Comment se sont déplacés les Parisiens en 2023

Focus
Mise à jour le 12/07/2024
Vélib sur la Piste cyclable avenue de Choisy Nord
Deuxième vague de publication des données chiffrées des déplacements à Paris en 2023 : circulation motorisées et transport en commun.
En 2023, la circulation automobile continue de décroître dans Paris intra-muros et sur le boulevard périphérique. Les chiffres de la fréquentation des réseaux de transport en commun augmentent et se rapprochent pour certains de ceux enregistrés avant la crise sanitaire.
Les résidents parisiens ont effectué en moyenne 4 déplacements par jour en Île-de-France, la fréquentation des aménagements cyclables a poursuivi sa croissance (avec une progression de l’usage des services de vélo en libre-service) et l’offre de trottinettes en libre-service a disparu.

Les grandes tendances 2023

  • 73 % des déplacements à pied en lien avec Paris des Franciliens sont réalisés par des résidents parisiens.
  • Linéaire de voies piétonnes (en km) : + 2,6 %
  • Linéaire cyclable (en km) : + 4,5 %
  • Fréquentation des aménagements cyclables (nombre moyen de vélos par site et par sens) : + 13,1 %
  • Locations des Velib’ (nombre de locations de plus de 3 minutes) : + 6,1 %
  • Circulation automobile dans Paris intra-muros : - 6,7 %
  • Circulation automobile sur le Boulevard Périphérique : - 2,1 %
  • Fréquentation des transports en commun :
  1. Métro : + 5,4 %
  2. RER A & B : + 5,9 %
  3. Réseau de surface à Paris (bus, y compris Tramway ) : Stable
  4. Tramway T3 : + 7,3 %
  5. Transilien : + 6,3 %
Pour en savoir plus, télécharger dans leur parties respectives les chapitres dédiés.

Les déplacements en 2023

Les résidents parisiens effectuent en moyenne 4 déplacements par jour en Île-de-France dont en moyenne :
  • 1,7 déplacement par jour à pied .
  • 1,4 déplacement par jour en utilisant les transports en commun .
  • 0,5 déplacement par jour à vélo .
  • 0,3 déplacement par jour en voiture.

Répartition multimodale de la circulation

L’évolution de la répartition multimodale indique, sur les deux sites de référence, la stabilité de la circulation automobile ainsi qu’une très légère hausse des circulations douces

Rue de Rivoli, à l'angle de la rue Nicolas Flamel

  • Vélos et trottinettes : 72.2 % (contre 71,4 % en 2022)
  • Véhicules particuliers : stable (moins 22 %)

Boulevard de Sébastopol, à l'angle de la rue de Rivoli

  • Vélos et trottinettes : 44 % (contre 42 % en 2022)
  • Véhicules particuliers : stable (44 %)

La circulation automobile

L’année 2023 confirme la tendance de fond à la baisse de la circulation automobile dans Paris intra-muros et sur le Boulevard périphérique.

Dans Paris intra-muros

La circulation automobile dans Paris intra-muros est en baisse de - 6,7 % par rapport à 2021, et de – 4,3 % par rapport à 2020 (année de la crise sanitaire). La vitesse moyenne s’élève à 11,3 km/h, en baisse de 8,9 % par rapport à 2022.
Depuis 2002, la circulation dans Paris intra-muros a baissé à hauteur de - 54 %.

Sur le Boulevard Périphérique

Sur le Boulevard Périphérique de même, la circulation automobile baisse à hauteur de - 2,1 % par rapport à 2022, quasi stable par rapport à 2020 (années de la crise sanitaire). La vitesse moyenne s’élève à 34,1 km/h, en baisse de 6,3 % par rapport à 2022.
Depuis 2004, la circulation sur le Boulevard périphérique a baissé de - 17,4 %.

Les transports en commun

Après la chute de la fréquentation observée en 2020 pendant la crise sanitaire, les chiffres remontent depuis 2022 et certains réseaux tendent à presque retrouver les valeurs antérieures à la crise à la crise :
  • Réseaux ferrés : métro, RER A et B, Transilien retrouvent 94%, 97% et 88% de leur fréquentation ;
  • Les réseaux de surface (bus et tramways) à Paris comme en banlieue retrouvent 81% de leur fréquentation.

Le tramway T3

La fréquentation augmente de + 7,3 % en 2023 par rapport à 2022. Le T3 dépasse la fréquentation de 2019, pré-Covid.

Le réseau de bus parisien

La fréquentation baisse de nouveau de - 3,6 % de 2022 après une remontée observée dès 2021.

Les déplacements des piétons

D’après l’Enquête Mobilité par GNSS menée par l’Institut Paris Région, 73% des déplacements à pied en lien avec Paris réalisés par des Franciliens le sont par des résidents parisiens.
Dans le même temps, 46% des déplacements en modes mécanisés (y compris les transports en commun) en lien avec Paris réalisés par les Franciliens le sont par des résidents parisiens.

Les déplacements à trottinette

L’offre de trottinettes en libre-service disparaît du domaine public parisien à la suite du résultat de la votation auprès des Parisiens organisée le 2 avril 2023.
Avec 8 544 582 locations déclarées par les 3 opérateurs de trottinettes en libre-service au 31 août 2023, le nombre de voyages recensés à Paris baisse de 22,2 % par rapport aux neuf premiers mois de l’année 2022.

Les déplacements à vélo

Avec une progression de plus de 13%, la fréquentation des aménagements cyclable, mesurée sur le réseau cyclable instrumenté en cours de déploiement, confirme la tendance de fond à l’augmentation de la pratique du vélo observée depuis 2005.
Avec plus de 44,6 millions de locations comptabilisées en 2023, en hausse de 6,1% par rapport à 2022, l’offre du service Vélib’ enregistre un nouveau record de fréquentation.
Conséquence d’un probable report des usagers des trottinettes en libre-service (avec la fin du service au 1er septembre 2023), la flotte de vélos en libre-service (hors Vélib') voit sa fréquentation doubler en 2023.