Ouvrir la recherche
Actualité

Les filles pratiquent le ballon rond grâce à «Foot'Elles»

Mise à jour le 06/06/2019
Le dispositif «Foot'Elles», mis en place par la mairie de Paris, permet à de jeunes filles de 8 à 14 ans de découvrir le football. Reportage au centre sportif Didot (14e).
«Les jaunes vous allez sur ce terrain, les oranges vous vous mettez par là !» Sur la pelouse synthétique du centre sportif Didot (14e), un après-midi de football débute pour les élèves de l'école élémentaire Maurice d'Ocagne. Gardienne, défenseure ou attaquante : toutes les jeunes filles, âgées de 8 à 14 ans, bénéficient d'un nouveau dispositif de la mairie de Paris, mis en place avec le milieu footballistique de la capitale (clubs, comité de Paris et l'Union sportive de l’enseignement du premier degré [USEP]) Paris.
L'idée est simple : aider les jeunes filles à pratiquer le football régulièrement et de manière encadrée. Au CA Paris, l'expérience a débuté depuis trois semaines : «Nous accueillons déjà 40 joueuses, se réjouit Charles Morisseau, responsable de l'école de football de ce club du 14e arrondissement. C'est un premier pas vers une simple découverte de ce sport, qui peut, à terme, déboucher sur une inscription au club».

«Foot'Elles» en images au stade Didot

Le CA Paris récompensé

La maire de Paris est venue saluer les footballeuses en herbe le 28 mars. L'initiative «Foot'Elles» s'inscrit notamment dans le cadre de l'organisation de la Coupe du monde féminine en 2019, dont Paris sera l'une des villes hôtes. Anne Hidalgo a aussi remis au CA Paris, le «Label jeunes» de la Fédération française de football : une récompense qui salue les efforts du club pour le développement de la pratique des jeunes. Fondé en 1897, le CA Paris est implanté dans le 14e arrondissement et compte 700 licenciés, dont 100 pour sa section féminine.

Deux jeunes joueuses témoignent…

Nouranne participe à Foot'elles
Nouranne participe à Foot'elles
© Guillaume Bontemps / Mairie de Paris
«Au début, je pensais que le football était pour les garçons» : Nouranne garde les buts de son équipe sur la pelouse synthétique du stade Didot. À 10 ans, cette élève de Maurice d'Ocagne découvre le ballon rond depuis quelques semaines. «J'avais déjà joué avec mon cousin, raconte-t-elle. Mais ma mère ne voulait pas m'inscrire». C'est chose faite, grâce au partenariat monté entre la Direction de la jeunesse et des sports de la Ville et le CA Paris.

J'adore la détermination dans le football

Célia
Jeune footballeuse
Célia participe à Foot'Elles
Célia participe à Foot'Elles
G. Bontemps/Mairie de Paris
«J'adore la détermination dans le football» : balle au pied, Célia savoure. «Ce qui compte au football, c'est être à fond dans le jeu». La jeune fille de 10 ans a découvert le sport «dans [son] école il y a deux ans». Et désormais chaque mercredi avec le CA Paris sur le stade Didot ! Le foot un sport de garçon ? «C'est n'importe quoi, sourit-elle. Tout le monde peut en faire.»

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.