Ouvrir la recherche
Actualité

La Ville déclenche le plan hiver pour les personnes sans-abri

Mise à jour le 09/12/2019
Dans le cadre du plan d'urgence hivernal, la Ville de Paris renforce les capacités d'hébergement en ouvrant des équipements municipaux supplémentaires pour mettre à l'abri les personnes sans domicile fixe.
Ce dispositif, articulé avec la campagne hivernale de l’Etat, permet d’augmenter la capacité de réponse de la Ville tout au long de l’hiver ; c’est également un dispositif permettant une réactivité en cas d’urgence sociale par la mise à l’abri immédiate de personnes très vulnérables repérées par les maraudes, par exemple.
Cette année à Paris, 3200 places d’hébergement d’urgence supplémentaires sont mobilisées d'ici la fin de la période hivernale. Cet effort s’ajoute aux 23 000 places ouvertes à l’année, dont 7 000 mises à disposition ou financées par la Ville de Paris.

Des mesures pour mettre à l'abri

Ouverture de gymnases tout l'hiver

Le premier gymnase de la campagne hivernale, Poliveau, dans le 5e arrondissement, a ouvert ses portes le 28 novembre avec une capacité d’accueil initiale de 60 personnes. Le public cible du dispositif, hommes isolés en situation de rue, est orienté par les services sociaux parisiens.
Après le gymnase Poliveau, dont la fermeture est prévue le 19 décembre, 5 autres gymnases, successivement, seront mobilisés pour 3 semaines avant une fin de dispositif prévue début avril.
Chaque gymnase est ouvert quotidiennement de 18 h à 8 h 30 et le dimanche toute la journée. La mise à l’abri en gymnase permet aux personnes hébergées de bénéficier pendant un temps donné d’un accueil au chaud, d’un repas et de la possibilité de se doucher.
Mais la campagne hivernale est aussi l’occasion de proposer d’autres services et d’autres activités aux hébergés, libérés pour quelques semaines du poids de la rue (via la présence de travailleurs sociaux, de médecins, de psychologues et d’associations partenaires). Des intervenants sociaux et médicaux seront présents afin de favoriser l’accès aux droits et aux soins des personnes hébergées.
De nombreux partenariats permettront de proposer des temps d’activités et d’échange aux personnes accueillies plusieurs soirs par semaine : jeux de société, médiation culturelle (diffusion de films, livres…), médiation numérique, activités sportives…

Des salles en mairies d'arrondissement mobilisées

De nombreuses mairies d’arrondissement ouvriront leurs portes ou celles d’une annexe tout l’hiver ou en période de grand froid afin d’héberger les personnes sans abri. La mobilisation de salles en mairies d’arrondissement va permettre la création au total de 118 places supplémentaires dans les mairies du 1er, 3e, 4e, 11e et 15e. Pour rappel, 4 haltes ont ouvert (Hôtel de ville et mairie du 5e) ou ouvriront cet hiver (mairies du 10e et 18e) pour proposer tout au long de l’année près de 139 places d’hébergement (79 femmes et 60 personnes en familles au sein de la mairie du 10e).

Mobilisation du domaine foncier de la ville pour l'ouverture de places d'hébergement

Une dizaine de sites pouvant accueillir plus de 1 000 personnes ont été proposés à l’État, qui a la compétence de l’hébergement d’urgence.

Vigilance accrue de l'unité d'assistance aux sans abri (UASA)

Le renforcement des maraudes de l'unité d’assistance aux sans-abri (UASA) vise à intensifier la veille saisonnière du plan grand froid, en particulier dans les bois de Vincennes et de Boulogne. Ce renforcement comporte la mise en oeuvre de maraudes nocturnes pour venir en aide aux personnes en situation de rue et assurer leur transport.

Le "plan grand froid" à Paris : comment ça marche ?

Le plan grand froid est activé lors d'un épisode de temps froid qui dure au moins deux jours, caractérisé par sa persistance, son intensité et son étendue géographique. Depuis l'hiver 2008, le plan grand froid n'est plus déclenché au niveau national, mais à l'échelon départemental, par les préfectures.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.