Ouvrir la recherche
Service

Le périphérique

Mise à jour le 23/10/2019
Historique, chiffres-clés, organisation et fonctionnement, toutes les infos sur le périphérique parisien.

Présentation

Premier coup de pioche en 1956, achevé le 25 avril 1973. 35km et plus de 100.000 habitants sur son tracé, le "périph" assure à lui seul 1/4 des déplacements parisiens.
Depuis novembre 1977, 200 agents de la Préfecture de Police (compagnie de la circulation) et 30 de la Mairie de Paris (section de l'exploitation) collaborent au poste central d'exploitation du corridor périphérique qui apporte aux usagers une utilisation optimale de la voie publique via son réseau de télésurveillance, d'appel d'urgence et de panneaux à messages variables.
Les véhicules qui circulent sur le périphérique parisien doivent avoir une hauteur maximum de 4.75 mètres.

Le périphérique en chiffres


Dimensions du boulevard urbain
35,04 km de long
54 km d'échangeurs et de bretelles
110 km de murets en béton et glissières (en cours de suppression)
Superficie totale
1.000.000 m² de chaussée principale
380.000 m² de bretelles de raccordement
300.000 m² de trottoirs de service
Passages
156 bretelles
6 échangeurs et 44 diffuseurs
Passages supérieurs : 148
Boulevard périphérique intérieur : 75 (longueur totale : 6 192 m)
Boulevard périphérique extérieur : 73 (longueur totale : 5 863 m)
Passages inférieurs : 105
Boulevard périphérique intérieur : 54 (longueur totale : 7 363 m)
Boulevard périphérique extérieur : 51 (longueur totale : 7 446 m)
Equipements
24 écrans phoniques anti-bruit, soit 51 100 m² sur 14 km
44 ha d'espaces verts, fleuris et boisés
10 000 arbres en bordure du périphérique
550 affiches et panneaux publicitaires lumineux
38 490 sources lumineuses (soit près de 1 000 par kilomètre sur candélabres, appliques ou galeries d'éclairage)
112 caméras de télésurveillance
166 bornes d'appel d'urgence
208 stations de comptage
750 capteurs
326 panneaux à messages variables
8 radars automatiques fixes
40 % du tracé est en tranchée, dont quelques sections couvertes (notamment Bois de Boulogne et de Vincennes), en élévation sur la moitié de son parcours et au niveau du terrain naturel sur les 10 % restant.
30 % du boulevard est déjà en tunnel, couvert ou isolé par des écrans anti-bruit.
17 lignes de métro, 66 voies routières, 4 passerelles, 3 souterrains piétons le traversent
Il est associé à 5 centres commerciaux, 13 parkings, 22 stations service, 28 hôtels.

Surveillance en temps réel

  • 99 caméras reliées directement à la salle de contrôle du Poste Central d'Exploitation par des fibres optiques.
  • 166 bornes réparties sur les 35 km (une borne tous les 500 mètres et toutes les 250 mètres dans les souterrains) enregistrent plus de 7.000 appels/an.
  • 8 véhicules de police le jour (4 la nuit) surveillent en permanence le périphérique.

Connaissance du trafic

750 boucles électromagnétiques (ou capteurs)dans le revêtement de la chaussée réparties en 199 postes de recueil de données (tous les 500 m) enregistrent chaque passage de véhicule (le débit).
Cette notion couplée avec la densité du trafic (qui fournit le taux d'occupation) permet d'estimer précisément la vitesse de circulation.

Le traitement de l'information et leur visualisation

Un système informatique permet, à partir des données recueillies d'afficher l'état du trafic au moyen d'un grand tableau synoptique constitué d'une image projetée. Sur cette image figure en couleurs la densité du trafic : vert (circulation fluide ou T1), orange (circulation dense ou T2), rouge (circulation saturée ou T3), blanc (chaussée fermée à la circulation).
Ces informations sont transmises en temps réels au moyen du Système Informatique (Exchange de Données de Trafic -S.E.D.T.) et au Serveur Grossiste d'Informations (S.G.I.) situé au PC Lutèce, ainsi qu'aux SIER (Service Interdépartemental d'Exploitation routière) et C.R.I.C.R. (Centre Régional d'Information et de Coordination Routière).

Informer les usagers : les panneaux à messages variables

L'information permet d'éviter des flux supplémentaires et permettre aux gens de sortir du périphérique (ou de ne pas y entrer) dès qu'un incident s'y produit.
Des panneaux à messages variables (PMV) avertissent les automobilistes.
L'entretien, la maintenance et le renouvellement de toutes ces installations nécessitent des interventions nocturnes (9.200 heures de travail en 2002, dont 1.850 heures par des agents de la Section Exploitation et 7.350 heures par les entreprises liées par marchés de travaux).

Comment sont gérés l'entretien et les travaux ?

