Actualité

H.A.W.A au féminin, une belle histoire de la mode circulaire et solidaire

Mise à jour le 05/02/2024
Défilé de la collection Hawa Paris
L’Hôtel de Ville a accueilli un défilé d’un genre inédit ce 1er février avec la première collection de Hawa Sangaré. L’occasion de découvrir des tenues créées par des femmes en insertion à partir de tissus recyclés de grands noms de la couture.
« Honorer les femmes, les Accompagner, en faire des Winners pour Accomplir leur rêve »… Hawa Sangaré a joué avec son prénom pour créer H.A.W.A au féminin, un chantier d’insertion, pionnier de la mode circulaire et solidaire. Et ce jeudi 1er février, la fondatrice de l’association était présente à l’Hôtel de Ville, tout sourire, pour voir défiler les mannequins vêtus des tenues réalisées dans son atelier.
Les créatrices derrière ces pièces uniques ? Des femmes en situation de vulnérabilité. Formées aux métiers de la couture, ces dernières confectionnent des vêtements à partir de tissus de seconde main, récupérés dans les grandes maisons de couture.

Une vie pour l’émancipation des femmes

Hawa Sangaré a derrière elle plus de vingt ans d’expérience dans l’accompagnement social et professionnel des personnes en difficulté. Elle voulait une entreprise où les femmes se sentent bien au travail et ont envie de venir, pour les sortir de l’isolement dans lequel certaines sont plongées, en tant que femmes célibataires, monoparentales ou réfugiées.
Manufacture Berlier, Le Plateau fertile
Un plateau à la Manufacture Berlier dans le 13e
Crédit photo : Clément Dorval / Ville de Paris
Lancée en 2021 avec dix salariées en insertion, H.A.W.A au féminin compte, depuis 2023, 20 personnes supplémentaires. Avec l’aide de la Ville de Paris, Hawa a installé ses nouveaux ateliers dans le 13e arrondissement, au sein de la Manufacture Berlier, première manufacture textile parisienne solidaire et circulaire, propriété de la Régie immobilière de la Ville de Paris (RIVP).
Les femmes y sont accompagnées et aidées pour définir leur projet professionnel, pendant un à deux ans, avant de décider si elles veulent rester dans l’upcycling, la confection ou la création.

Une femme à son tour honorée

Avec son association, Hawa concilie tous « ses combats personnels » : favoriser l’émancipation et l’autonomie des femmes, lutter contre le gaspillage vestimentaire et faire de l’upcycling.

Regarder en vidéo

Un reportage dans l’entreprise, réalisé par la maison des Canaux

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Fin 2022, H.A.W.A au féminin a été récompensée aux Trophées de l’économie sociale et solidaire de la Ville de Paris dans la catégorie « Montée à l’échelle ».
Aujourd’hui, Hawa a été choisie par Paris 2024 et fera partie des 44 heureux élus parisiens qui participeront au relais de la flamme olympique dans la capitale en juillet. « Je n’en ai pas dormi de la nuit », a-t-elle confié, enthousiaste, au Parisien.
Pour la petite histoire, son entreprise participe déjà aux prochains Jeux olympiques de Paris. Elle a en effet été sélectionnée pour confectionner des porte-badge pour les nombreux visiteurs de l’Arena Porte de la Chapelle. Ils seront réalisés à partir des sangles qui entourent les charges lourdes, sur le chantier même de l’Arena. Ou quand l’upcycling se cache… dans les détails !

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations