Ouvrir la recherche
Actualité

Le 24 mai 2020, Poil de Carotte aurait pu fêter ses 100 ans

Mise à jour le 25/05/2020
Le 24 mai 1920 naissait Robert Lynen, celui qui incarna à l'écran Poil de Carotte en 1932 et qui connut un succès mondial. Un siècle plus tard, la cinémathèque Robert-Lynen (17e) lui rend hommage et prépare sa réouverture après des travaux bien mérités.
En 1932, Robert Lynen n'a que 12 ans lorsqu'il campe son premier personnage de cinéma. Interprétant aux côtés de l’illustre Harry Baur le rôle de Poil de Carotte sous la direction de Julien Duvivier. Sa présence à l’écran marquera les esprits. Qualifié « d’étoile montante du cinéma », il enchainera les rôles jusqu’en 1941, apportant sa contribution dans treize réalisations.

Filmographie

  • 1932 : Poil de Carotte de Julien Duvivier
  • 1933 : Le Petit roi de Julien Duvivier
  • 1934 : Sans famille de Marc Allégret
  • 1936 : La Belle Equipe de Julien Duvivier
  • 1937 : Le Fraudeur Léopold Simons
  • 1937 : L’Homme du jour de Julien Duvivier
  • 1937 : Un Carnet de bal de Julien Duvivier
  • 1938 : La Vie est magnifique de Maurice Cloche
  • 1938 : Mollenard de Robert Siodmak
  • 1938 : Le Petit Chose de Maurice Cloche
  • 1938 : Éducation de prince d’Alexandre Esway
  • 1941 : Espoirs de Willy Rozier
  • 1942 : Cap au large de Jean-Paul Paulin
Une coupure de presse montre le réalisateur Julien Duvivier entouré de son équipe de tournage.

Engagement dans la Résistance

En 1941, à 20 ans, sa vie bascule : Robert Lynen s’engage dans la Résistance. C’est aussi l’année de son dernier rôle dans Cap au large, qui sortira en salles en 1942. Le jeune homme entre dès lors dans la clandestinité en rejoignant le réseau Alliance basé à Marseille sous le pseudonyme de l’Aiglon. Dans cette armée des ombres, il joue le rôle d’un anonyme agent de liaison et côtoie courageusement le danger.
En 1943, son réseau est démantelé et Robert Lynen est arrêté, torturé par la Gestapo, envoyé en Allemagne puis exécuté, en 1944, à Karlsruhe. Il avait 24 ans et repose aujourd’hui dans le carré militaire de Gentilly, près de Paris. C'est l'un des seuls acteurs français à être avoir été fusillé pendant la Seconde guerre mondiale.

Une cinémathèque en hommage

Dédiée au jeune public depuis sa création en 1925, la cinémathèque municipale de la Ville de Paris devient la cinémathèque Robert-Lynen en 1968. À travers ses missions d’éducation à l’image, de préservation et de valorisation de son patrimoine cinématographique et photographique, elle rend ainsi hommage depuis plus de cinquante ans à la brillante carrière de cet acteur et à son fervent engagement pour la défense des libertés.
Cet anniversaire coïncide avec la réouverture de la cinémathèque Robert-Lynen (17e) au public. En effet, fermée depuis 1992, elle doit ouvrir de nouveau fin 2020 et profitera de cette occasion pour proposer un cycle Robert-Lynen dans sa nouvelle salle. La programmation sera annoncée ultérieurement.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.