Ouvrir la recherche
Reportage

La Cité Audacieuse : liberté, égalité, sororité à Paris

Mise à jour le 06/03/2020
La Cité Audacieuse est un nouveau lieu parisien dédié à l’égalité femmes-hommes ainsi qu’au rayonnement des droits des femmes. Dans cette ancienne école élémentaire de Vaugirard dans le 6e arrondissement, dont les murs ont été confiés à la Fondation des Femmes par la Ville de Paris, s’organise un écosystème d’associations féministes, d'initiatives solidaires et de convivialité. Un endroit où toutes et tous sont les bienvenu·e·s.
Audace : du latin audacia, audeo, oser : mouvement qui porte à des actions extraordinaires, au mépris des obstacles et des dangers.

Rappeler la définition exacte du mot "audace", c'est rappeler en quoi ce lieu naissant s'inscrit dans une démarche courageuse et essentielle. En effet, la Cité Audacieuse est le premier lieu en France entièrement dédié au soutien d’initiatives ayant pour but la progression des droits des femmes. Julie Gayet, marraine de ce lieu inédit, explique qu’il aura un rôle de « relai » puisqu’il accueille et centralise des associations féministes, des animations ponctuelles, des permanences sur rendez-vous, un café associatif ou encore un studio de podcasts ouvert à toutes. Si la sororité est convoquée dans la devise du lieu, c'est parce que cette notion désigne précisément un lien de solidarité entre les femmes et la volonté de rendre visible leurs actions en commun contre le patriarcat.
Anne-Cécile Mailfert, présidente de la Fondation des femmes, et Julie Gayet, marraine de la Cité Audacieuse
Fondation des Femmes

Un lieu pérenne pour pousser plus loin les combats

Anne-Cécile Mailfert, Présidente de la Fondation des Femmes


La Fondation des Femmes est née en 2016 d’un constat simple : dans le combat pour l’égalité entre les femmes et les hommes, il y a beaucoup d’énergie et de bonne volonté, mais les moyens manquent cruellement. Ainsi en 2014, il n’existait en France qu’un centre d’hébergement pour jeunes femmes victimes de violence. Face à ce diagnostic, la Fondation des Femmes est devenue la première structure de collecte grand public capable de lever des fonds pour développer et soutenir les actions en faveur des droits des femmes. Au-delà de l'aspect financier, la Fondation travaille aussi à fournir un appui juridique aux femmes, avec plus de 200 avocat·e·s associé·e·s. Très rapidement est apparue la nécessité d’un lieu de rassemblement des initiatives. Les équipes de la fondation ont alors imaginé et donné naissance à la Cité Audacieuse.

Que trouve-t-on dans la Cité Audacieuse ?

La Cité Audacieuse, c’est 1000 mètres carrés d’un lieu lumineux qui respire la convivialité. Sur trois étages, les enfilades de porte-manteaux et les tableaux à craie rappellent qu’on est bien dans une ancienne école primaire.
Au rez-de-chaussée, une statue de Marianne violette surmonte un grand espace ouvert au public, aux allures de loft. On y trouvera bientôt un café associatif, un espace dédié aux débats, aux expositions, ou encore des animations diverses et variées aussi bien en journée qu’en soirée. Sylvie Pierre-Brossolette, présidente du Comité d’Orientation de la Cité Audacieuse, cite en exemple des ateliers d'écriture proposés par l'association Langue de Lutte, des cours de danse, de yoga, de Krav Maga anti-harcèlement ou encore des interventions de féministes telles que les historiennes Mona Ozouf et Michèle Perrot ou encore la dessinatrice de bande dessinée Pénélope Bagieu.
Dans la cour aux murs colorés, un coin de nature sera mis en place au printemps et dédié aux initiatives éco-féministes.
à venir, un espace nature éco-féministe
Partie extérieure de la Cité Audacieuse
Camille Frouin
À l’étage, 15 associations féministes résidentes ont déjà investi le parquet des anciennes salles de classe depuis plusieurs mois. Les pièces sont ouvertes et le lieu est pensé pour offrir des espaces conviviaux afin que les différentes associations se côtoient, travaillent en synergie voire collaborent.
D’autres associations auront un espace qui leur sera dédié pour des permanences hebdomadaires ou mensuelles. De jeunes pousses associatives pourront également trouver rue Vaugirard un espace de travail partagé. Au total, une cinquantaine d'associations seront reliées de près ou de loin à cette Cité Audacieuse.
Bureaux des associations résidentes
Jean-Baptiste Gurliat
Au deuxième étage, on trouve un studio de podcasts mis en place par La Poudre, le fameux podcast du studio Nouvelles Écoutes qui donne la parole aux femmes. « Nous avons souhaité implanté un studio ici pour que ce qui se passe à l’intérieur de cette Cité Audacieuse puisse rayonner à l’extérieur », détaille Lauren Bastide, créatrice de la Poudre.

Être dans la pierre, investir ce lieu physique imposant au centre de Paris, à deux pas du Sénat, symboliquement c’est très fort

Anne-Cécile Mailfert, Présidente de la Fondation des Femmes
La quête de l'égalité propre à cette Cité Audacieuse est présente jusque dans l’ADN de ses murs. C'est un collectif d’architectes féministes (le MEMO : Mouvement pour l’Équité dans la Maitrise d’Œuvre) piloté par Anne Labroille qui a transformé l'école en lieu de coworking, de rencontres et de sororité. Pour les travaux, la Fondation des Femmes a pu compter sur une équipe de femmes en insertion dans le milieu du BTP rattachée à l’association Du côté des femmes. Des équipes de salarié·e·s des deux principaux mécènes du lieu (les Galeries Lafayette et la Fondation Saint-Gobain) sont également venues aider à l’aboutissement des travaux de rénovation.
Bureaux des associations résidentes
Jean-Baptiste Gurliat
On sait que la charge des enfants incombe majoritairement aux femmes, c'est pourquoi la Cité propose un espace dédié aux plus petit·e·s. Les enfants sont donc les bienvenus et un groupe de paroles de parents est également mis en place par l’association « Parents et Féministes ».

Plus fortes ensemble

Cette Cité Audacieuse est donc l’incarnation tangible d’une volonté de centraliser les efforts féministes, dans cette ancienne école pour petits garçons. Entre une part d’expérimentation : « C’est en faisant qu’on apprend », confie Anne-Cécile Mailfert, et de grandes ambitions, ce lieu a tout pour devenir une référence dans le paysage militant francilien.

En défendant une vision féministe de la société, où le genre n'assigne personne à un rôle et où le vivre-ensemble se fait dans une véritable égalité entre toutes et tous, cette Cité en plein cœur de Paris prouve qu'elle a tout pour être qualifiée d'Audacieuse.

Liste des 15 associations résidentes de la Cité Audacieuse
Fondation des Femmes – En avant toute(s) – Dans le genre égales – Union Régionale Solidarité Femmes-Île-de-France – LOBA – Femix’Sports – CLEF Coordination Française pour le Lobby Européen des Femmes – Laboratoire de l’Égalité – MEMO (Mouvement pour l’Équité dans la Maîtrise d’œuvre) – Règles Élémentaires – Collectif 5050x2020 – Led By HER – Organisation des Femmes Africaines de la Diaspora – Women Now For Development – Genre et Ville

Cité Audacieuse
9 rue Vaugirard
Paris 6ème



Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.