Ouvrir la recherche
Actualité

L’essor des pistes cyclables se poursuit

Mise à jour le 24/11/2020
Sommaire
Après la réalisation au début de l’été 2020 des aménagements cyclables provisoires le long des lignes de métro 1, 4 et 13, la Ville poursuit le développement de pistes pour compléter le maillage cyclable parisien. Découvrez les dernières nouveautés.
Au total, les voies cyclables provisoires représentent environ 50 km dans Paris et une centaine de kilomètres supplémentaires dans les départements de la petite couronne. Elles viennent compléter le réseau existant et seront pérennisées afin d’offrir, à terme, un confort au moins équivalent aux différents usagers.

En vidéo : deux nouveaux aménagements place de Catalogne et rue d'Amsterdam

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Sept pistes cyclables provisoires supplémentaires

Sept nouvelles pistes provisoires seront réparties dans Paris : rue Claude-Bernard (5e), rue de la Grange-aux-Belles (10e), sur les grands boulevards entre la place de la République (10e) et le boulevard des Italiens (9e), boulevard de l'Hôpital (13e), avenue d'Ivry (13e), rue Linois (15e) et rue Marx-Dormoy (18e). Une autre piste cyclable, pérenne, va être également aménagée prochainement rue de Lafayette sur sa portion située dans le 10e arrondissement.

Les vélos plus nombreux que les autos sur certains boulevards

La multiplication des nouveaux aménagements a un impact très positif sur le nombre de cyclistes. Certains boulevards sont dorénavant plus empruntés, en heures de pointe, par des vélos que par des voitures. C’est le cas, par exemple, des boulevards Sébastopol (1er/4e), Voltaire (11e) et Magenta (10e), sur sa portion entre gare du Nord et gare de l’Est.
D’après les comptages permanents sur les pistes cyclables, le nombre de cyclistes en juillet 2020 est le double de juillet 2019.
Selon les chiffres de l'association "Vélo & Territoires", la fréquentation cyclable à la sortie du premier confinement était en forte hausse (+65% pour la ville de Paris sur le mois de mai 2020, par rapport à mai 2019).
Vigilance et respect de la signalisation
Cette croissance des deux-roues appelle à plus de vigilance de la part des usagers, notamment vis-à-vis des plus fragiles que sont les piétons. Par ailleurs, les cyclistes sont tenus de respecter la signalisation routière, dont les feux tricolores, sauf indication contraire mentionnée. Les contrevenants s'exposent à une contravention.
D’autres aménagements cyclables, menés ces derniers mois, pourraient également faciliter la vie des cyclistes.
Ainsi, des travaux ont été menés sur la rue Vaugirard (15e), la plus longue de la capitale, pour y installer une piste bidirectionnelle provisoire, de la rue de Rennes à la porte de Versailles.
Autre nouveauté, un anneau cyclable permet de cheminer autour de la porte de Saint-Cloud (16e) : un aménagement réalisé en lien avec la piste de la route de la Reine à Boulogne (Hauts-de-Seine).
Nouvelle piste cyclable bidirectionnelle qui permet de passer sous le périphériques et de rejoindre la banlieue.Quai d'Issy-les-Moulineaux
Piste provisoire, quai d'Issy
Christophe Belin / Ville de Paris
Quai d’Issy (15e), des pistes provisoires ont également été aménagées : un moyen très pratique de relier le pont du Garigliano à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine)…. en passant sous le périphérique en toute sécurité !

La carte des aménagements provisoires

Portraits de cyclistes parisiens

Ce contenu est hébergé par www.youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Vous ne savez pas comment trouver l’information que vous cherchez ?
Posez votre question

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.