Ouvrir la recherche
Actualité

Piquez une tête dans l'aire de baignade du bassin de la Villette

Mise à jour le 06/07/2020
La baignade du Bassin de la Villette est ouverte à Paris Plages. En raison de la crise COVID-19, 4 créneaux horaires ont été mis en place et le nombre de personnes limité à 200 par créneau horaire.
Depuis 2017, la baignade du Bassin de la Villette fait partie des événements de l'été pour les Parisiennes et les Parisiens. Elle revient en 2020 pour sa quatrième édition.
La baignade au Bassin de la Villette est ouverte à toutes et tous, tous les jours, gratuitement et de manière sécurisée : des maîtres-nageurs surveillent les baigneurs, petits et grands. La qualité de l’eau de baignade est constamment contrôlée, tous les jours.
La zone de baignade est limitée à 800 personnes par jour pour assurer une qualité d’eau optimale et dont 200 personnes en simultané sur site pour respecter les règles de distanciation.
Cette baignade publique en milieu naturel est organisée sur une structure flottante de 16 mètres de large sur 100 mètres de long et partagée en trois aires distinctes : deux pataugeoires (bassins ludiques) pour les enfants (sous le contrôle d’un adulte accompagnant) dont la profondeur maximale s’élève à 40 cm ; un petit bain d’une profondeur maximale de 1,20 m ; un grand bain réservé aux nageurs confirmés d’une profondeur de 2 m.

Crise COVID 19 : ajustement des horaires et des capacités d'accueil

Dans le cadre de la crise COVID-19, des dispositions ont été mises en place pour vous accueillir au mieux sur le site de la Baignade La Villette. 4 créneaux horaires de 2 heures ont été institués pour permettre un accès au solarium et à la baignade : 11h à 13h, 13h30 à 15h30, 16h à 18h et 18h30 à 20h30 avec l'utilisation de bracelets de couleurs différentes. L’accès est limité à 200 personnes en simultané pour respecter la distanciation et une désinfection des lieux est réalisée toutes les 2 heures. Il est recommandé de venir en début de créneau.

Une baignade accessible

La baignade est accessible aux personnes en fauteuil roulant. Il y a des sanitaires et des cabines de vestiaires adaptées. La structure flottante est accessible par des passerelles en principe à faible pente : celles-ci peuvent varier en fonction du niveau d’eau dans le canal. Le personnel sur place aidera autant que de besoin. La mise à l’eau dans les bassins est effectuée par une chaise de mise à l’eau adaptée manœuvrée par les maîtres-nageurs, comme dans les piscines. Il n’y a pas de bouées (mais les baigneurs peuvent apporter les leurs s’ils le souhaitent) ni d’espace réservé pour celles-ci.

Infos pratiques

Accès quai de la Loire sur la rive gauche du Bassin de la Villette, en aval de la passerelle de la Moselle (Métro Riquet ligne 7, Laumière ligne 5, Bus Riquet 54)
▪ Entrée gratuite et La Baignade est limitée à 200 personnes par créneau.
▪ 4 créneaux d'ouverture : 11h à 13h, 13h30 à 15h30, 16h à 18h et de 18h30 à 20h30. Les bassins sont évacués 30 minutes avant la fin du créneau.
▪ Accessible aux personnes à mobilité réduite.
▪ Mise à disposition de cabines de vestiaires, de douches, de sanitaires, de transats et parasols

Qualité de l'eau : surveillance quotidienne

Pour s'assurer de la qualité de l'eau, des contrôles sont réalisés quotidiennement par les équipes de la Ville de Paris, en lien avec l'Agence régionale de Santé d'Ile-de-France.
Comment ça marche ?
Pour garantir la bonne qualité de l’eau des bassins de la baignade Villette, des prélèvements d’eau sont réalisés chaque jour.
Il existe 3 types de contrôles sanitaires :
  • tous les soirs à 19 h, 20 h et 21 h des prélèvements sont effectués par une machine installée en amont de la baignade afin de rechercher la présence éventuelle d’escherichias coli et d’enterocoques, des marqueurs bactériologiques dont la présence entraîne la fermeture immédiate de la baignade jusqu’à leur disparition. Une affiche est alors posée à l’entrée de la baignade afin d’informer les usagers.
  • 4 fois par jour : les agents de la Ville de Paris procèdent à des prélèvements dans les 4 bassins. Une « torche » est plongée dans l’eau durant 10 secondes pour mesurer la quantité de cynobactéries ou algues vertes et la turbidité de l’eau : sa teneur en algues ou en limon qui troublent l’eau et peuvent notamment augmenter après de fortes pluies. Les seuils relevés dans les bassins sont environ 50 fois inférieurs aux normes. Il s’agit donc de mesures réalisées uniquement par précaution.
  • Eau de Paris et l’Agence Régionale de la Santé (ARS) effectuent également des prélèvements aléatoires à la recherche d’éléments bactériologiques et désormais de traces de la Covid-19. Leur présence pourrait entraîner la fermeture de la baignade selon les taux relevés et leur dangerosité avérée.

La Villette

La Ville de Paris suit la qualité microbiologique de l’eau du canal de l’Ourcq et du Bassin de la Villette depuis 15 ans. Chaque année, à la fin de la saison estivale, les données recueillies sont interprétées au regard de la directive cadre européenne sur l’eau ainsi que des seuils fixés par la directive baignade.
Cette démarche vigilante s’est appuyée sur un programme d’analyses qui a régulièrement évolué au cours des années pour prendre en compte les nouvelles exigences européennes en termes de qualité d’eau de baignade. Ce suivi a mis en évidence une diminution des concentrations de ces bactéries au fil des années, témoignant des résultats des nombreuses actions engagées tant par la Ville, les communes traversées par le canal, que les usagers du canal.
Actuellement, l’eau du bassin de la Villette témoigne, en saison estivale, de valeurs très souvent au-dessous des seuils maximum réglementaires.
Cette situation favorable a guidé la proposition de la maire de Paris d’offrir aux Parisiens la première aire de baignade gratuite en eau naturelle ouverte à tous. Il est toutefois à noter que la baignade restera interdite en dehors de la zone de baignade aménagée, pour des raisons de sécurité (navigation).

La Seine

La qualité de la Seine s’est en effet considérablement améliorée sans toutefois atteindre encore la qualité suffisante pour s’y baigner (la baignade est interdite au demeurant).
Le rapport qualité annuel de la maire est une bonne source d’information à ce sujet. Concernant les données, la Ville mais aussi l’agence de l’eau et le SIAAP (Syndicat interdépartemental de l’assainissement de l’agglomération parisienne), réalisent chaque année des programmes de suivi de la qualité de la Seine. L’Agence de l’eau Seine-Normandie (AESN) a par ailleurs développé une application sur la « Qualité des rivières », application gratuite.
Le levier de l’ambition olympique de Paris et de la baignade en Seine en héritage s’est traduit par l’engagement en 2015 d’une dynamique volontariste mobilisant tous les acteurs (l’Etat, l’Agence de l’eau, la Région Île-de-France, la Ville et toutes les collectivités locales concernées) pour viser l’objectif essentiel du bon état sanitaire de la Seine en 2024, en synergie avec les politiques sur le climat, la gestion équilibrée des ressources en eau et des milieux aquatiques (SDAGE) et une stratégie régionale et métropolitaine de gestion des réseaux. Cette action répond aux attentes des citoyens portées par tous les acteurs institutionnels et associatifs.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.