Ville de Paris

Actualité

Piscine Pontoise : un joyau du patrimoine Art déco rénové

Mise à jour le 13/01/2022
Construite en 1934 par l'architecte Lucien Pollet, comme les piscines Molitor, Pailleron et Jonquière, la piscine Pontoise est en cours de rénovation et rouvrira ses portes au public en 2023.
Implanté sur une parcelle de 2 175 m², ce joyau de l'Art déco, témoin de l’architecture de l’entre-deux-guerres, est classé depuis 1998 à l’Inventaire supplémentaire des monuments historiques (ISMH). C'est donc peu dire que ce chantier de rénovation est délicat, voire complexe.
Ses défis :
  • Reprendre les caractéristiques architecturales et esthétiques du bâtiment ;
  • Permettre d'avoir des installations techniques plus performantes ;
  • Mettre en place des infrastructures imposantes, comme l’échafaudage dans la halle bassin.
Entrée dans sa première phase, la rénovation de la piscine Pontoise (5e), dont le chantier se terminera en 2023, se concentre pour le moment sur le remplacement de la verrière d'origine selon le dessin original de Lucien Pollet. Suivra l'installation d'une nouvelle charpente et d'un système de traitement d'air plus performant.
Après une phase d'études débutée en 2018, qui a permis un travail de restitution historique mené avec la Direction régionale des Affaires culturelles (DRAC), la rénovation de la piscine a démarré en juin 2021. Elle est conduite par l’agence Pierre Marchand Architectes, architecte du patrimoine, et pilotée par la Direction des constructions publiques et de l’architecture en lien avec la Direction de la jeunesse et des sports.

Baisser de 20 % la consommation énergétique

Après vidange du bassin, un échafaudage de 140 tonnes a été dressé afin de procéder au démontage de la verrière octogénaire et à la pose d'un toit provisoire sur lequel sera installée début 2022 une nouvelle charpente. Celle-ci sera conçue selon une technique historique traditionnelle - le rivetage à chaud - identique à celle utilisée par Gustave Eiffel.
Ensuite, les architectes et techniciens se concentreront sur les améliorations énergétiques de l'équipement en accord avec les objectifs des plans Climat et « Nager à Paris ».
L'objectif est d'atteindre une baisse de 20 % de la consommation énergétique de l'équipement, avec les moyens suivants :
  • Étanchéité et isolation thermique sur 10 cm de l’ensemble des toitures-terrasses du bâtiment principal ;
  • Isolation par l’intérieur au niveau des cabines ;
  • Changement d’une grande partie des menuiseries et installation d’un système plus performant de traitement de l’air.

Qualité de l'air, céramique et accessibilité

Chargés de la maîtrise d'ouvrage du projet, les ingénieurs de la Direction des constructions publiques et de l'architecture (DCPA) ont imaginé un nouveau système de traitement d'air qui aura pour fonction de favoriser et optimiser les flux d'air.
Ce système prévoit l’installation d’une nouvelle centrale de traitement de l’air au sous-sol ainsi qu’une seconde centrale au deuxième étage pour le renouvellement de l’air des espaces collectifs annexes. Dans une seconde phase, les travaux de rénovation concerneront l'accessibilité du bâtiment aux personnes à mobilité réduite ainsi que la réfection des bétons et des mosaïques.
Réalisées en tesselles de céramique de couleur bleue, ocre et brune, les mosaïques qui ornent la halle bassin et le hall d’entrée de décors géométriques seront entièrement restaurées selon un protocole méticuleux (vérification de la qualité des éléments céramiques, recherche lorsque cela est nécessaire d’éléments équivalents). Cette phase de chantier est prévue pour le second semestre 2022.
Coût du projet : 14,5 millions d'euros, cofinancés par l’État à hauteur de 4,3 millions d'euros.

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations