Ouvrir la recherche
Entretien

LUCO, l'épicerie locale en ligne

Mise à jour le 24/02/2020
Lancé le 20 novembre 2019, LUCO est le tout premier "clique et collecte" parisien. Il a pour objectif de proposer un maximum de produits locaux sans aucun emballage jetable. On commande ses courses sur leluco.fr, on sélectionne le jour et l’heure et on vient les récupérer au 18, rue Lécuyer (18e).
Pas besoin de chercher ! Sur leluco.fr, vous ne trouverez pas de fraises en hiver ni d'avocat, peut-être bio, mais venu de l'autre bout de la planète. Ici, vous aurez plutôt des poireaux, des courges, des laitues et même des piments d'un agriculteur du Thillay (95). Vous aurez aussi les champignons, vraiment de Paris, puisque produits par la Caverne, dans un ancien parking du 18e. Au rayon cosmétique, shampoings solides de la marque Druydes, faits à dijon et zéro déchet, ou baumes hydratants de Ma Kibell, fabrication bretonne totalement maison avec un engagement local et solidaire. On y trouve aussi des petits pots bons pour la santé des bébés et des couches réutilisables.
Pauline Guillorel, cofondatrice de Leluco.fr, épicerie locale en ligne
@clio_therage
"Nous avons aussi du miel de la forêt de Rambouillet ou des yaourts de la laiterie de la Chapelle (18e), continue Pauline Guillorel, cofondatrice du LUCO. "Notre parti pris est de proposer des produits français (80% de nos références) fabriqués au plus proche de chez nous. Et les productions parisiennes sont fortement privilégiées. Pour les 20 % restants, nous nous attachons à vérifier qu'ils proviennent d'organismes éthiques. Par exemple, le café vient d'Ethiopie mais il est sans produits chimiques et ramassé à la main." Fait appréciable : la transparence totale sur les produits et les producteurs. Une page du site est consacrée à leur présentation détaillée et aux engagements de chacun.
Ils sont trois amis derrière cette structure : Pauline Guillorel, Luc-Olivier Pieret et Etienne Dunogier. Trois amis qui voulaient apporter leur petite pierre à l'édifice d'une consommation plus responsable. Attentifs à leur consommation mais un peu perdus dans tout ce qui était proposé, entre le bio transporté en avion de contrées lointaines ou le bio sous enveloppe plastique, ils ont choisi de créer leur structure et de faire du local leur credo. L'idée était aussi de faciliter les courses du quotidien en proposant cette sorte d'épicerie 2.0 avec son mode de commande en ligne.
Les trois fondateurs et responsables de Leluco.fr épicerie locale en ligne
@clio_therage
Mais LUCO, ça veut dire quoi? "Cela signifie Local Urbain pour une Consommation « 0 » déchets jetables", explique Pauline. Car l'autre point fort de LUCO est de favoriser une vente en vrac dans des bocaux consignés, ce qui permet aussi de ne pas gaspiller en choisissant la juste quantité. Et évidemment, pas question d'évoquer un quelconque morceau de plastique. Il est recommandé de venir chercher sa commande avec des sacs en tissu, des cagettes en bois ou un joli panier en rotin.
Les trois fondateurs de Leluco.fr, épicerie locale en ligne dans le jardin du local
@clio_therage
LUCO se situe à trois minutes à pied du Sacré-Cœur, au sein de la maison d'hôtes, ouverte en septembre, que tient en parallèle Pauline. Le local est dans le jardin que la jeune femme voit déjà fleuri au printemps et doté de quelques tables et chaises pour partager un moment avec les clients. Car, comme pour sa maison, elle conçoit son local comme un lieu de vie où elle pourra échanger avec les habitants du quartier.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.