Ouvrir la recherche
Actualité

Vigilance sécheresse : tou·te·s concerné·e·s

Mise à jour le 30/07/2019
Les services préfectoraux ont placé Paris et l'ensemble des communes des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et du Val-du-Marne, en "vigilance sécheresse", depuis le 25 juillet 2019. Quels gestes adopter au quotidien ? Que fait Paris pour préserver cette ressource ?

L'eau est précieuse, préservons-la !

L'eau est un élément essentiel de notre quotidien. La préserver, c'est aussi mieux la protéger. Depuis le 25 juillet et après un épisode de canicule sans précédent, les services préfectoraux ont placé Paris en "vigilance sécheresse". Deux des ressources d’eau souterraine pour la capitale font en effet l’objet de mesures de restriction liées au dépassement d’un seuil d’alerte : le bassin versant de l’Avre (Eure et Eure-et-Loir) et le bassin de la Vanne (Yonne).
S'il faut bien sûr veiller à bien s’hydrater en période de forte chaleur, il est recommandé d'avoir une consommation d'eau responsable.

Quels sont les gestes à adopter au quotidien ?

Dans notre vie quotidienne, des actions souvent simples permettent d'économiser l'eau ! Vérification des robinets, récupération des eaux de pluie… L'Agence parisienne du climat a listé 10 "éco-gestes" qui peuvent servir à réduire notre consommation dans votre quotidien.

Que fait la Ville pour préserver l'eau ?

Les services municipaux veillent également à modérer leur consommation d'eau ! Limitation notamment de l'arrosage, du nettoyage des équipements et véhicules, des vidanges…
Fontaines à boire
Ville de Paris
Depuis le 1er janvier 2010, la régie Eau de Paris est l’opérateur municipal du service de l’eau dans la capitale et assure toute la distribution. Elle dispose notamment du premier laboratoire public de recherche sur l’eau potable en France.
Eau de Paris produit, transporte et distribue chaque jour une eau de qualité, au meilleur prix, à 3 millions d’usagers.
Paris fait du droit à l’eau un droit humain inaliénable, qui passe notamment par la mise à disposition gratuite de 1 200 points d’eau et fontaines sur l’espace public.
La capitale est aussi engagée dans le mouvement des "Communautés bleues" : né au Canada, ce mouvement a pour objectifs de promouvoir l’accès à l’eau potable pour tous, la gestion publique des services de l’eau et de l’assainissement, et la fin du recours à l’eau embouteillée dans les établissements publics et lors d’événements municipaux.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.