Ouvrir la recherche
Actualité

Trottinettes électriques : de nouvelles règles de circulation

Mise à jour le 29/10/2019
Les "engins de déplacement personnel motorisés" (trottinettes électriques, gyroroues, hoverboards….) sont désormais soumis au Code de la route, suite à un décret publié au Journal officiel le 25 octobre. Voici les principales règles à respecter dans la capitale.
Nouvelle étape importante dans la régulation des trottinettes électriques mais aussi des gyroroues, ou encore des hoverboards (planches à roulettes électriques) : tous ces "engins de déplacement personnel motorisés" (EPDM) sont désormais soumis au Code de la route, comme le souhaitait la Ville de Paris. Les règles d’utilisation sont désormais plus précises.
Trotinette sur une piste cyclable des Champs-Elysées
Trotinette sur une piste cyclable des Champs-Elysées
Joséphine Brueder / Ville de Paris

Quelle est la vitesse à respecter ?

La limite autorisée pour tous ces engins est de 25 km/h maximum, comme celle fixée pour les vélos à assistance électrique. Si vous ne respectez pas cette limitation, vous risquez une amende jusqu'à 1500 euros.

Où les engins peuvent-ils circuler ?

La circulation des EPDM est possible sur les pistes cyclables et sur les routes où la circulation maximale autorisée est inférieure à 50 km/h. Circuler sur les trottoirs est strictement interdit et passible d'une amende de 135 euros.

Y-a-t-il des équipements obligatoires?

Comme les vélos, les trottinettes doivent être équipés de feux avant et arrière, d'un avertisseur sonore et d'un catadioptre (un système rétro-réfléchissant). Il est également conseillé de porter un casque, un gilet réfléchissant (de nuit ou par visibilité insuffisante) et d'utiliser des gants.

Quel est l'âge autorisé pour rouler ?

Le conducteur doit être âgé d'au moins 12 ans sous peine d'une amende de 35 euros. Bon à savoir également, le port des écouteurs est également interdit.

Peut-on se déplacer à deux sur une trottinette?

Non, cela est formellement interdit. Prendre un passager sur une trottinette est passible d'une amende de 135 euros.

Où peut-on se garer ?

A Paris, pour ne pas gêner les piétons, les trottinettes électriques en libre-service n’ont plus le droit de stationner sur les trottoirs, sur les aires piétonnes et sur la chaussée depuis un arrêté de la Maire de Paris, publié le 30 juillet 2019 au Bulletin officiel de la Ville de Paris. Vous pouvez vous garer gratuitement sur les emplacements dédiés au stationnement payant des véhicules motorisés et au stationnement des deux roues motorisés, ainsi que sur les 15 000 places dédiées au stationnement des trottinettes que la Ville est en train de réaliser.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.