Ville de Paris

Focus

Des jeans et du chanvre pour restaurer l'église Saint-Martin-des-Champs

Mise à jour le 06/12/2022
Cette église atypique du 10e arrondissement, l'une des seules construites en pan de bois à Paris, a bénéficié d'une restauration originale. Béton de chanvre et matelas de jeans recyclés ont été utilisés pour isoler et renforcer la structure du bâtiment. Preuve que des techniques modernes et écologiques peuvent être employées pour entretenir le patrimoine.
Débuté fin 2020, le chantier de restauration du clos et du couvert de l’église Saint-Martin-des-Champs, 38 rue Albert-Thomas (10e), se termine. Initialement construite comme église provisoire en 1854-1856, elle constitue aujourd'hui l'une des rares églises en bois à Paris.
Malgré un entretien régulier, une restauration d'envergure était devenue indispensable pour cet édifice de 170 ans. L’étanchéité du clos et du couvert de l’édifice a été revue et la stabilité de la première travée de la nef renforcée.

Les grands axes de la restauration

Cette vidéo est hébergée par youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

Le projet a consisté en une opération de restauration globale du clos et du couvert de l’église comprenant :
  • le remplissage des façades en pan de bois par du béton de chanvre qui constitue l'un des enjeux majeurs et innovants du projet ;
  • la restauration des façades à pan de bois et pan de fer améliorant l'isolation thermique du bâtiment ;
  • la réfection des couvertures en zinc et la restauration des charpentes isolées par des matelas de jeans recyclés et une isolation en laine de chanvre soufflée dans les combles ;
  • la restauration des décors peints intérieurs et des vitraux.

Une église embellie au fil du temps

29 janvier 1876, façade primitive de l’église lors des obsèques de Frédérik Lemaître.
Crédit photo : L’Illustration, 5 février 1876
L’église Saint-Martin-des-Champs a été construite par l’architecte Paul Gallois entre 1854 et 1856. Initialement conçue comme une église provisoire et construite à l'économie en pan de bois, elle est rachetée en 1868 par la Ville de Paris qui y réalise d’importants travaux. Mais le provisoire perdura, à tel point qu'elle constitue à ce jour un rare exemple d'église en pan de bois en plein cœur de Paris !
À la fin du XIXe siècle, une vaste campagne de décors peints sur l’ensemble des élévations intérieures est effectuée et des tableaux sont commandés pour décorer les bas-côtés. En 1895, la surélévation de la façade principale et des bas-côtés de l’église est réalisée par l’architecte Henri Zobel avec une structure en pan de fer.
En 1933, l’agrandissement de l’église se poursuit avec l’architecte Fernand Vaudry qui fait ajouter un clocher en structure béton au-dessus de la porte principale. L’ensemble constitue un élément patrimonial remarquable par son mode constructif et ses décors peints intérieurs.

Suivez l'actualité parisienne

Chaque vendredi, recevez directement chez vous toute l’actualité parisienne par mail. Déplacements, transformation de la ville, nouveaux projets, Jeux olympiques, bons plans, etc., on vous dit tout des temps forts de l’info municipale.
Default Confirmation Text
Settings Text Html

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations