Ouvrir la recherche
Le saviez-vous ?

Paris sous toutes ses longueurs

Mise à jour le 19/02/2020
Connaissez-vous la rue la plus étroite de Paris ? Celle la plus pentue ? Avez-vous reconnu l’immeuble le plus petit ? La capitale se mesure en long, en large et en travers. La preuve avec ses dix exemples.

1. La rue la plus longue

Christophe Belin / Ville de Paris
À cheval sur deux arrondissements, le 6e et le 15e, la rue Vaugirard mesure 4360 mètres, c’est la plus longue de la capitale. Avec ses 35 km, le boulevard périphérique le dépasse en longueur (lire l'article sur les coulisses du périphérique) mais on ne joue pas dans la même catégorie ! De la même façon, l’avenue Daumesnil et ses 6 270 mètres ne peut concourir que dans la catégorie « avenue ». En tout, la capitale compte 6 290 voies publiques ou privées.
Situé sur la rive gauche de la Seine, le 15e est l’arrondissement le plus vaste de la Ville de Paris, avec ses 8,48 km2, en considérant que les bois de Boulogne et de Vincennes ne sont pas comptés dans les 16e et 12e. Le 15e représente 8% de la superficie de la capitale, 9,7% sans les bois.

2. L'immeuble le plus haut

Avec 123 mètres de hauteur – 100 mètres sans son antenne - et 38 étages, la Tour Prélude (19e) remporte la palme de l’immeuble d’habitation le plus haut de la capitale. Elle fait partie d’un ensemble construit dans les années 70, les « Orgues de Flandre » avec trois autres tours de logements de 108, 101 et 90 mètres de hauteur, s’érigeant dans un parc de près de 150 logements sociaux dans les 6 ha de « l’îlot Riquet ». La tour Prélude est la 5e plus haute structure sur le territoire parisien, après la tour Eiffel (324 m), la tour Montparnasse (210 m et ses 59 étages), la cheminée du Front-de-Seine (130 m) dans le 15e et l’hôtel Hyatt Regency Paris Etoile (137 m) dans le 17e.

3. La plus grande place

À l’autre bout des Champs-Élysées, la vaste place de la Concorde (8,64 ha) témoigne d’une riche histoire. S’y trouve l’Obélisque de Louxor, plus grand cadran solaire au monde depuis que des chiffres romains ont été tracés au sol en 1999. A la Révolution, 1119 personnes y ont été exécutées. En 1793, elle fut le théâtre de la décapitation de Louis XVI et de Marie-Antoinette.
Jean-Baptiste Gurliat / Ville de Paris
À cheval sur les 8e, 16e et 17e arrondissements, la place Charles-de-Gaulle est la deuxième plus grande de Paris. Anciennement, elle s’appelait la place de l’Etoile. La raison ? Les douze avenues qui y débouchent et qui forment une étoile. En 1970, elle a été rebaptisée en l’honneur du Général de Gaulle après sa mort. Elle abrite l’Arc de Triomphe, au centre, bâti entre 1806 et 1836 pour célébrer les victoires de Napoléon.
Enfin, République arrive sur la troisième marche des places les plus étendues avec ses 34 000m2. C’est l’une des plus utilisées pour les manifestations et les rassemblements.

4. Le trottoir le plus étroit

Dans le film L’Auberge espagnole réalisé par Cédric Klapisch (lire le portrait du réalisateur), Xavier, le personnage principal, se souvient de son premier baiser avec Martine, rue d’Orchampt (18e). « Je ne sais pas pourquoi on avait choisi la rue de Paris qui a le plus petit trottoir », se rappelle l'étudiant. Il est vrai que dans sa partie la plus étroite qui donne sur la rue Lepic, ses dimensions rendent l’étreinte difficile.
Tout au nord de cette artère de Montmartre se dresse le moulin de la Galette, qui a accueilli un bal rendu célèbre par une peinture de Renoir. À son autre extrémité, l’ancienne maison de Dalida, avec une plaque « Ses amis montmartrois ne l’oublieront pas ». Enfin, Dutilleul, le personnage du « passe-muraille » de Marcel Aymé, habitait au 75 bis de cette rue. Place Marcel-Aymé, sur la butte Montmartre, une statue réalisée par Jean Marais, évoque le passe-muraille.
Au fait, savez-vous comment sont nommées les rues de Paris ? La réponse dans notre article ici.

