Ouvrir la recherche
Le saviez-vous ?

Le livre le plus emprunté dans les bibliothèques parisiennes est…

Mise à jour le 25/11/2021
Avec presque 10 millions de documents et 70 000m2 consacrés à la lecture, les bibliothèques municipales de la Ville de Paris recèlent de nombreux secrets. En voici huit d'entre eux.

Le livre le plus emprunté est…

Mortelle Adèle a la cote ! Les ouvrages jeunesse de Mr Tan et Diane Le Feyer trustent le haut du classement des 1000 livres les plus empruntés en 2021. En numéro 1 : Ça sent la croquette ! 116 exemplaires de cette BD sont distillés dans 52 bibliothèques municipales.
Parmi les titres les plus empruntés, beaucoup de revues et de bandes dessinées. Tintin, Astérix et Obélix, Ariol, Lou et les Légendaires sont sollicitées. On trouve toujours le manga Naruto, très populaire.
À la première place des livres des plus réservés en 2021, le prix Goncourt 2020, L’Anomalie d’Hervé Le Tellier. Viennent ensuite le 5e tome de L’Arabe du futur, de Riad Sattouf, puis La Familia grande, de Camille Kouchner, suivi de Les enfants sont rois, de Delphine de Vigan.

La bibliothèque Charlotte Delbo possède un fonds très… chaud !

L'établissement de Paris Centre est le seul doté d’un fonds et d’un espace consacrés à l’érotisme. Créée en 2008, cette section regroupe 1000 documents avec une cotation spécifique. Y sont répertoriés les romans de littérature érotique, des fanzines, des bandes dessinées, des classiques ou encore des livres d'arts.
Dans ses travées, des auteurs et autrices comme Sade, Pierre Louys, Apollinaire, Aragon, Von Sacher Masoch (La Vénus à la fourrure), Arthur Miller, Anaïs Nin, Bataille, Pauline Réage, Emmanuelle Arsan Calaferte (La Mécanique des femmes). Y figure le livre phénomène en trois tomes vendu à plus de 100 millions d’exemplaires dans le monde, Cinquante nuances de Grey d’E.L. James ainsi que le Kâma-Sûtra, recueil indou de référence en matière de positions sexuelles.

Plus de 1,1 million de prêts par mois

Les bibliothèques municipales de la capitale détiennent 9 900 000 documents, dont 3 600 000 en bibliothèques de prêt et 6 500 000 en bibliothèques spécialisées. On dénombre 1,1 million de prêts par mois.
Pour un emprunteur, on compte 2,5 personnes qui font autre chose : travailler sur place, profiter du Wifi, se rendre à une animation, retrouver des amis…
La médiathèque Marguerite-Duras est la plus fournie : elle rassemble 154 489 documents en lecture publique, accessibles à tous. Celle de l'Hôtel de Ville en compte plus de 600 000, mais ils ne sont pas en libre accès.
58 bibliothèques de prêt et 15 bibliothèques patrimoniales et spécialisées
58 sont des bibliothèques « de prêt » : tout le monde peut emprunter un ouvrage une fois inscrit. S’ajoutent quinze autres « patrimoniales et spécialisées » : elles détiennent en tout plus de 6,5 millions de documents, des collections rares et originales.
Certaines sont des bijoux d’architecture. C’est notamment le cas de la bibliothèque Forney, de la bibliothèque historique de la Ville de Paris et de l’Hôtel de Ville.
Comment accéder à une bibliothèque patrimoniale et spécialisée ?
Aux bibliothèques de prêt s’ajoutent 16 bibliothèques patrimoniales et spécialisées dotées d'une richesse documentaire, de collections rares et originales.
Pour y accéder, il faut être détenteur d’une carte de lecteur des bibliothèques spécialisées de la Ville de Paris. Tous les Parisiens et Parisiennes de plus de 18 ans ou titulaires du baccalauréat peuvent en demander une gratuitement. Elle peut être réalisée sur place, à condition de venir muni d’une pièce d’identité.
Ces établissements pratiquent la consultation sur place. Le prêt est possible pour une partie des collections dans certaines bibliothèques.
Le portail des bibliothèques spécialisées

La bibliothèque Italie (13e) est spécialisée sur… l’Italie

Avec 4000 documents en italien et en français sur le pays en forme de botte, la bibliothèque Italie du boulevard Auriol (13e) porte bien son nom. Umberto Eco, Goliarda Sapienza, Erri de Luca, Andrea Camilleri, Elena Ferrante, Michela Murgia ou encore Ilaria Tuti figurent parmi les grands noms de la littérature italienne représentés.
D’ailleurs, saviez-vous que l’ouvrage le plus emprunté est le 4e tome de la saga Une amie prodigieuse d’Elena Ferrante ? Près de 400 DVD de films, d’opéras ou de séries télévisées italiens complètent ce fonds. Au rayon jeunesse, des albums, des comptines en italien dans le texte et des méthodes d’apprentissage de la langue de Dante.

