Service

Une personne sur sept est aidante sans le savoir, et vous ?

Mise à jour le 05/10/2023
Personne aidant une senior.
La Ville de Paris accompagne les aidants pour qu’ils puissent prendre du temps pour eux et mieux aider leurs proches. De nombreux dispositifs existent à Paris, par exemple les plateformes d’accompagnement et de répit et 6 Maisons des ainés et des aidants. Elles peuvent vous aider à trouver la bonne solution pour prendre soin de vous.
Aider un proche âgé ou en situation de handicap est une activité du quotidien, un investissement de tous les instants. Cela signifie aussi parfois être la dernière personne vers qui le proche peut se tourner.
Cet investissement fort peut être source de difficultés pour la personne qui aide son proche. Et si vous ne savez pas que vous êtes aidant, vous risquez de ne pas savoir où chercher du soutien.
Les différentes situations illustrées ci-dessous permettent de répondre concrètement aux besoins des aidants, en identifiant pour chacune d’elles des solutions d’aidance.
À Paris, les aidants ne sont pas seuls !

Qui sont les proches aidants ?

On compte aujourd’hui plus de 11 millions d’aidants en France, soit un Français sur six. 16 % d’entre eux consacrent 20 heures ou plus par semaine pour aider un proche, ou plusieurs, le plus souvent au sein de leur famille (79 %). Leur âge moyen estimé est de 49 ans.
Que ce soit auprès d’une personne âgée (58 %) ou d’une personne handicapée, les aidants exercent en parallèle pour 62 % d’entre eux une activité professionnelle. Ils aménagent leur temps pour apporter un soutien moral à la personne qu’ils aident, pour s’occuper des activités domestiques ou assurer une certaine sécurité en visitant l’aidé et en lui téléphonant régulièrement.
Partant d’une volonté propre et dans une démarche naturelle, les aidants ont tendance à ignorer que leur statut est reconnu par la loi (depuis la loi du 28 décembre 2015 pour l’adaptation de la société au vieillissement), et qu’il existe des professionnels et des structures pour les accompagner au quotidien. Comme ils en témoignent, beaucoup manquent de temps, peinent à effectuer toutes les démarches administratives et souffrent d’une fatigue physique liée au manque de répit.
Que ce soit par envie de profiter au maximum de la personne aidée, ou par sentiment de culpabilité à l’idée de l’abandonner, les aidants peuvent avoir du mal à dégager du temps pour prendre soin d’eux-mêmes et passer du temps avec leur famille. 7 % d’entre eux seulement profitent du répit qui leur est offert pour se soigner !
Pourtant, de nombreuses aides sont à leur disposition, notamment des formations à distance via internet, la possibilité d’échanger avec d’autres personnes, de bénéficier d’un soutien psychologique individuel ou encore d’un répit par l’accompagnement de la personne aidée.
(Source : Centr’aider®, association Autonomie Paris Saint-Jacques/M2A-DAC Paris Centre)

Trois situations d'aidants

Profil de l’aidant
◆ François a 81 ans et il est marié à Jeanne, 83 ans.
◆ Jeanne a la maladie d’Alzheimer. Très dynamique, elle a du mal à accepter sa situation. Elle accepte mal que son mari doive s’occuper d’elle.
◆ François ne peut pas souffler : il doit l’aider dans tous les gestes quotidiens, jour et nuit, pour se lever, manger, se laver…

Demandes
▶ François demande à être soulagé pour les actes de la vie quotidienne et à rencontrer d’autres personnes qui vivent la même chose que lui.
▶ Il souhaite aussi bénéficier d’activités aidants‑aidés pour retrouver la joie de partager des moments avec Jeanne et partir en vacances avec son épouse dans un lieu avec des soignants où on s’occuperait de Jeanne et où il pourrait souffler.

Accompagnement
Un service d’aide et d’accompagnement à domicile aide Jeanne dans les actes de la vie quotidienne.
▶ François est soulagé et Jeanne obtient l’aide dont elle a besoin.
Une plateforme d’accompagnement et de répit oriente François et Jeanne vers des activités de loisirs aidants-aidés et des séjours de vacances aidants-aidés.
▶ François retrouve la joie de partager des moments avec Jeanne et il peut se reposer.
Un accueil de jour une fois par semaine pour stimuler la mémoire de Jeanne.
▶ Jeanne a une prise en charge adaptée et François a du temps pour lui.

Écoute
Le café des aidants organisé par l’association française des aidants une fois par mois.
François partage ce qu’il vit avec d’autres aidants.

Profil de l’aidante
◆ Maëlle, mère de 42 ans de Ryan, un garçon de 8 ans avec troubles du spectre de l’autisme.
◆ Ryan est scolarisé dans le milieu ordinaire et suivi par un centre médico‑psychologique. Il dispose d’une reconnaissance de son handicap par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).
◆ La mère de Maëlle, Sylvie, a 77 ans et vit dans son propre appartement mais elle ne voit plus et n’arrive pas à marcher seule. Il faut également l’aider pour les gestes du quotidien. Maëlle y va au moins une fois par jour.
◆ Sylvie a une aide à domicile, mais la nuit, Sylvie se lève et tombe régulièrement, ce qui oblige Maëlle, qui habite heureusement dans l’arrondissement, à ressortir et à aller chez sa mère la nuit.

Demandes
▶ Maëlle vient de subir une opération. Durant les trois prochains mois, elle ne peut pas accompagner à pied son fils à l’école ni au centre médico‑psychologique (CMP).
▶ Elle a besoin de mettre en place un transport domicile‑CMP.
▶ Elle est inquiète pour sa mère et elle se rend compte que sa mère ne peut plus rester seule, mais elle ne voit pas de solutions.

Accompagnement
La communauté 360 fait le lien avec les différents acteurs : la MDPH, l’école, le PAM 75 :
▶ Le fils de Maëlle peut bénéficier d’un séjour adapté lors des prochaines vacances scolaires, financé par la MDPH et Maëlle est soulagée pendant sa convalescence.
▶ Grâce à la mobilisation des autres parents d’élève, le fils de Maëlle peut se rendre à l’école.
▶ Le fils de Maëlle peut se rendre au CMP.

La M2A-DAC accompagne Maëlle pour une admission de sa mère en Ehpad.

▶ La mère de Maëlle est dans un établissement adapté à ses besoins et Maëlle est rassurée.

La communauté 360 est une plateforme téléphonique gratuite (0800 360 360), qui propose une réponse coordonnée à toutes les personnes en situation de handicap ainsi qu’à leurs aidants et aux professionnels, en proximité de leur lieu de vie.

Profil de l’aidante
◆ Soraya, 18 ans, est en terminale et elle a du mal à se consacrer à sa scolarité car elle est très occupée par son frère Nacer, déficient intellectuel âgé de 25 ans.
◆ Ses parents travaillent beaucoup et en horaires décalés, elle se retrouve seule pour s’occuper de son frère.
◆ Nacer n’est accueilli en établissement que quelques jours par semaine. Le reste du temps, il vit avec sa sœur.
◆ Parfois, le matin, il refuse d’y aller et il faut l’aider dans les gestes quotidiens dont le lever, la toilette, l’habillement… Soraya arrive alors en retard au lycée.

Demandes
▶ Soraya veut être renseignée sur les aides qui existent pour les aidants car elle ne les connaît pas.
▶ Elle veut partager ce qu’elle vit avec d’autres personnes qui rencontrent les mêmes problématiques.
▶ Elle a aussi besoin d’être soutenue pour l’aide au quotidien qu’elle apporte à son frère.

Accompagnement
La M2A-DAC aide Soraya à se repérer dans les démarches, les circuits administratifs et les solutions, en particulier pour les jeunes aidants, et la M2A-DAC propose un soutien psychologique à Soraya.
Soraya est accompagnée pour demander des aides
La Maison départementale des personnes handicapées(MDPH) oriente Nacer vers un accueil temporaire avec hébergement de type foyer de vie ou foyer d’accueil médicalisé.
Nacer est accueilli dans un lieu adapté à ses besoins et Soraya peut mieux se consacrer à sa scolarité.

Information
Le site internet de Centr’aider, qui recense les dispositifs de soutien aux aidants à Paris
Soraya découvre les solutions qui existent près de chez elle

Écoute
Un groupe de parole pour les aidants.
▶ Soraya échange sur ce qu’elle ressent avec d’autres aidants.

Le site Centre'aider®

Le site Centr’aider®, porté et mis en œuvre par l’association Autonomie Paris Saint-Jacques/M2A-DAC Paris Centre, recense pour vous, aidantes et aidants, l’ensemble des aides et droits qui vous sont destinés, ainsi que les professionnels et les structures près de chez vous. N’attendez plus pour vous faire accompagner !
Chaque vendredi, recevez toute l’actualité parisienne par mail.
Default Confirmation Text
Settings Text Html

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations