Ouvrir la recherche
Le saviez-vous ?

L'esport s'ouvre à tous les publics

Mise à jour le 28/10/2019
Pratique nouvelle issue du monde des jeux vidéo, l’esport se développe à grande vitesse. Petite revue des préjugés persistants sur cet univers parfois méconnu du grand public. Découvrez aussi des conseils de prévention sur les temps de jeux conseillés aux enfants et adolescents.
Qu'est-ce-que l'esport ? Le terme est une contraction anglophone qui signifie « sport électronique ». C’est un ensemble de pratiques permettant à des joueurs de confronter leur niveau par l'intermédiaire d'un support électronique. Ce phénomène mondial est très populaire en Europe, Asie, Etats-Unis…

Est-ce un sport ?

L’esport a des champions de haut niveau, qui s’entraînent plusieurs heures par jour, participent à des tournois internationaux et s’organisent en équipes de plus en plus professionnalisées. La pratique rassemble surtout de très nombreux amateurs : les finales des Worlds de «League of Legends », un jeu mondialement célèbre, attireront le 10 novembre, plus de 15.000 spectateurs à l’AccorHotels Arena (12e), sans compter les millions qui suivront l’événement sur les plateformes spécialisées, telles twitch.tv. Les disciplines esportives ne sont actuellement pas reconnues directement par le Ministère des Sports ou encore par le Comité international olympique.

L’esport est-il réservé aux jeunes ?

Le « gaming » (le jeu) n’est pas réservé aux jeunes générations. Selon les données du syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs (SELL), l’âge moyen du joueur régulier est de 39 ans. La pratique du jeu vidéo reste très forte chez les 10-14 ans (97% le pratiquent) et se développe aussi chez les seniors. De nouvelles initiatives naissent, comme celle de Silver Geek. Cette association développe des animations sur le jeu Wii Bowling au sein de structures d’accueil de personnes âgées. La pratique est encadrée par des jeunes en service civique qui viennent régulièrement (1 à 2 séances hebdomadaires), et qui transmettent également leurs connaissances numériques. Une année « d’entraînement » qui se concrétise par un tournoi entre les différentes équipes seniors qui auront bénéficié du programme.

Une pratique pour les hommes ?

Les femmes étaient historiquement peu présentes dans les compétitions esportives du fait d'un environnement très masculin, et parfois, de remarques sexistes. Près de la moitié des joueurs (47%) sont pourtant désormais des femmes. Des initiatives novatrices, telles l'association « Women in the game France » ou encore la Ligue féminine se développent pour ouvrir davantage cet univers professionnel naissant aux publics féminins et encourager la mixité dans le monde des jeux vidéo.

Quels sont les temps de jeu conseillés ?

Comme toutes les activités, le jeu vidéo pratiqué à l’excès est déconseillé. Il est très important d’encadrer le temps de jeu des enfants. C’est aux parents, au vu de l’âge, de la sensibilité, de la maturité et du temps disponible de l’enfant, de définir des plages horaires raisonnables. Le site Pedagogeux.fr fournit de nombreux conseils sur le sujet.

Que faire si mon enfant ne parle plus que de son jeu ?

La passion pour un jeu vidéo peut être déstabilisante pour un parent, car les codes de cet univers sont parfois durs à appréhender. En dehors du contrôle du temps de jeu, nous recommandons de suivre de près le jeu qui passionne votre enfant. Comme vous le feriez pour une autre pratique (sport, musique…), vous pouvez demandez à votre enfant de vous expliquer comment fonctionne son jeu, les objectifs qu’il cherche à atteindre, les youtubers ou twitchers qu’il suit… Et pourquoi pas essayer une partie avec lui !

Le jeu de mon enfant est très violent: que faire ?

Avant toute chose, assurez-vous du respect des « Normes PEGI » par votre enfant. Elles définissent les âges recommandés pour chaque jeu. L’industrie du jeu vidéo est très variée, il existe de nombreux jeux sans armes (Minecraft, Overcooked, Mario Kart, etc.). C’est le cas également pour les jeux esportifs (Splatoon, Hearthstone, Just Dance….). N’hésitez pas à guider votre enfant vers des jeux qui vous semblent plus appropriés.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.