Le saviez-vous ? On ne gare pas sa trottinette électrique n'importe où

Objet roulant de plus en plus en populaire, la trottinette électrique obéit à des règles de sécurité routière et de stationnement. On vous dit tout.

Quelles sont les règles de sécurité routière à respecter ?

Que nous soyons automobiliste, cycliste, piéton, conducteur de trottinette... sur la route et dans la rue, nous devons tous nous côtoyer et chacun doit s’adapter aux conditions spécifiques de circulation des uns et des autres. Un respect mutuel et des règles de vie sont à suivre avec attention.

Pour les trottinettes électriques, il convient de respecter les mêmes règles qu’observent la plupart des cyclistes à savoir :

  • on ne roule pas sur les trottoirs: on respecte le code de la route (s'arrêter au feu rouge notamment...);
  • le port du casque est recommandé;
  • on ne monte pas à deux sur une trottinette.

La circulation d'une trottinette électrique sur un trottoir peut vous coûter une amende de 135 euros.

Où puis-je garer une trottinette électrique ?

S’il y a un emplacement réservé à proximité, c’est là qu’il faut se garer. 

Que sont ces emplacements réservés ? Ils sont identifiés par de la peinture au sol : un rectangle blanc avec du marquage pour délimiter les différents véhicules. Là où le marquage au sol indique « vélo », initialement prévu pour les vélos en free-floating, les trottinettes peuvent stationner.

S’il n’y en a pas, et en attendant que ces emplacements soient réalisés dans tout Paris, les trottinettes peuvent se garer sur les emplacements de stationnement deux-roues gratuitement (le stationnement est gratuit pour les deux-roues dans Paris, et donc aussi pour les trottinettes).

En dernier recours, le stationnement sur trottoir est toléré en faisant preuve de bon sens : il ne doit pas perturber le cheminement des piétons. Cela signifie que ce type de stationnement n'est toléré que s’il n’y a pas d’emplacements dédiés ni de stationnement deux-roues à proximité.

Que fait la Ville pour réguler le phénomène ?

Près de 15 000 trottinettes électriques sont disponibles dans les rues de la capitale. Un chiffre en croissance constante, qui pourrait atteindre les 40 000 d’ici la fin 2019. Pour réguler cette flotte, la municipalité a instauré une redevance pour les entreprises.

La Ville enlève également les trottinettes qui perturbent le déplacement des piétons.

Par ailleurs, la maire de Paris Anne Hidalgo a écrit au Premier ministre pour lui signifier l’urgence de trouver un nouveau cadre législatif et réglementaire. Une nouvelle charte à destination des opérateurs de trottinettes est aussi en préparation, précisant les règles de bon usage de l’espace public. 

En parallèle, la Ville est en train de déployer une offre de stationnement réservée à ces équipements. Une première extension est prévue dans les arrondissements du centre à la suite d’un travail d’analyse conduit par l’APUR, l'Atelier parisien d'urbanisme. 

Dernière mise à jour le jeudi 2 mai 2019
Crédit photo : Jean-Baptiste Gurliat / Ville de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute sur twitter

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.