5. La plus grande ligne de métro

La ligne 8 représente un parcours de 38 arrêts, comme la ligne 7. Elle a été pensée en 1898 afin de relier Opéra à la porte d’Auteuil via Grenelle, qui représente aujourd’hui une partie du tracé de la ligne 10.
Le premier tronçon fut inauguré en juillet 1913. En 1922, il est décidé de créer un axe circulaire pour joindre les bois de Boulogne et de Vincennes. En 1930, la partie Motte-Picquet/Porte d’Auteuil est séparée puis rattachée à la ligne 10, le prolongement de la ligne jusqu’à Charenton est réalisé à compter de 1942.
Dans les années 70, la ligne atteint Maisons-Alfort (1970 et 1972) puis Créteil (1973). En 2011, la station Pointe du Lac, à Créteil (Val-de-Marne) devient le terminus de cette ligne aux 38 stations, dont 14 en correspondance avec 12 autres lignes de métro et 2 de RER.

6. L’immeuble le plus étroit

Sur les quais de Seine, au 13, quai Voltaire (7e) se trouve l’immeuble le plus étroit de la Ville lumière. Il n’est pas plus large que sa porte. Soit 2,50 mètres. À elle seule, la porte bleue mesure quasiment la moitié de la demeure ornée de deux balcons en fer forgé. Pour les amateurs de petits espaces, la maison la plus petite a été recensée dans le 10e, au 39, rue du Château-d’Eau. Une porte et une fenêtre composent cet habitat de 1,10 mètre de large pour 5 mètres de haut. Ce petit bâtiment a été construit pour combler un passage entre la rue Saint-Martin et la rue du Château-d’Eau.

7. La rue la plus courte

Avec son petit 5,75 mètres, la rue des Degrés, dans le quartier de Bonne-Nouvelle (2e), est vite dépassée. D’ailleurs, elle ressemble plus à un escalier de quatorze de marches qu’à une rue. Elle tire son nom de son inclinaison. Cette voie de 3,3 mètres de large relie la rue de Cléry à la rue Beauregard et ne possède ni porte ni fenêtre. Souvent repeintes avec des œuvres aux couleurs vives, elle fait le bonheur des photographes de street-art.

8. La rue la plus pentue

Ça grimpe, ça grimpe… dans le 20e. Avec 17,4% de pente, la rue Gasnier-Guy fait les cuisses des cyclistes et des piétons. Cet arrondissement remporte également la palme de la rue la plus haute : c’est celle du Télégraphe, qui culmine à 128 m d’altitude. À l’inverse, le point le plus bas de la Ville de Paris se situe au Point du Jour (16e), à 26 m au-dessus du niveau de la mer.

9. La station souterraine la plus grande

La station Châtelet – Les Halles accueille près de 800 000 voyageurs quotidiens en moyenne, 8 interconnexions et 1178 trains sur les lignes A et B.
La naissance de Châtelet – Les Halles a pu se faire dans le sillage du déménagement des Halles centrales, le marché de vente en gros des produits alimentaires, à Rungis (lire l'article sur l'histoire du marché international de Rungis) en 1970. Le pôle ferroviaire a été alors creusé, puis un centre commercial a été construit au-dessus.

10. La plus grande largeur de la Seine à Paris

Jean-Baptiste Gurliat / Ville de Paris
Avec 13 km de longueur intra-muros, la Seine coupe Paris en son milieu, délimitant les rives gauche et droite. Sa plus grande profondeur est de 5,70 m, au niveau du pont Mirabeau. Sa largeur varie de 30 m, au niveau du quai Montebello (5e), à 200m, au pont de Grenelle (15e). Son nom vient du latin Sequana, personnage de la mythologie celte gauloise associée au fleuve. Elle est traversée par 37 ponts (lire l'article Paris et ses ponts, toute une histoire), dont 4 passerelles uniquement pour les piétons. La Seine connaît une nette amélioration de la qualité de son eau, avec l’arrivée d’espèces de poissons pas encore recensées auparavant.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.