Ouvrir la recherche
Actualité

Paris, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lille et Nantes interdisent les pesticides sur leur territoire

Mise à jour le 12/09/2019
Ces municipalités se sont engagées dans une démarche concertée en signant un arrêté municipal interdisant l'usage de produits phytosanitaires chimiques sur leur territoire.
La loi Labbé interdit depuis 2017 l'utilisation des produit phytosanitaires chimiques par les collectivités pour l'entretien des espaces verts et la voirie. Les particuliers sont aussi concernés par cette loi: depuis le 1er janvier 2019, ils ne peuvent plus acheter, utiliser et stocker des pesticides. Cette décision collective de ces cinq grandes villes d'interdire par un arrêté municipal l’usage des produits phytosanitaires chimiques sur l’ensemble de leur territoire a pour objectif d'élargir le champ de la loi.

Une nouvelle action pour la protection de l'environnement et la santé des habitants

Paris, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lille et Nantes sont ainsi engagées très fortement en faveur de la protection de l’environnement et de l’adaptation au dérèglement climatique.
À cet égard, en avance sur la législation, ces villes n’utilisent plus depuis longtemps de produits phytosanitaires chimiques dans aucun des parcs et jardins dont elles sont propriétaires et elles ont encouragé par différents dispositifs les particuliers à s'engager dans la même voie.
Par ailleurs, de nombreux citoyens ont pris conscience de la dangerosité des produits phytosanitaires de synthèse, le succès de « l’Appel des coquelicots » qui essaime devant de multiples mairies en est un bel exemple.
Aujourd'hui, en application du principe de précaution, Paris, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lille et Nantes ont décidé collectivement d’élargir par un arrêté municipal pris conjointement le champ de cette interdiction : l’usage des produits phytosanitaires chimiques sera désormais interdit sur l’ensemble de leur territoire. Les différents acteurs concernés seront sensibilisés à ce sujet, par le biais d’une information large que ces municipalité diffuseront et rappelant les alternatives existantes aux pesticides pour l’entretien des espaces verts.

Interdit dans les jardins et cimetières parisiens

Depuis 2007, plus aucun pesticide n’est utilisé pour l’entretien des espaces verts parisiens, et depuis 2015 dans les cimetières. Le plan Biodiversité 2018-2024 de Paris, adopté en mars 2018, incite et accompagne les Parisiennes et les Parisiens vers le jardinage naturel afin de généraliser la démarche « zéro-phyto » à tout le territoire parisien.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.