Ouvrir la recherche
Actualité

De nouveaux défibrillateurs à Paris

Mise à jour le 24/07/2019
Dans le cadre du plan "Paris qui sauve", qui a déjà permis de former 60.000 personnes aux gestes qui sauvent, 34 défibrillateurs ont été installés dans la capitale en août 2019. Cette expérimentation est menée en vue d'un déploiement plus large en 2020.
Aujourd'hui en France, 50.000 personnes sont victimes d'un arrêt cardiaque brutal appelé "mort subite". Faute de recevoir les premiers gestes de secours, seules 8 % vont s'en sortir.

Tous les jeunes ont du cœur, une initiative Paris qui sauve
© Jean-Baptiste Gurliat / Mairie de Paris

Secourir les personnes victimes d'arrêt cardiaque

Le saviez-vous ?

En France environ 50.000 personnes sont victimes d’arrêt cardiaque par an : 70% à domicile, 30% sur la voie publique. Il s'agit majoritairement d'hommes autour de 50 ans mais le domaine du sport est également concerné:
  • la moitié des hommes victimes d'un arrêt cardiaque ont moins de 40 ans
  • trois sports sont très concernés : le vélo, la course à pied et le football
Pourtant, seulement 7 % environ des Français sont formés aux gestes qui sauvent.
Le pronostic actuellement est très mauvais: 5% de chances de survie sans séquelle avec la seule intervention des secours.

Que faire lorsqu'une victime est en arrêt cardiaque ?

alerter les secoursréaliser un massage cardiaque à l’aide d’un défibrillateur5 minutes : c’est le temps que l’on a pour agir !

Pourquoi agir vite ?

Le délai moyen avant l’arrivée des secours à Paris est de 10 minutes, ce qui est beaucoup trop long.
Une minute d’arrêt cardiaque, ce sont 10% des cellules du cerveau qui sont détruites !
À Paris, trois personnes par jour sont victimes d'un arrêt cardiaque dans un lieu public.

Le déploiement des défibrillateurs sur la voie publique

Des défibrillateurs accessibles à tous 24h/24, 7j/7 facilement repérables, ont été implantés :
  • cet été : 34 défibrillateurs ont été installés à proximité de pharmacies dans les zones proches des grandes gares SNCF
  • En 2020 : des défibrillateurs seront présents à proximité de toutes les pharmacies de Paris
Des formations, concernant l’utilisation de la borne, sont prévues aux alentours des gares dès la première partie de l’implantation.
Les parcs et berges sont quant à eux déjà équipés depuis 2018. Le parc actuel compte 400 défibrillateurs.
Nouveau défibrillateur
Ville de Paris/ DASES
Ce nouveau projet de déploiement de défibrillateurs doit répondre à plusieurs objectifs stratégiques :
  • augmenter le nombre de défibrillateurs dans la capitale
  • rendre l’utilisation d’un défibrillateur accessible à tous , 24h/24, en moins de 3 minutes
  • encourager la population à utiliser les défibrillateurs mis à leur disposition
  • utiliser le défibrillateur comme une aide à la réalisation des gestes de secours et démontrer la facilité d’utilisation et de localisation des défibrillateurs, de plus en plus largement déployés au sein de la Ville
Tous ces objectifs doivent permettre d’augmenter le taux de survie après un arrêt cardiaque: sauver une vie par jour, nous pouvons le faire!
Apprenez les gestes de premiers secours à Paris Plages 2019 !

Du samedi 6 juillet au dimanche 1er septembre, venez-vous initier aux gestes qui sauvent, apprenez les bons réflexes en quelques minutes et apprenez à vous servir d’un défibrillateur !

Les sessions de formation durent 45 minutes et sont possibles sur les deux sites: "Rives de Seine" et "Bassin de la Villette" du mardi au dimanche de 14h30 à 19h.

Retrouvez toutes les informations sur le site Paris Plages

Utiliser un défibrillateur, c'est très simple !

Selon le décret no 2007-705 du 4 mai 2007 , "Toute personne, même non médecin, est habilitée à utiliser un défibrillateur automatisé externe".
Les défibrillateurs peuvent être utilisés même sans formation, car ils vont guider pas à pas les gestes de secours. Dès l’ouverture du défibrillateur, il va vous donner des instructions en français ou en anglais. Ces instructions sont également écrites sur un écran pour les malentendants.
Jusqu’à l’arrivée des secours, le défibrillateur sera votre guide pour que vous réalisiez des gestes de secours efficaces.
Et rappelez-vous : la seule chose que vous risquez, c’est de sauver une vie !

"Paris qui sauve", un engagement citoyen et solidaire

À Paris, trois personnes par jour sont victimes d'un arrêt cardiaque dans un lieu public et vont décéder si, dans les 8 à 10 minutes que vont mettre les services de secours à arriver, personne ne met en œuvre les gestes qui sauvent. Paris se doit d’être à la hauteur et faire rebattre les cœurs de toutes les Parisiennes et de tous les Parisiens.

Depuis début 2016, le plan Paris qui sauve a permis :

  • de former près de 60.000 Parisien·ne·s aux gestes qui sauvent, avec des événements phare comme les "Samedis qui sauvent", "Tous les jeunes ont du cœur", la formation des conseillers de Paris ou encore la formation des gardiens du parc locatif;
  • de déployer des défibrillateurs dans les équipements de la Ville qui accueillent du public et dans les grands parcs, jardins et berges (Seine et canal Saint-Martin, canal de l'Ourcq).
Et dans les autres pays ?

Dans les pays anglo-saxons et scandinaves, le recours aux défibrillateurs est bien plus récurrent qu’en France. La population est formée au massage cardiaque ; le taux de survie est entre 20% et 40% contre un taux de survie à Paris de 12% (8% en banlieue).

Grâce aux efforts combinés de la Ville de Paris qui équipe l’espace public en défibrillateurs et l’intervention de citoyens pour lancer la chaîne des secours et commencer les gestes qui sauvent, il devrait être possible de sauver une vie tous les jours.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.