Ouvrir la recherche
Service

Soutenir un projet grâce au Budget participatif

Mise à jour le 02/03/2017
Vous avez une idée pour Paris ? Vous voulez une ville plus solidaire ? Un quartier plus vert ? La Ville de Paris peut réaliser vos projets grâce au budget participatif.

Le budget participatif en quelques mots

La Ville de Paris réserve pour cela une enveloppe budgétaire correspondant à 5% de son budget d'investissement. Soit pour la période 2014-2020 : un demi-milliard d'euros. Le Budget Participatif permet ainsi aux Parisiennes et aux Parisiens de décider directement de la réalisation de nombreux projets qui concernent leur ville.
Actualité

En 2016, l’enveloppe consacrée au Budget Participatif s’élève à 100 M€ avec pour objectif de favoriser l’émergence de projets dans les quartiers populaires et d’accroître la participation des jeunes.

Le Budget Participatif se décline à deux échelles :

  • Projets d'envergure parisienne
  • Projets d’arrondissement

Critères de recevabilité des projets

Le Budget Participatif finance des projets structurés et non des idées ou des suggestions.
La recevabilité du projet déposé sur le site du Budget Participatif nécessite trois conditions :

Le Budget Participatif : Comment ça marche?

Budget participatif : PROPOSEZ/DECIDEZ

Qui peut proposer un projet ?

Toutes les Parisiennes et tous les Parisiens, sans condition d'âge ou de nationalité.

Quel types de projets ?

Les Parisiens peuvent proposer des projets d’investissement pour leur arrondissement et/ou pour tout Paris.

Déposer son projet / Co-construire son projet

Les Parisiens peuvent déposer leur projets sur le site du Budget Participatif. Pour faciliter cette étape, des permanences sont organisées dans plusieurs arrondissements.

Plusieurs mairies proposent, en lien avec des Conseils de quartier, des Maisons des Associations ou des collectifs locaux, des ateliers d’aide à la rédaction des projets.

Les Parisiens ont aussi la possibilité de s'associer aux projets qui les intéressent, sans nécessairement en déposer un nouveau. Une fois déposé, le projet devient un bien commun : il peut alors être commenté et des Parisien-nes peuvent s’y associer.

Comment seront sélectionnés les projets soumis au vote ?

Les services de la Ville analyseront la recevabilité des projets qui doivent relever :

- de l’intérêt général ;

- de la compétence de la Ville de Paris ;

- du budget d'investissement

Les projets recevables font ensuite l’objet d’une étude de faisabilité et d’un chiffrage estimatif.

Les projets jugés faisables techniquement sont étudiés au sein de commissions qui se réunissent dans chaque arrondissement et à l’échelle de Paris.

À l’issue des commissions, la liste définitive des projets soumis au vote est arrêtée par la/le Maire d’arrondissement pour les projets d’arrondissement et la Maire de Paris pour les projets parisiens.

Les modalités du vote

Tou(te)s les Parisien-nes peuvent voter sans condition d’âge ni de nationalité (sont considérés comme Parisiens les personnes qui habitent à Paris).

Deux votes concomitants : pour les projets d’envergure parisienne et pour les projets d’arrondissement.

NB : Un-e Parisien-ne peut voter pour les projets de son arrondissement de résidence, ou celui dans lequel il travaille.

Deux modalités de vote :

- Sur le site dédié www.budgetparticipatif.paris

- Dans l’une des urnes déployées sur l’ensemble du territoire parisien, dont la liste et la localisation peuvent être consultés sur le site www.budgetparticipatif.paris

La mise en oeuvre des projets votés

Le financement des projets lauréats, retenus par le vote des Parisien-nes, est formellement validé lors du vote du budget au Conseil de Paris de décembre. La mise en œuvre de ces projets lauréats par la Ville peut alors débuter. Les Parisien-nes qui les ont initiés peuvent y être associé-es.

Vous avez voté, Paris l'a fait

Quelques réalisations en images.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.