Ouvrir la recherche
Actualité

Les Jardins d'Éole sécurisés par la Ville de Paris

Mise à jour le 02/07/2021
Le dispositif temporaire d'ouverture en soirée de la zone nord des Jardins d'Éole, mis en place le 17 mai 2021 pour accueillir les consommateurs de crack évincés du secteur de Stalingrad, prend fin dès le mercredi 30 juin.
La consommation de produits stupéfiants dans l'enceinte des Jardins d'Éole, parc emblématique à la frontière des 18e et 19e arrondissement, ne sera plus tolérée.
Afin d'apporter une réponse médico-sociale pérenne aux consommateurs du crack, la Ville de Paris lance un travail d'identification de lieux pour une ouverture à la rentrée, en préfiguration d'un réseau métropolitain de prise en charge de cette addiction en Île-de-France. Ces lieux d'accueil et de soins pour les consommateurs devront être associés à des solutions d'accompagnement médico-social et d'hébergement répartis sur plusieurs sites.
Ces lieux devront être dimensionnés pour un accueil de jour et de nuit, être associés à une offre renforcée d'hébergement avec accompagnement social et permettre un usage supervisé et encadré, solution indispensable pour réduire la consommation, la dépendance et les risques associés. Toutes ces actions nécessiteront un engagement fort de l'ensemble des partenaires du Plan crack, et notamment de l'État.

Sécuriser et animer les Jardins d'Éole

La Ville de Paris met ainsi en place une sécurisation permanente des Jardins d'Éole avec, chaque jour, une cinquantaine d'agents de la police municipale qui effectueront des rondes, surveilleront les aires de jeux et assureront présence rassurante et médiation. À la demande des riverains, des agents seront positionnés aux entrées pour veiller au respect de la règlementation applicable.
Tout au long de l'été, la Ville proposera aux habitantes et aux habitants des activités sportives, culturelles et éducatives, des moments de partage pour petits et grands, ainsi que des animations musicales et artistiques.
Les Jardins d'Éole, une solution temporaire
Le 17 mai 2021, à la demande de la préfecture de police, la Ville de Paris a accepté une solution temporaire d'accueil des consommateurs de crack en soirée dans la partie nord des Jardins d'Éole. Depuis, la violence et l'insécurité se sont accrues et la « scène ouverte » a encouragé la consommation compulsive, favorisée des pratiques dangereuses et des comportements incompatibles avec la prise en charge des toxicomanes par les associations et les professionnels de santé.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations