Les travaux du marché aux fleurs commencent… et ça promet d'être beau !

Actualité
Mise à jour le 26/03/2024
Photo
Les premiers travaux de ce petit coin de verdure, place Louis Lépine et quai de la Corse (4e), sont lancés ! La rénovation de l'ensemble sera livré en 2028.
Ce sera une rénovation respectueuse des lieux et de son histoire, pour le plus charmant des marchés parisien situé sur l'île de la Cité. Le projet a été pensé dans le respect de l'identité architecturale et florale de ce lieu empli d'histoire(s) et qui a pris le nom de la reine Elizabeth II, amoureuse du lieu.
L'objectif de sa réfection est de redynamiser l'ensemble, au profit des commerçants comme des visiteurs.
Les premiers travaux, lancés ce jour, concernent la démolition des édicules du quai de Corse. Ces petites constructions édifiées sur la voie publique étaient très dégradées et vides depuis longtemps. Ceci constitue la première pierre du projet, qui doit être menée à bien, en amont de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques et paralympiques.

Tous les espaces rénovés et mis aux normes de sécurité

Les travaux des deux premières halles (les plus dégradées) seront lancées à l'automne 2025 et dureront un an. Les éléments endommagés seront réparés, la structure repeinte et les toitures révisées. Les façades seront harmonisées en un ensemble vitré partiellement escamotable. Chaque espace commercial sera entièrement rénové et mis aux normes de sécurité.
A la suite, une deuxième phase concernera la rénovation des halles 3 à 6 à partir de l’automne 2026, pour une livraison en 2028.
L'architecture initiale et son caractère historique seront préservés et il fera bon flâner dans ce nouveau marché aux fleurs, le long d'une large promenade piétonne centrale qui sera créée. Le projet a été travaillé par les architectes Laigneau, en lien étroit avec les services et les élus de la Ville.
Les travaux devront être réalisés en site libre. Les halles 1 et 2 du marché seront fermées en septembre 2025 et les halles 3 à 6 en 2026.
Pendant les travaux des halles 1 et 2, les commerçants pourront être relogés dans les espaces commerciaux actuellement libres sur le marché. Pendant les travaux sur les halles 3 à 6, il conviendra de déterminer les modalités les plus appropriées.
Le projet est actuellement pensé en concertation avec les fleuristes.