On peut échanger des graines et des boutures

Deux endroits ravissent les amateurs de jardinage. Le premier : la bibliothèque de la maison du jardinage, au parc de Bercy (12e). Ses 1700 ouvrages en consultation évoquent les techniques, l'histoire et l'architecture des jardins, la botanique ainsi que le jardinage bio.
Le second est situé dans le bois de Vincennes (12e). La bibliothèque de la maison Paris Nature propose près de 9000 ouvrages sur les richesses de la nature, la vie sauvage de la capitale et son environnement.
Des échanges de graines et de boutures
À ces documents très verts s’ajoutent des grainothèques. Ces outils invitent à l'échange de graines de fleurs, de fruits ou de légumes en dehors du système marchand. Chacun peut y déposer des graines et prendre en échange un sachet de semences proposé par un autre jardinier en herbe.
Ces espaces sont proposés à la :
  • bibliothèque Marguerite-Audoux (3e) ;
  • bibliothèque Louise-Walser-Gaillard (9e)
  • bibliothèque Parmentier (11e)
  • bibliothèque Glacière-Marina-Tsvetaïeva (13e)
  • médiathèque Marguerite-Yourcenar (15e)
  • bibliothèque Václav-Havel (18e).
Attention, seules les graines récoltées de ses propres plantes sont transmissibles hors des circuits commerciaux.
La bibliothèque Louise-Michel (20e) dispose d'une "bouturothèque" pour troquer des plantes. À la bibliothèque Maurice Genevoix (18e), des parcelles de jardins sont accessibles et des ateliers de jardinage sont organisés.

La bibliothèque de l’Hôtel de Ville détient 600 000 documents

Située au 4e étage de l’Hôtel de Ville, cette institution conserve des manuscrits des XIXe et XXe siècles sur l’histoire de Paris, son architecture, mais aussi des documents juridiques ou des ouvrages de science sociale ou de droit. Elle compte plus de 600 000 documents, dont 100 000 manuscrits et 85 000 photographies.
La salle de lecture de l'institution aux 600 000 documents.
Emilie Chaix / Ville de Paris
Conçu entre 1874 et 1884 par Édouard Deperthes, cet édifice se compose d’une pièce de 600m2 qui reçoit la lumière à travers des panneaux de verre installés au plafond dix mètres plus haut. Un globe terrestre trône au milieu de la salle de lecture.

La parentalité n'a plus de secret à la médiathèque Françoise Sagan

Parents, assistantes maternelles, éducateurs de jeunes enfants, puériculteur.trices trouveront les ressources nécessaires sur la parentalité à la médiathèque Françoise-Sagan (10e). Depuis son ouverture en 2015, ce lieu s’est doté de près de 1300 ouvrages pratiques, de DVD et des revues sur la maternité, la petite enfance, la parentalité, l’adolescence et la famille.
Parmi les livres les plus empruntés, J’accouche bientôt, que faire de la douleur de Maïtie Trélaün, un ouvrage pour mieux aborder l’accouchement et comprendre la physiologie de la délivrance ; Vivre heureux avec son enfant, un regard des neurosciences affectives sur l’éducation du Dr Catherine Gueguen ; Les lois naturelles de l’enfant de Céline Alvarez, une méthode revue et inspirée de la pédagogie Montessori ; Calme et attentif comme une grenouille, une initiation à la méditation pour enfants par Eline Snel.

Le repaire des mélomanes se trouve au Forum des Halles

80 000 CD, 100 000 vinyles, 8000 78 tours, 8500 partitions, 2000 méthodes ou solfèges… l’inventaire de la médiathèque musicale de Paris (MMP) donne le tournis. Ouvert en 1986 au Forum des Halles, l’établissement s’intéresse à la musique sous toutes ses formes et sur tout support. Au départ, il s'appelait "la discothèque des Halles". Son but : satisfaire tous les besoins de documentation musicale, d’où qu’ils viennent.
Médiathèque musicale de la Ville de Paris
Un espace 100% musique.
Ville de Paris
Aujourd'hui, la médiathèque musicale de Paris poursuit sa vocation de satisfaire les appétits musicaux. Elle détient pas moins de 50 versions de Don Giovanni en CD ! Elle organise près de 80 événements pour "élargir l'horizon musical de ses usagers".

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations