Ouvrir la recherche
Actualité

Quand les habitants bâtissent un square de la biodiversité

Mise à jour le 19/12/2019
Entre la conception du projet, la pose des dallages et les plantations, les habitants ont œuvré avec une agence d’architecture pour faire de la dalle Renoir-Lichtenberger (14e) un square de la biodiversité. Une initiative soutenue par un financement du Budget Participatif.
Au vu du vide que constituait la dalle Renoir-Lichtenberger, le contraste avant/après est saisissant. Depuis près de vingt-cinq ans, des clôtures séparaient les habitants de ce parc tombé à l’abandon, entre le boulevard Brune, la rue des Arbustes et la rue des Mariniers dans le 14e. Depuis, un groupe de travail formé d’habitants, d’associations et d’instances partenaires, s’est engagée avec l’Atelier Nous, une agence d’architecte, pour offrir un tout autre destin à cet espace de 600m2.

Exemple du square Marin

Lors des ateliers participatifs, ils ont envisagé de le transformer en un square de la biodiversité, avec des couloirs pour la flore et la faune, des jeux pour enfants, du jardinage et une ferme urbaine (élevage de lapins, de poules, compost, ruches, etc.). Un « poumon vert » pour respirer et transmettre « les valeurs autour de la protection de l’environnement dans ce quartier populaire », indique l’agence.
Ce projet est né dans le sillage du nouveau square Marin, à proximité du boulevard Brune (14e). Inauguré en juin 2017, le jardin a été pensé par les enfants et construit par les parents et les grands-parents, avec un financement du Budget Participatif. Ce chantier de 1500m2 a notamment été réalisé avec près de 800 pneus recyclés et un vieux bateau rénové. Près de 2500 pantes ont été mises en terre pour cet endroit haut en couleurs. Durant le chantier, des ateliers de céramique et de peinture étaient proposés aux plus petits, alors que les grands s’attelaient aux taches de dallage ou d’aménagement du square. En tout, près de 6000 heures de bénévolat ont été nécessaires à l’avènement du projet.

Chantier participatif

Fort de cette expérience, le square Renoir-Lichtenberger poursuit cette démarche : un projet pensé et réalisé avec les habitants, le bailleur, le syndic et les instances publiques. Suivant ce même exemple, le projet de transformation a été voté au Budget Participatif en octobre 2017. En 2018, des ateliers de programmation ont été mis en place, avant de passer à l’étape finale de la co-construction depuis novembre 2019.
Depuis début novembre, de 10h à 17h, le chantier bat son plein. « Il y a essentiellement trois tâches à réaliser, explique Concetta Sangrigoli de l’Atelier Nous. Les travaux de dallage et les plantations des 3000 végétaux et une autre autour de l’installation du mobilier pour la biodiversité. Deux professionnels de l’agence encadrent les bénévoles et dirigent le chantier au quotidien, nous fournissons l’équipement complet et assurons la sécurité. »

Construction écologique

En tout, une centaine de bénévoles a déjà œuvré lors d’une demi-journée ou une journée complète au chantier. « Les étudiants en architecture sont intéressés par les techniques de construction écologique développées dans le chantier, ajoute la directrice de l’Atelier Nous. Un chantier international a aussi réuni une douzaine d'intéressés autour du projet. Nous utilisons des dalles de granit de récupération, qui viennent de trottoirs parisiens comme ceux de la place de la Bastille. »
Placé entre une coulée verte et la petite ceinture, ce futur square constitue aussi un couloir pour les mammifères qui vont se déplacer le long de ses axes et un refuge pour les insectes et les oiseaux. « Les participants deviennent acteurs de leur quartier, de leur cadre de vie, souligne Concetta Sangrigoli. Certaines personnes ont passé le périphérique pour venir de Bagneux, de Malakoff, d’Ivry ». Ils apprécieront sûrement le franchir à nouveau pour profiter de l’espace vert une fois les travaux achevés, d’ici fin février 2020.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.