Ouvrir la recherche
Actualité

Mobilités : découvrez la carte des nouveaux aménagements

Mise à jour le 27/05/2020
Mise en place de pistes cyclables, fermeture de la rue de Rivoli à la circulation, création de rues piétonnes… Paris innove pour développer les modes de déplacement alternatifs. Objectif : permettre une reprise de l'activité tout en garantissant des mesures de distanciation physique.
La Ville travaille au développement de pistes cyclables transitoires, notamment le long des lignes de métro 1, 4, et 13, en lien avec les conseils départementaux de petite couronne. Ce travail est mené avec le préfet de la Région Île-de-France, la présidente de région et les présidents de départements avec qui Paris siège au sein d’Île-de-France Mobilités. Objectif : éviter un retour massif à l’usage de la voiture, qui entraînerait la thrombose du système routier d’île-de-France, et limiter le plus possible le nombre d’usagers du métro, en créant des alternatives de transport pour les voyageurs. Cette action est construite en étroite concertation avec les territoires et communes limitrophes, ainsi que la Métropole du Grand Paris.

La carte des aménagements provisoires

50 km de voies cyclables supplémentaires dans Paris

Au total, cela représente 50 km de voies cyclables supplémentaires dans Paris et une centaine de kilomètres supplémentaires dans les départements de la petite couronne, qui viendront compléter le réseau existant. Sont, par exemple, concernés l'avenue du Général Leclerc (14e), le boulevard Saint-Michel (5e), la rue St Jacques (5e), le tunnel de l'Etoile (8e)…

La rue de Rivoli fermée à la circulation

A vélo et à trottinette rue de Rivoli
A vélo et à trottinette rue de Rivoli
Jean-Baptiste Gurliat / Ville de Paris
Autre initiative : certaines artères restent fermées à la circulation, comme la rue de Rivoli, uniquement réservée aux vélos, piétons et mobilités douces. Elle est ouverte également aux véhicules autorisés et aux riverains.
Concrètement, sur la portion Bastille à Saint-Paul (où les bus circulent dans les deux sens rue St Antoine), les voies bus et taxis sont également ouvertes, dans les deux sens, aux véhicules de livraison, aux commerçants et artisans, aux personnels soignants et aux véhicules de secours et personnes handicapées. Les vélos peuvent emprunter la piste bidirectionnelle.
Sur les portions du métro Saint-Paul à Chatelet et Châtelet à Concorde, la voie habituellement réservée aux bus et aux taxis devient une voie mixte dédiée aux bus/taxis/livraisons/commerçants/artisans/personnels soignants/véhicules de secours/personnes handicapées et aux riverains. Quant à la voie centrale, elle devient un axe vélo. Enfin, la piste vélo existante reste une piste vélo bidirectionnelle.

Doubler le nombre de parkings relais

Parking relais.
Parking relais.
Joséphine Brueder / Ville de Paris
Paris double le nombre de places dans ses parkings relais et dans les parcs de stationnement aux portes de Paris. Ces 2700 places réparties dans 30 parcs sont gratuites pour les titulaires du passe Navigo. Car la voiture individuelle ne peut pas devenir le mode de déplacement refuge des Parisiens et des Franciliens en cette période de déconfinement. Si de trop nombreux reports de déplacements des transports en commun vers la voiture individuelle devaient avoir lieu, cela générerait de nombreux embouteillages.

Des aménagements transitoires pour les piétons

Pour qu’il soit possible de respecter la distanciation physique entre les piétons, les abords de la gare Montparnasse (rue du Départ), les rues Mouffetard (5e) et le quartier du Faubourg-Saint-Denis (10e), certaines rues commerçantes, ainsi que les abords de certaines écoles et équipements publics, sont réaménagés.
Selon les sites, il peut s’agir de rues fermées à la circulation (comme la rue de Rivoli), des places de stationnement remplacées par des trottoirs, de zones de rencontre créées (où la circulation est limitée à 20km/heure)… Dans un premier temps, dès le mois de mai, une trentaine de nouvelles rues seront ainsi réaménagées afin d'éviter les regroupements et de permettre une nécessaire distanciation.
Stationnement
Le stationnement payant est rétabli le 11 mai dans toute la capitale. Quant au stationnement résidentiel, il redeviendra payant le 2 juin prochain.

Transports en commun

Pour notre santé à tous, laissons ce siège libre
Panneau d'information dans les transports pour les gestes barrières
Joséphine Brueder / Ville de Paris
En cas de parcours en transport en commun, le port du masque est obligatoire à partir du 11 mai pour toute personne à partir de 11 ans, sous réserve d'une amende de 135 euros. Il vous faut par ailleurs avoir une attestation de votre employeur pour circuler dans les transports en commun aux heures de pointe. Toutes les infos sur le site de la Préfecture de région Île -de-France.L’offre de transport urbaine et régionale va être augmentée progressivement.
Les agents de la RATP sont équipés de masques. Ils sont mobilisés pour gérer l’affluence sur le réseau et rappeler les gestes barrières. Pour favoriser la distanciation physique, une signalétique adaptée est déployée, 1 siège sur 2 laissé libre sur les quais et dans les véhicules, des marquages au sol pour laisser une distance entre les voyageurs. Plus d'infos : https://www.ratp.fr/mobilisesensemble
Vous ne savez pas comment trouver l’information que vous cherchez ?
Posez votre question

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.