Le périphérique est un ouvrage communal, il est donc géré par la Ville de Paris.
  • Maître d'Ouvrage : Direction de la voirie et des déplacements.
  • Maîtrise d'œuvre est assurée, soit par des agents de la Ville de Paris, soit par des prestataires extérieurs (Bureau d'Etudes Techniques (BET)) pour les opérations plus complexes.
Les travaux sont majoritairement réalisés par des entreprises privées, sélectionnées sur appel d'offres et contrôlées par des Agents de Maîtrise Travaux de la ville (lorsque la maîtrise d'œuvre est assurée en régie) ou par les BET (lorsque cette maîtrise d'œuvre est déléguée).
Le rôle des services de la Ville de Paris, dans la gestion ouvrages s'établit alors principalement comme suit :
  • Recensement de l'état pathologique de l'ouvrage. Commande à des BET spécialisés des études nécessaires.
  • Programmation des travaux jugés nécessaires dans le cadre du budget voté par le Conseil de Paris.
  • Préparation des dossiers de consultations des entreprises (dossier d'appel d'offres), permettant de lancer les appels d'offres correspondants (publication au Bulletin Officiel des Annonces de Marchés Publics -BOAMP).
  • Suivi de la procédure d'appel d'offres.
  • Notification des marchés après attributions de ceux-ci.
  • Engagement comptable et lancement des ordres de services, permettant l'exécution des prestations prévues.
  • Contrôle de leur bonne exécution.
  • Exécution des opérations nécessaires à leur règlement aux entreprises.
  • Réception des ouvrages ainsi exécutés ou modifiés.

Les travaux annexes : le rôle de la régie

Certaines prestations de plus faible ampleur, sont réalisées directement par les ouvriers de la Ville de Paris (ex. le comblement de nuit des nids de poule sur le BP, les petits travaux de soudure, de métallerie, etc…).
Encadrées par un Agent de Maîtrise, Chef de Brigade, les équipes apportent de la souplesse à l'organisation, en réalisant des prestations indispensables, d'une grande diversité ne pouvant, à ce titre, faire l'objet d'une programmation (et donc de la conclusion de marchés avec les entreprises).

Le lexique du périphérique

Abréviation Définition - Explication
BPI / BPE Bd périphérique intérieur (circulation dans le sens des PK croissants) Bd périphérique extérieur (circulation dans le sens des PK décroissants
PK Point kilométrique. Le BP est numéroté de 0 à 35,040 (l'anneau fait 35,040 km). Le point d’origine au droit est fixé à la Porte de Bercy. PK est croissant dans le sens des aiguilles d'une montre
TPC Terre-plein central
PMV Panneau à message variable (affiche le temps de parcours)
Voies légères Voies du coté « terre plein central » ne recevant que les véhicules de moins de 7m (cf. code de la route)
Voies lourdes Voies du côté accotement recevant des convois de plus de 7m (camionnettes, camions…)
Numérotation des voies A partir du terre-plein central. On parle de la « voie 3 » pour celle décomptée à partir du TPC sur le périphérique intérieur
Echangeurs Bretelles assurant les échanges entre BP et autoroutes
Diffuseurs Bretelles assurant les échanges entre BP et voies locales
Passage supérieur Pont surplombant le BP (ouvrages de la porte des Lilas)
Passage inférieur Le BP constitue le pont surplombant les ouvrages concernés (ex voies Gare du Nord passent sous le BP)
PAU Poste d’appel d’urgence, sur le BP
Passages piétons Engravures (tous les 50m) sur les murets de protection assurant la retenue des véhicules. Servent de refuge aux piétons
Abréviation
Définition - Explication
Bd périphérique intérieur (circulation dans le sens des PK croissants) Bd périphérique extérieur (circulation dans le sens des PK décroissants
Définition - Explication
Point kilométrique. Le BP est numéroté de 0 à 35,040 (l'anneau fait 35,040 km). Le point d’origine au droit est fixé à la Porte de Bercy. PK est croissant dans le sens des aiguilles d'une montre
Définition - Explication
Terre-plein central
Définition - Explication
Panneau à message variable (affiche le temps de parcours)
Définition - Explication
Voies du coté « terre plein central » ne recevant que les véhicules de moins de 7m (cf. code de la route)
Définition - Explication
Voies du côté accotement recevant des convois de plus de 7m (camionnettes, camions…)
Définition - Explication
A partir du terre-plein central. On parle de la « voie 3 » pour celle décomptée à partir du TPC sur le périphérique intérieur
Définition - Explication
Bretelles assurant les échanges entre BP et autoroutes
Définition - Explication
Bretelles assurant les échanges entre BP et voies locales
Définition - Explication
Pont surplombant le BP (ouvrages de la porte des Lilas)
Définition - Explication
Le BP constitue le pont surplombant les ouvrages concernés (ex voies Gare du Nord passent sous le BP)
Définition - Explication
Poste d’appel d’urgence, sur le BP
Définition - Explication
Engravures (tous les 50m) sur les murets de protection assurant la retenue des véhicules. Servent de refuge aux piétons

Un périphérique plus silencieux

Depuis 2001, la Mairie de Paris est engagée pour améliorer le cadre de vie des 100.000 riverains du boulevard périphérique. Plusieurs actions ont déjà permis de réduire les nuisances sonores liées à la circulation, en particulier les couvertures des Portes de Vanves et des Lilas ont été réalisées.
En partenariat avec Bruitparif, l’Observatoire du bruit en Ile-de-France, de nouveaux revêtements anti-bruit ont été expérimentés sur les chaussées et bretelles du boulevard périphérique au niveau de la Porte de Vincennes. Les différentes mesures réalisées lors de cette expérimentation ont montré une diminution de sept décibels, soit l’équivalent ressenti d’une division par cinq du trafic routier.
A la suite de cette expérimentation réussie, ce dispositif a été étendu à 9 tronçons prioritaires du boulevard périphérique, où se concentrent de nombreuses habitations.
Les travaux ont principalement eu lieu pendant les mois de juillet et d’août 2013, lors des fermetures de nuit du boulevard périphérique. A la fin de l’été, 10% du boulevard périphérique étaient ainsi équipés de ce revêtement anti-bruit.
Carte des enrobés phoniques du périphérique
Mairie de Paris
Vous ne trouvez pas l’information que vous cherchez ?
Posez votre question

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.