Ouvrir la recherche
Actualité

Vague de froid : l'hébergement d'urgence renforcé pour les sans-abri

Mise à jour le 10/02/2021
Face à la baisse des températures et la mise en place du Plan grand froid, la Ville renforce ses maraudes et ouvre des places supplémentaires d’hébergement d’urgence pour les personnes sans-abri.
Dans le cadre du plan d'urgence hivernal, la Ville de Paris renforce les capacités d'hébergement en ouvrant des équipements municipaux supplémentaires dans le respect des recommandations sanitaires pour mettre à l'abri les personnes sans domicile fixe.
Ce dispositif, articulé avec la campagne hivernale de l’Etat, permet d’augmenter la capacité de réponse de la Ville tout au long de l’hiver. En cas d’urgence sociale, les personnes très vulnérables repérées par les maraudes sont mises à l'abri.
L'activation du niveau 2 plan grand froid depuis le mardi 9 février entraîne pour Paris la mise en œuvre des mesures suivantes :
  • après l'ouverture vendredi 5 février du gymnase Madelaine-Rebérioux dans le 18e, un nouveau gymnase dans le 20e a ouvert pour mettre à l’abri en urgence 45 personnes. Les personnes sans-abri sont orientées dans ces lieux d’hébergement par le Samu social et l’Unité d’aide aux sans-abri (UASA) de la Ville de Paris. L’accueil dans les lieux d’hébergement est assuré par des agents du Centre d’Action sociale de la Ville de Paris (CASVP), des intervenants sociaux et des médecins bénévoles. Les personnes sans-abri bénéficient sur place d’un dîner équilibré et d’un petit-déjeuner, elles se voient aussi remettre des produits d’hygiène corporelle.
  • ouverture de 30 places d'hébergement dans l'ancienne mairie du 4e gérées par Emmaüs.
  • ouverture d'un centre d'accueil au Carreau du temple géré par l'association Aurore H24 avec 40 places réservées aux femmes isolées et aux familles
  • renforcement des maraudes dans le Bois de Vincennes avec l'aide de l’Unité d’aide aux sans-abri (UASA)UASA et du Commissariat du 12e.
À ce jour, ce sont près de 600 places supplémentaires d’hébergement d’urgence qui sont ouvertes dans la capitale, notamment dans les mairies d’arrondissements mais aussi dans les gymnases. Tous les services municipaux sont également mis en état d’alerte pour venir en aide, aux côtés des associations et des services de l’État, aux personnes contraintes de dormir dans la rue.

Le "plan grand froid" à Paris : comment ça marche ?

Le plan grand froid est activé lors d'un épisode de temps froid qui dure au moins deux jours, caractérisé par sa persistance, son intensité et son étendue géographique. Depuis l'hiver 2008, le plan grand froid n'est plus déclenché au niveau national, mais à l'échelon départemental, par les préfectures.

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations