre et la Ville de Paris s’engagent, avec les trois opérateurs de trottinettes, pour réduire la vitesse de circulation à 10 km/h dans les aires piétonnes les plus fréquentées. La géolocalisation des engins permet de brider automatiquement l’assistance électrique dans les zones définies. >>Plus d'infos ici
On ne le répétera jamais assez : les piétons sont les plus fragiles !
Aucune carrosserie, aucun pare-choc ou casque ne les protège en cas de collision. Circuler sur les trottoirs est strictement interdit et passible d'une amende de 135 euros.

Les principales règles à respecter

La limite autorisée pour tous ces engins est de 25 km/h maximum, comme celle fixée pour les vélos à assistance électrique.
Si vous ne respectez pas cette limitation, vous risquez une amende jusqu'à 1500 euros.

La circulation des EPDM est possible sur les pistes cyclables et sur les routes où la circulation maximale autorisée est inférieure à 50 km/h.
Circuler sur les trottoirs est strictement interdit et passible d'une amende de 135 euros.

Comme les vélos, les trottinettes doivent être équipés de feux avant et arrière, d'un avertisseur sonore et d'un catadioptre (un système rétroréfléchissant).
Il est également conseillé de porter un casque, un gilet réfléchissant (de nuit ou par visibilité insuffisante) et d'utiliser des gants.

Le conducteur doit être âgé d'au moins 12 ans sous peine d'une amende de 35 euros. Bon à savoir également, le port des écouteurs est interdit.

Non, cela est formellement interdit.
Prendre un passager sur une trottinette est passible d'une amende de 35 euros.

À Paris, pour ne pas gêner les piétons, les trottinettes électriques en libre-service n’ont plus le droit de stationner sur les trottoirs, sur les aires piétonnes et sur la chaussée depuis un arrêté de la Maire de Paris, publié le 30 juillet 2019 au Bulletin officiel de la Ville de Paris.
Vous devez vous garer sur les emplacements dédiés dans les zones partagées prévue à cet effet. Le stationnement pour votre trottinette y est gratuit.

Plus d'infos

Piéton, cycliste, automobiliste… : ensemble, restons prudents !
À pied, à vélo, en voiture, à trottinette… Voici les comportements et règles à adopter pour préserver votre sécurité et celles des autres usagers de l'espace public. Lire les infos.
Texte de référence

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations