Plan Grand Froid - Episodes de neige

Tout ce qu'il faut savoir sur le déclenchement du plan "Grand Froid" par la préfecture de Paris et son fonctionnement.

Le Plan Grand Froid

Qu'est-ce q'un épisode de grand froid?

Une vague de froid se caractérise par sa persistance, son intensité et son étendue géographique. A Paris, l’épisode doit durer au moins 2 jours, avec des températures nettement inférieures aux normales saisonnières de la région (en dessous de 0°C en journée et inférieures ou égales à -5°C la nuit). La veille saisonnière est activée du 1er novembre au 31 mars de chaque année. Les températures les plus basses surviennent généralement en janvier et février, mais des épisodes précoces (novembre et décembre) ou tardifs (mars) sont également possibles.

Le plan national grand froid

Le plan national « grand froid » définit les actions à mettre en œuvre aux niveaux local et national pour détecter, prévenir et limiter les effets sanitaires et sociaux liés aux températures hivernales, en portant une attention particulière aux populations vulnérables.

Il est composé de trois niveaux de vigilance, dépendant directement du relevé quotidien des températures diurnes et nocturnes.

  • niveau 1 (temps froid) : températures positives dans la journée mais comprises entre zéro et - 5°C la nuit ;
  • niveau 2 (grand froid) : températures négatives le jour et comprises entre - 5°C et - 10°C la nuit ;
  • niveau 3 (froid extrême) : températures négatives le jour et inférieures à - 10°C la nuit.

Déclenchement du plan Grand Froid

A Paris, le plan grand froid est du ressort du préfet de Paris, préfet d'Ile-de-France, mais en cas de niveau 3 « froid extrême », le préfet de police gère la crise en coordonnant l’ensemble des actions sur le territoire. 

Les actions de la Ville pour prévenir et gérer le risque

Afin de limiter les conséquences des épisodes liées à des températures extrêmes, la Ville de Paris engage en lien avec les services de l’État et les associations, dans le cadre du Plan d’Urgence Hivernale (PUH) différentes mesures de prévention et de communication :

  • elle assure une veille météorologique afin de prévoir les périodes de grand froid ;
  • elle établit une liste de gymnases permettant d’accueillir des personnes à la rue. Des salles en mairie d’arrondissement peuvent également être mobilisées ;
  • l’Unité d’Assistance aux Sans-Abri (UASA) intensifie, aux côtés des autres maraudes institutionnelles et associatives, sa vigilance pour venir en aide aux personnes en situation de rue ;
  • elle met à disposition du Samu social des véhicules municipaux pour renforcer les rondes et l’accompagnement des personnes exposées vers les centres d’hébergement ;
  • elle élabore un dispositif de communication visant à sensibiliser et protéger les populations des conséquences sanitaires d'une période de froid prolongée.

Dès l’activation de la veille hivernale, le Samu social renforce les effectifs du 115 de Paris, numéro utilisé par les sans-abri ou la population pour signaler une personne en situation de détresse. Le 115 centralise en temps réel les capacités d'hébergement à Paris. L'interlocuteur du 115 évalue l'urgence de la situation de la personne en difficulté, lui propose une réponse immédiate en indiquant l'établissement ou le service dans lequel il peut être accueilli, et organise sans délai la mise en œuvre de cette réponse, notamment avec le concours des services publics.

Lors de la période hivernale, les maraudes (dispositif mobile permettant d’aller à la rencontre des personnes installées dans la rue qui ne fréquentent plus les dispositifs d'accueil), sont alors renforcées. Elles permettent d’apporter une aide de terrain aux personnes fragiles

En fonction des niveaux déclenchés par le préfet de Paris ou le préfet de police, le Samu social est renforcé par des "partenaires" (Croix-Rouge, Ville de Paris, Ordre de Malte, Protection civile de Paris, Restos du cœur…), 

Épisodes de neige

Qu’est-ce qu’un épisode de neige?

Une période de froid peut s’accompagner de chutes de neige ayant des conséquences sur la viabilité des réseaux de transports en Île-de-France.

