Ouvrir la recherche
Actualité

Des créations 100% parisiennes en vente à l'Hôtel de Ville

Mise à jour le 17/09/2019
Du 18 septembre au 12 octobre 2019, les réalisations d’une trentaine d’entrepreneurs ayant reçu le label « Fabriqué à Paris » 2018 sont vendues dans la boutique Paris Rendez-vous (29, rue de Rivoli, 4e). Focus sur trois de ces productions 100 % parisiennes.
Qu’il s’agisse de mode, de produits alimentaires ou d'innovation, le label « Fabriqué à Paris » consacre les savoir-faire et l’excellence des artisans parisiens. Les créations des 35 lauréats de l’édition 2018 sont présentées et mises en vente dans la boutique Paris Rendez-Vous, au 29, rue de Rivoli (4e) jusqu’au 12 octobre 2019. Créée en décembre 2017, cette certification récompense une fabrication 100% parisienne et compte à ce jour 349 artisans labellisés.

Obag’, le cubi zéro déchet

Adieu fontaines à vin, bouteilles en plastique et autres carafes, « Obag’ » se propose de les remplacer. Cette poche XXL conditionne et garde au frais les contenants souples de tout liquide. Elle s’accroche dans une cuisine pour le quotidien ou encore sur une branche d’arbre pour un pique-nique.
Obag Fabriqué à Paris
La poche Obag' est détentrice du label "Fabriqué à Paris".
Obag
Récompensée par la médaille d’argent du concours Lépine 2019, cette invention est due à Florence Aobadia, une Franco-Suédoise qui conceptualise ce conditionnement isotherme pour les cubis de 2, 3 et 5 litres. En 2015, elle rencontre Bérengère Marcellin, alors consultante en stratégie, qui habite la même voie du 19e. Ensemble, elles montent la société la même année.
Dès leurs débuts, dans un atelier improvisé dans leurs appartements, et jusqu'à aujourd’hui, « tout est toujours coupé, cousu, repassé dans notre propre rue », un local voisin de 68m2, souligne Bérengère Marcellin. Produire sur la capitale correspond à « un vrai choix éthique, notamment pour redonner vie aux quartiers, mettre en valeur les savoir-faire artisanaux », ajoute l’entrepreneuse.
Détenteurs du label pour la troisième année consécutive, les produits Obag’ sont réalisés à partir de lin français, d’acrylique durable, de bois jurassien ou encore de tige de fer yvelinoises. À travers les vitres de leur boutique, les deux femmes suscitent l’intérêt des habitants du quartier invités à venir découvrir leur atelier. Et leur travail suscite plus que de la curiosité. Certains passants ont ainsi mis la main à la pâte en éditant leur première gamme de tee-shirts sérigraphiés.
Plus d'infos sur le site d'Obag'

Une bière bio « made in 20e »

Versez une bonne louche de passion, ajoutez une touche de reconversion professionnelle et saupoudrez d’une pincée de débrouillardise, vous aurez à peu de chose près la recette de la bière artisanale « made in 20e » : La Baleine.
Bruno Torres, brasseur
Bruno Torres, brasseur
Emilie Chaix / Ville de Paris
À deux pas de la porte de Bagnolet, c’est ici que Bruno Torres concocte depuis 2013 sa production de blanches, blondes, brunes ou ambrées. Près de 40 000 litres brassés de ses mains dans son local d’activité d’à peine 100 m2, au pied d’un immeuble de logements sociaux.
« Je suis tombé amoureux du produit. C’est très ludique, comme la cuisine. Et quand on fabrique sa bière de A à Z, le produit est naturellement bon, à condition de ne pas en abuser. » Si les composants (plantes aromatiques, malt, houblon, etc.) de ses bières ne viennent pas d’Île-de-France, les étapes du brassage au conditionnement sont, elles, totalement locales. Primordial selon lui.
« C’est un produit locavore. Cela parle tout de suite aux gens d’avoir une bière de son quartier, unique en son genre. » Pour cet ancien photographe, qui vit dans l’Est parisien, cette expérience lui a également permis de rencontrer d’autres artisans et commerçants du 20e, d’élaborer une bière spéciale avec un copain boulanger ou d’échanger sur les accords mets et bières avec des restaurateurs de l’arrondissement. Un véritable lien social.
Plus d'infos sur le site de la Brasserie La Baleine

Petite nature : le coussin végétal qui manquait à votre salon

C’est dans son appartement parisien du 12e que Cyril Guillemain a créé Petite nature, un coussin végétal qui fait entrer la nature dans nos intérieurs. Biologiste de formation et passionné par la création végétale sur des supports artificiels, Cyril a imaginé un coussin – presque magique – qui fait pousser des plantes.
Petite nature, le coussin qui fait pousser des plantes, labellisé Fabriqué à Paris.
Margaux Benaych
Il a composé sa potion avec les ingrédients de l’économie circulaire, d’une production locale et qui plus est, solidaire. « Je voulais créer quelque chose de beau mais qui ait aussi du sens ». Mission accomplie pour ce biologiste ingénieux qui utilise pour la partie étanche du dessous des Petites natures des bâches publicitaires récupérées chez Metropole, une société d’impression numérique en Île-de-France, avec qui il est en partenariat. Par la même occasion, chaque coussin est unique puisque les motifs fournis ne sont pas connus à l’avance. Au-dessus, un tissage en maille synthétique retient la terre et la plante et permet son arrosage. Cyril espère bientôt créer ce tissage grâce à des bouteilles en plastique recyclées. Le substrat se compose en partie de terreau et en partie de compost.
L'aspect social n'est pas oublié. L'entreprise fait travailler des personnes en situation de handicap, via un partenariat avec l’ESAT (Établissement de Service et d’Aide par le Travail) de Ménilmontant (20e) pour assurer sa production et sa distribution. « Nous avons sollicité deux ateliers, raconte Cyril, celui de la couture et celui du conditionnement et nous avons reçu un bon accueil des personnels que cela amuse de travailler sur ces coussins originaux.»
Par ailleurs, toutes les plantes proviennent de la serre d’un autre ESAT situé à Gagny, en Seine-Saint-Denis, spécialisé dans le végétal. Pour commander votre coussin rendez-vous sur le site. Celui-ci arrive dans une pochette. Il faut alors le mettre sous l’eau : il quadruple de volume en moins d’une minute et les premières feuilles apparaissent trois à huit jours après. Magique, on vous dit.
Plus d'infos sur le site de Petite nature
Le label « Fabriqué à Paris »
Mis en place courant décembre 2017, le label « Fabriqué à Paris » consacre les savoir-faire, l’excellence et le dynamisme des artisans parisiens. Plusieurs catégories distinguent les lauréats désignés par un jury composé de représentants de la Ville et de spécialistes : artisanat alimentaire, produits manufacturés, mode et accessoires, univers de la maison. Un « prix innovation » et un prix « coup de cœur des Parisiens » sont également décernés.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.