Ouvrir la recherche
Actualité

Covid-19 : création d'un fonds d’urgence pour le spectacle vivant

Mise à jour le 13/05/2020
Le ministre de la Culture et la maire de Paris ont annoncé, mardi 12 mai, la création d’un fonds d’urgence pour le spectacle vivant, durement éprouvé par la crise sanitaire.
Ce fonds d’urgence pour le spectacle vivant (FUSV), dont la mise en œuvre a été confié à l’Association de soutien pour le théâtre privé (ASTP), vise à apporter des aides exceptionnelles et urgentes aux entreprises de spectacles qui ont dû stopper leurs activités totalement depuis le 14 mars dernier, en raison de la pandémie de Covid-19. Le dispositif est accessible à partir d’un portail développé et administré par l’ASTP : www.fusv.org
Mis en place à titre exceptionnel et de manière temporaire, ce fonds s’adresse aux théâtres et aux tourneurs privés ainsi qu’aux compagnies de spectacle vivant (théâtre, danse, cirque, arts de la rue, marionnette) non subventionnées pour leur fonctionnement ou ne bénéficiant que d’aides au projet. A noter que la musique n’est pas concernée, son fonds d’urgence étant porté par le Centre national de la musique.

Eviter les cessations de paiement ou les liquidations

Ce dispositif a vocation à couvrir une partie des charges fixes hors masse salariale, qui perdurent malgré l’absence d’activité. Il intervient en complément des aides publiques allouées aux entreprises par l'État, notamment au titre de l'indemnisation du chômage partiel ou du fonds de solidarité pour les entreprises.
Ses règles de soutien ont été conçues pour aider plus particulièrement les petites structures, les plus fragiles, afin d’éviter les cessations de paiement ou les liquidations. Il vise aussi à permettre aux structures concernées de s’acquitter des droits d’auteurs. Son financement est assuré à ce jour par l’État, la Ville de Paris, l’ASTP et l’Adami.

Les structures parisiennes soutenues par la Ville

La participation de la Ville de Paris concerne les structures parisiennes, dont le tissu est un élément essentiel de son dynamisme et de son attractivité. Le financement du fonds pourra être complété par toutes les collectivités territoriales souhaitant flécher des aides sur leur territoire.
Par ailleurs, un Comité de suivi réunissant les financeurs, l’ASTP et les organisations professionnelles est mis en place pour veiller et à la transparence des aides attribuées par ce fonds.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.