Ville de Paris

Service

Dispositif Premières Heures : de la rue à l'emploi

Mise à jour le 20/09/2022
« Premières Heures » est un dispositif de soutien aux Parisiens qui connaissent ou ont connu la rue et pour qui les contrats au sein des structures d’insertion par l’activité économique (SIAE) ne sont pas immédiatement adéquats.
Ce dispositif permet la reprise progressive d’une activité adaptée aux besoins et aux capacités de chaque salarié, allant de 1h à 72 heures par mois (pour une durée de 12 mois maximum).
L’intégration dans le dispositif se fait sur la base de la motivation, ne nécessite pas de prérequis et doit être validée au préalable par la Ville de Paris.
Le dispositif Premières Heures, impulsé par la Ville de Paris en 2010, s’inscrit dans le cadre du Pacte parisien de lutte contre l’exclusion et du Plan Boost Emploi.

Un accompagnement à la reprise progressive d’une activité professionnelle

Ce dispositif propose un accompagnement à la reprise progressive d’une activité professionnelle, mais surtout un accompagnement social global qui permet la résolution de problèmes constituant des obstacles à la reprise d’un emploi.
Le travail à l’heure permet une remobilisation en douceur et une réappropriation des codes du monde du travail. L’investissement que les personnes déploient dans le travail est vecteur d’un sentiment de valorisation et d’utilité et les aide à reprendre confiance en elles. L’accompagnement permet un suivi régulier des bénéficiaires et est un moyen pour ces derniers de constater leur progression.
« Le retour à la terre s’avère un outil formidable et bénéfique pour les personnes en situation de grande précarité. Ces lieux sont des espaces sereins et harmonieux propices au développement de l’estime de soi. Les participants réalisent concrètement le travail accompli à travers l’observation du développement des plantes, des fleurs semées tout le long de l’année. Ils prennent conscience qu’ils sont auteurs et acteurs de l’embellissement des jardins. »
Kaddour, CIP à Emmaüs Solidarité
À terme, l’objectif du dispositif est de faciliter un accès à l’emploi, notamment en structure d’insertion par l’activité économique, avec un contrat plus conséquent (26 heures de travail hebdomadaire).

Plusieurs partenaires pour des activités variées

Suite à un appel à manifestation d’intérêt, 16 structures sont engagées par convention dans le dispositif en 2022 et les activités portées par ces structures sont de natures diverses : réparation de vélos, jardinage, petite maintenance de locaux, collecte d’invendus et transformation textile, apiculture urbaine, maraîchage urbain, tri sélectif, nettoyage, restauration, blanchisserie, logistique, archivage, collecte alimentaire, second œuvre, artisanat, etc.
Les structures proposent généralement plusieurs activités, les salariés en insertion peuvent donc tourner sur les différents postes. Le dispositif « Premières Heures » permet à ces salariés de se former à de nouvelles activités, ils développent ainsi des compétences et des techniques, et découvrent parfois une appétence pour certains domaines.
« Ce projet collaboratif est un atelier de redynamisation et de production, qui associe des personnes en situation de précarité et dépendantes aux substances psychoactives à la réflexion et la création, pour reprendre un rythme, reprendre confiance en soi, restaurer son image et imaginer un projet de vie. »
Béatrice, coordinatrice du projet Labofabrik et Lab’Expair (association Gaïa)
Le Labofabrik
Le Labofabrik (association Gaïa)
Crédit photo : Association Gaïa


Association Gaïa (Labofabrik)
01 77 72 22 15
[association puis gaia-paris.fr après le signe @]nffbpvngvba@tnvn-cnevf.se[association puis gaia-paris.fr après le signe @]
[labofabrik puis gmail.com après le signe @]ynobsnoevx@tznvy.pbz[labofabrik puis gmail.com après le signe @]

Régie de quartier Paris centre
01 42 77 22 20
[contact puis regiedequartier-pariscentre.org après le signe @]pbagnpg@ertvrqrdhnegvre-cnevfprager.bet[contact puis regiedequartier-pariscentre.org après le signe @]

Emmaüs solidarité

01 44 82 77 20
[contact puis emmaus.asso.fr après le signe @]pbagnpg@rzznhf.nffb.se[contact puis emmaus.asso.fr après le signe @]

La Chorba
01 43 43 84 75
[asso.lachorba puis gmail.com après le signe @]nffb.ynpubeon@tznvy.pbz[asso.lachorba puis gmail.com après le signe @]

