Ouvrir la recherche
Actualité

Projet Horizon 2020 : Paris engagée pour promouvoir le réemploi dans le secteur événementiel

Mise à jour le 22/07/2019
Depuis 2016, la Ville de Paris, membre du réseau des Fab Cities, est engagée dans une démarche de transformation urbaine vers une ville plus durable, circulaire, résiliente grâce au réemploi, à la fabrication numérique et à la relocalisation en centre-ville de la production.
Chaque année, plus de 420 événements internationaux se tiennent à Paris, attirant près de dix millions de visiteurs et environ 100 000 exposants. Le statut touristique de Paris, sa position en matière d’accueil de grands événements professionnels et la préparation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 imposent de traiter la question du réemploi des déchets issus de ce secteur.
Dans ce contexte, la Ville de Paris avait candidaté à Reflow, un projet Horizon 2020 qui s’inscrit dans le programme de financement européen pour la recherche et l’innovation.
Acronyme de « constRuctive mEtabolic processes For materiaL flOWs in urban and peri-urban environments across Europe », ce projet d’une durée de trois ans a été lancé officiellement à Copenhague les 17 et 18 juin 2019 derniers.
C’est la Copenhagen Business School (CBS) qui pilote et coordonne un groupement européen composé de 28 membres : 4 institutions de recherche, 4 industriels, 6 designers, 8 Fab Labs et PME et 6 villes représentant 10 pays (Danemark, Espagne, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Finlande, Grèce, Roumanie et France).
Chacune des six villes engagées dans le projet se concentre sur une ressource spécifique: le tissu pour Amsterdam, le plastique pour Vejle, la modélisation des informations du bâtiment (BIM) pour Berlin, l’agroalimentaire pour Milan, les innovations bas carbone pour Cluj-Napoca et la filière événementielle pour Paris.
Pour Paris, l’enjeu de cette expérimentation, qui rejoint notamment un des objectifs de son Plan Économie circulaire 2015-2020, à savoir la promotion du réemploi dans le secteur événementiel, est d’accélérer la structuration de cette filière, notamment en testant des circuits et des modèles économiques, permettant un réel passage à l’échelle des acteurs impliqués.
Il s’agit également de la première concrétisation des engagements pris dans le cadre du Manifeste Fab City, signé le 11 juillet 2018 à Paris, à l’occasion du Fab City Summit.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.