Ouvrir la recherche
Actualité

Les Parisiens veulent une avenue des Champs-Elysées plus verte et plus authentique

Mise à jour le 03/07/2020
Le Comité Champs-Élysées et Make.org ont dévoilé fin juin les résultats de la consultation citoyenne consacrée à l’avenir des Champs-Élysées. 2 000 propositions ont été déposées par 96 702 participants et 6 grandes idées ont été plébiscitées.
Dans le cadre du projet « Réenchanter les Champs-Elysées » pour le réaménagement de l’avenue dans les dix ans à venir, le Comité Champs-Elysées lançait du 14 février au 4 juin 2020 une consultation citoyenne.
Sur la plateforme Make.org, les citoyens étaient invités à répondre à cette question « Qu’aimeriez-vous changer pour améliorer les Champs-Élysées ? »
En répondant à cette question ouverte, chacun pouvait faire des propositions et voter sur celles des autres participants. Les algorithmes développés permettent d’identifier, dans le rapport final, les idées plébiscitées par le plus grand nombre. Six idées sont ainsi ressorties.

Végétaliser

L’idée de végétaliser l’avenue est celle qui émerge le plus fortement : il s’agit de façon consensuelle de « verdir » l’avenue avec des plantations d’arbres, arbustes ou l’installation de parcs. Les propositions les plus plébiscitées militent en particulier pour développer la pleine terre et les sols poreux afin de favoriser l’écoulement des eaux et la constitution d’îlots de fraîcheur.

Piétonniser

La seconde priorité est de créer une véritable promenade piétonne des Tuileries jusqu’à l’Arc de Triomphe, en facilitant la traversée des piétons (notamment de la place de la Concorde), en multipliant les points d’eau, les toilettes publiques, les bancs et les endroits pour faire une halte gratuite.

Partager l'espace public

Le meilleur partage de l’espace public entre les différentes mobilités apparaît également comme une priorité pour les citoyens. Le développement des vélos suscite une forte adhésion mais celui-ci doit s’opérer sur des pistes délimitées et bien séparées des automobiles et des espaces piétons (idem pour les trottinettes). La tendance générale est à une réduction de l’espace réservée à l’automobile ; pour autant, les propositions radicales proposant par exemple la piétonisation intégrale des Champs-Élysées et l’interdiction des voitures font controverse et sont les plus clivantes.

Plus de commerces "fabriqué en France"

Les citoyens plébiscitent aussi largement la promotion d’une offre de commerce plus authentique et plus française, valorisant davantage le savoir-faire, la gastronomie et l’art de vivre français plutôt que des grandes chaînes internationales perçues comme aseptisées et peu différenciantes.

Préserver le patrimoine

De nombreuses propositions ont été plébiscitées pour préserver ou revaloriser les éléments patrimoniaux de l’avenue comme les lampadaires, les colonnes Morris, les façades haussmaniennes, les pavés et les jardins historiques. Une dizaine de propositions concernant le maintien et la défense des sites historiques de culture (musées, cinéma et théâtre) sont également plébiscitées.

Plus de tranquillité

Les citoyens plaident pour préserver la sécurité et la tranquillité de l’avenue, d’une part en intensifiant la lutte contre les pickpockets et les sollicitations non-désirées, d’autre part en renforçant les efforts en matière de propreté.

A voir : l'exposition « Vision 2030 »

Les Champs Elysées imaginés par PCA Stream
Les Champs Elysées imaginés par PCA Stream
©PCA STREAM
Toujours dans le cadre du projet « Réenchanter les Champs-Elysées », le comité Champs-Élysées a missionné l’architecte Philippe Chiambaretta et son agence PCA-STREAM, qui ont livré en février dernier leur « Vision 2030 » pour l’avenue, en proposant de faire des Champs-Élysées un territoire collectif d’expérimentation pour développer une ville durable, désirable et inclusive. Cette Vision 2030 est présentée dans le cadre d’une exposition publique et gratuite au Pavillon de l’Arsenal « Champs-Élysées : histoire et perspectives » qui vient de rouvrir ses portes le mardi 16 juin après trois mois de fermeture dus à la situation sanitaire.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.