Le Plan Neige et Verglas en Ile-de-France (PNVIF)

Le PNVIF précise les modalités d’application des plans d’alerte et d’urgence dans chaque département de la région d’Ile-de-France, en cas de risques de blocage du réseau routier par des chutes de neige. Il prévoit les mesures de prévention et d’intervention susceptibles d’être mises en œuvre par les services de l’État, de la Ville et des acteurs concernés (gestionnaires de réseaux…).

Le PNVIF a pour objectifs : 

  • de prévenir les effets d’un épisode de neige ou de verglas par un traitement préventif sur des axes routiers prioritaires identifiés par la Préfecture de police.
  • de maitriser la gestion du trafic des poids lourds afin d’éviter le blocage en pleine voie des usagers de la route, tout en facilitant l’intervention des véhicules procédant au traitement préventif.
  • de coordonner, en appui des préfets de département de la zone de défense et de sécurité, l’assistance et le secours aux usagers qui seraient bloqués en cas d’échec des deux premiers objectifs.
Les 3 niveaux du PNVIF s’articulent selon les prévisions météorologiques Neige et Verglas : 

Les consignes de sécurité destinées à la population

Agir AVANT : informez-vous, préparez-vous

  • Préparez votre kit de secours : médicaments, papiers d’identité, lampe de poche, etc.
  • Afin de prévenir les intoxications au monoxyde de carbone, vérifiez le bon état de marche de vos installations de chauffage, ne bouchez pas les aérations et aérez votre logement une fois par jour.
  • Prévoyez de l'eau et des produits alimentaires ne nécessitant pas de cuisson (risque de gel des canalisations ou de coupure d'électricité).
  • Prévoyez des vêtements chauds en cas de coupure d’électricité.

Agir PENDANT : mettez-vous en sécurité et restez informé

  • Consultez la carte de vigilance de Météo France, les réseaux sociaux et les sites Internet de la Ville de Paris et regardez les informations régionales.
  • Évitez de vous déplacer à pieds ou en voiture.
  • Restez autant que possible dans un lieu chaud et redoublez de prudence si vous devez absolument sortir.
  • Si vous devez impérativement sortir :

- adaptez votre habillement : couvrez les parties du corps les plus sensibles au froid : les pieds, les mains, le cou et la tête. De bonnes chaussures permettent d’éviter les chutes.

- avec un enfant : habillez-le chaudement et couvrez-le le plus possible.

- évitez de sortir le soir, il fait plus froid.

- si vous devez utiliser votre voiture : prenez une couverture, un téléphone et des médicaments au cas où votre véhicule serait bloqué par la neige et prévenez votre entourage.

  • Limiter au maximum les efforts physiques et les activités à l’extérieur. Le froid demande des efforts supplémentaires au corps, notamment au cœur.
  • Nourrissez-vous convenablement et ne consommez pas d’alcool, l’ébriété fait disparaître les signaux d’alerte liés au froid.
  • Maintenez la température ambiante de votre domicile à un niveau convenable d’environ 19 °C.
  • En cas d’utilisation de groupes électrogènes, veillez à respecter les consignes d’utilisation et à les placer à l’extérieur du bâtiment. Il est recommandé de ne pas utiliser de chauffage d’appoint en continu.
  • Déneigez devant chez vous.
  • Si vous remarquez une personne sans abris ou en difficulté dans la rue, appelez le 115.
  • Soyez attentif aux enfants, femmes enceintes, personnes âgées et personnes fragiles.
  • Tout au long de l’événement, respectez les consignes de sécurité des pouvoirs publics et évitez de vous mettre en danger.

En cas d’hypothermie ou de gelures

Il est important de reconnaître chez une personne exposée au grand froid les signes annonciateurs de l’hypothermie (température inférieure à 35°C, somnolence, fatigue, baisse de la force musculaire, frissons et grelottements, pertes d’équilibre, maladresse…) ou de gelures (décoloration de la peau, apparition de taches blanchâtres, sensation de douleur ou de brûlure puis d’engourdissement…). Il peut exister un risque important, voire mortel, pour sa santé. Prévenez rapidement un médecin ou appeler le 115. 

Vous avez une demande ?

Contactez le service concerné en utilisant ce formulaire :

Accéder
Dernière mise à jour le mardi 26 juin 2018
Crédit photo : © Jean-Baptiste Gurliat / Mairie de Paris

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.