Samu social
01 58 46 13 37
[c.sellier puis samusocial-75.fr après le signe @]p.fryyvre@fnzhfbpvny-75.se[c.sellier puis samusocial-75.fr après le signe @]

Travail et Vie
01 40 18 78 75
[accueil puis travailetvie.org après le signe @]npphrvy@geninvyrgivr.bet[accueil puis travailetvie.org après le signe @]

Cité Caritas
01 58 70 09 20
secretariat@]acsc.asso.fr[secretariat puis acsc.asso.fr après le signe @]

Armée du Salut Cité du refuge
01 53 61 82 00

Armée du Salut Catherine Booth
01 43 14 70 90

Atoll 75
01 46 07 28 40
[atoll75 puis orange.fr après le signe @]ngbyy75@benatr.se[atoll75 puis orange.fr après le signe @]

Aurore

01 73 00 02 30
[conciergerie.solidaire puis aurore.asso.fr après le signe @]pbapvretrevr.fbyvqnver@nheber.nffb.se[conciergerie.solidaire puis aurore.asso.fr après le signe @]

Carton plein
01 87 89 99 92

CASVP

01 42 03 87 13
[anabela.oliveira puis paris.fr après le signe @]nanoryn.byvirven@cnevf.se[anabela.oliveira puis paris.fr après le signe @]

Les Oeuvres de la Mie de pain
01 85 56 17 89
[contact puis miedepain.asso.fr après le signe @]pbagnpg@zvrqrcnva.nffb.se[contact puis miedepain.asso.fr après le signe @]

Le Relais
01 41 71 04 39
Par ailleurs, huit associations intermédiaires interviennent également dans le dispositif pour pouvoir rémunérer les salariés à l’heure.


Travail et Partage

01 44 23 17 20
[contact puis travail-partage.org après le signe @]pbagnpg@geninvy-cnegntr.bet[contact puis travail-partage.org après le signe @]

Optim emploi

01 43 87 55 84

Eureka
01 46 06 06 00
[contact-asso puis eurekaservices.fr après le signe @]pbagnpg-nffb@rherxnfreivprf.se[contact-asso puis eurekaservices.fr après le signe @]

Réagir

01 47 70 34 75

Travail au clair
01 42 36 82 46
[contact.laclairiere puis casp.asso.fr après le signe @]pbagnpg.ynpynvevrer@pnfc.nffb.se[contact.laclairiere puis casp.asso.fr après le signe @]

ACSP
01 45 77 45 66
[contact puis acsp.fr après le signe @]pbagnpg@npfc.se[contact puis acsp.fr après le signe @]

Emploi et développement
01 56 56 10 56
[contact puis emploideveloppement.org après le signe @]pbagnpg@rzcybvqrirybccrzrag.bet[contact puis emploideveloppement.org après le signe @]

Coup d'main
01 46 27 61 00
[accueil puis coupdmain.com après le signe @]npphrvy@pbhcqznva.pbz[accueil puis coupdmain.com après le signe @]

Bilan et perspectives

En 2021, le dispositif Premières Heures a permis l’accompagnement de 344 personnes pour plus de 60 000 heures travaillées. 35% des bénéficiaires ont trouvé un emploi, en structure d’insertion ou dans l’emploi classique, à l’issue de leur parcours.
Quelques chiffres sur le public DPH en 2021
51,3% des personnes étaient sans ressources.
Face au nombre croissant de personnes en grande exclusion et en situation de pauvreté, les besoins sont d’autant plus criants. La Ville de Paris a donc réformé le dispositif « Premières Heures » en 2021 en augmentant le nombre d’heures disponibles.
Le dispositif « Premières Heures » a également été promu auprès des acteurs de l’insertion par l’activité économique, des entreprises et des institutionnels, dans le but de favoriser les partenariats vers une insertion plus durable.
Les équipes de cuisine, cheffes encadrantes et salariées en insertion cuisinant toutes ensemble les repas pour les distributions du jour.
Les équipes de cuisine, cheffes encadrantes et salariées en insertion cuisinant toutes ensemble les repas pour les distributions du jour
Crédit photo : Association la Chorba

Suivez l'actualité parisienne

Chaque vendredi, recevez directement chez vous toute l’actualité parisienne par mail. Déplacements, transformation de la ville, nouveaux projets, Jeux Olympiques, bons plans, etc., on vous dit tout des temps forts de l’info municipale.
Default Confirmation Text
Settings Text Html

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations