Ouvrir la recherche
Actualité

Montmartre accueille de nouveaux logements sociaux et des commerces

Mise à jour le 25/06/2021
Sommaire
Revenir en haut
Paris Habitat livre 14 logements sociaux et 2 commerces, situés au 32, rue des Trois-Frères à Montmartre (18e), dans un bâtiment construit en lieu et place d’un immeuble insalubre.
Au cœur de Montmartre, la parcelle accueillait auparavant un immeuble frappé d'un premier arrêté de péril en 2004. Il a fait l'objet d'une appropriation publique et a été démoli en 2014 par l'État et la Soreqa.
Il est aujourd'hui remplacé par un immeuble moderne et confortable de 14 logements, dans un secteur déficitaire en logements sociaux.

Une résidence de 14 logements sociaux et 2 locaux commerciaux

Cette opération de construction neuve menée par Paris Habitat, bailleur social de la Ville de Paris, se trouve sur un site d'une surface de 429 m2, à 150 mètres de la basilique du Sacré-Cœur.
Cette nouvelle résidence comprend 14 logements du T1 au T5 (3 PLAI, 7 PLUS et 4 PLS) qui, pour certains, sont déjà occupés.
Quant aux locaux d'activités, deux commerces s'installeront dès le mois de juillet. Il s'agit de « Patoche », une brasserie-limonaderie et de « The Mistape », un disquaire et concept-store musique.
Maîtrise d'œuvre : MAO Architectes & Facéa Group - Entreprise générale : Tempère Construction.

Un chantier hors norme

Du fait de sa localisation exceptionnelle, cette opération est issue d'un chantier particulièrement complexe. Il a notamment été caractérisé par la nécessité de soutenir les immeubles et les terrains voisins localisés en surplomb du site, et par l'impossibilité d'installer sur la butte des engins de levage, la parcelle étant adossée à une rue en escalier.

Des façades à l'architecture faubourienne

Afin de s’intégrer dans le quartier, les façades de l’immeuble réutilisent plusieurs archétypes de l’architecture faubourienne : la trame régulière des pleins et des vides, les ouvertures verticales de 120 cm de large, le retournement de la façade sur l’angle de la rue, la toiture zinc à pans multiples, les persiennes parisiennes en accordéon, le garde-corps en ferronnerie ouvragée et la cour intérieure pavée.
Emblématique de la lutte contre l'habitat indigne
Cette opération est un exemple dans la lutte contre l’habitat indigne que mène Paris et les bailleurs sociaux avec la Soreqa. Elle offre en remplacement d’immeubles insalubres une nouvelle résidence de logements sociaux aux normes d’habitabilité, d’usages et de qualité environnementale. Le programme atteint d'ailleurs les objectifs environnementaux du plan Climat de la Ville de Paris.

Plus d'infos

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations