Ouvrir la recherche
Actualité

Micro-pousses et coup de pouce à la ferme de Charonne (20e)

Mise à jour le 22/09/2021
Au cœur du 20e arrondissement, la ferme de l'association Le Paysan Urbain fait fleurir micro-pousses et inclusion sociale. Elle se dévoile au grand public, ce 25 septembre, à l'occasion de la fête des jardins et de l'agriculture urbaine qui a lieu tout le week-end.
L'histoire commence en 2015. Benoît Liotard crée l'association Le Paysan Urbain. En s’appuyant sur la culture de micro-pousses, son modèle souhaite apporter une contribution à une agriculture locale sans aucun intrant phytosanitaire, vendue ultra-fraîche pour le marché local, et propose une action en faveur du développement durable et de la transition alimentaire. L'inclusion sociale avec création d'emplois de personnes en difficulté et ateliers participatifs est aussi dans les bacs.
Après la création en 2016 à Romainville (93) d'une micro-ferme expérimentale et en 2019, à Marseille (13), d'une nouvelle ferme urbaine, l'association est lauréate en 2020 de la première édition des Parisculteurs organisée par la Ville de Paris.

Sur l'eau, la ferme

Le Paysan Urbain signe alors pour 20 ans une concession d’exploitation d’une parcelle de 6700 m² au-dessus des réservoirs d’eau non potable de Charonne dans le 20e arrondissement.
Face à la ferme, un centre d’hébergement accueille 80 jeunes isolés, souvent migrants : une opportunité pour « cultiver le vivre ensemble », ADN de l'association.
La parcelle recouvre des réservoirs enterrés d’eau non potable datant de la fin du XIXe et toujours exploités par Eau de Paris pour l’entretien de la voierie et des égouts et l’arrosage de jardins publics.
Guillaume Bontemps / ville de Paris

Généreuse, productive…

C'est une histoire d'envie et de partage. De nombreux bénévoles ont aidé à construire le lieu. La ferme compte aujourd'hui une serre « bioclimatique » de 660 m², des bâtiments techniques en bois, des espaces de culture en bacs pour fruitiers, aromates et fleurs comestibles, une zone refuge pour la biodiversité (haie parisienne, zone humide, prairie, habitats pour oiseaux, insectes et petits mammifères), un poulailler et un composteur de quartier. Et bientôt un pavillon de l’écologie urbaine pour l’accueil du public.
Les micro-pousses et autres petits comestibles sont commercialisés exclusivement en Île-de-France auprès de professionnels restaurateurs, traiteurs et grossistes, ainsi qu’auprès du grand public via des circuits courts (La Ruche Qui Dit Oui, Kelbongoo), épiceries (Causses, Tout Bon, Le Bon Marché, Monoprix…) et en vente directe. L’enlèvement des produits à la ferme et la livraison sont assurés en vélos-cargo électriques.

… et inclusive

En 2020 la ferme a pu employer 14 salariés en parcours d’insertion, principalement des seniors, des femmes isolées et des personnes issues de immigration.
Les salariés bénéficient d’un accompagnement socioprofessionnel avec une conseillère en insertion professionnelle (CIP). Ils suivent des formations en fonction de leurs besoins et de leurs projets professionnels : cours de français, préparation à la recherche d’un emploi, développement personnel, stages dans des structures partenaires en agriculture, mais pas seulement (formation en bibliothèque, etc.)

Envie d'y aller ?

L’association accueille tout au long de l’année des groupes (bénévoles, scolaires, employés) pour participer aux activités maraîchères de la ferme ainsi qu’à des ateliers découverte.
Et elle vous invite ce week-end à aller à leur rencontre.
Le Paysan Urbain Paris
Ferme de Charonne
14, rue Stendhal 75020 Paris
Le programme pédagogique s’articule autour de plusieurs thèmes : biodiversité, développement végétal, alimentation durable, vie et rôles des sols, gestion des déchets.
Guillaume Bontemps / ville de Paris

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations