Ville de Paris

Actualité

Elisabeth II et Paris, une royale love story

Mise à jour le 09/09/2022
La reine d'Angleterre, décédée le 8 septembre, était une amoureuse de Paris. Pas moins de cinq visites officielles l’ont menée dans la capitale française au cours de ses 70 ans de règne. Retour sur ces moments d’histoire.
La reine Elisabeth II aura connu tous les présidents de la IVe et de la Ve République française. Profondément francophile et francophone, elle rendit régulièrement visite à l’hôte de l’Élysée. L’occasion pour elle de déambuler dans la capitale française, qu’elle aimait tant.

Une jeune princesse à Paris

Mai 1948 La princesse Elisabeth (future Elisabeth II) et le prince Philip en visite à Paris. Assis, à gauche Georges Bidault; à droite Christian Pineau
En 1948, la jeune princesse Elisabeth se familiarise avec ses fonctions officielles en tenant ses premiers discours devant les autorités françaises
Crédit photo : Roger-Viollet / Roger-Viollet
À l’âge de 22 ans, pas encore reine mais tout juste mariée à Philip Mountbatten, la princesse Élisabeth consacre sa première visite hors du Royaume-Uni à Paris, où elle séjourne du 14 au 17 mai 1948. Elle dîne au restaurant La Tour d’Argent, danse dans un night-club de la rue Pierre Charon au son de l’orchestre d’Henri Salvador et écoute Edith Piaf chanter.
Elle visite le musée Galliera et, surtout, se rend sur l’île de la Cité pour déambuler dans le marché aux fleurs. Elle ne sait pas encore que, bien des années plus tard, ce lieu portera son nom.
Bien entendu, la jeune princesse est reçue à dîner à l’Élysée par Vincent Auriol, premier président de la IVe République.

1957, la première visite royale

Reine depuis 1952, Elisabeth II effectue son premier voyage officiel en France en 1957, à l’invitation du second et dernier président de la IVe République, René Coty. La capitale accueille royalement la jeune monarque et son mari du 8 au 11 avril : soirée à l’Opéra de Paris, promenade sur la Seine, dîner de gala au Louvre, feu d’artifice sur le pont Alexandre III…
Anecdote : le numéro de Paris Match consacré à cet évènement, avec de très nombreuses photos du couple royal dans la capitale, détient le record du meilleur tirage de l’hebdomadaire.

Les courses à Longchamp en 1972

1972 Elizabeth 2 a paris avec Georges Pompidou
En 1972, le président Georges Pompidou et sa femme Claude reçoivent avec faste la reine Elisabeth II
Crédit photo : Jacques Cuinières / Roger-Viollet
En mai 1972, c’est au tour du président Pompidou de recevoir la reine d’Angleterre. Son prédécesseur, le général de Gaulle, avait effectué une visite officielle à Londres dès 1960.
Passionnée d’équitation et cavalière émérite, Elizabeth II assiste sur le Champ-de-Mars à un spectacle équestre du fameux Cadre noir de Saumur et de la Garde Républicaine. Mais, surtout, la souveraine se rend aux courses de l'hippodrome de Longchamp pour voir courir ses nombreux pur-sang.
La reine profite de sa présence à Paris pour rendre visite à son oncle, le duc de Windsor - ex Édouard VIII qui renonça au trône - et sa femme, Wallis Simpson, dans leur résidence à l’orée du Bois de Boulogne. Très malade, le duc de Windsor succombera quelques jours plus tard.

1992, une parenthèse à Paris durant l’Annus horribilis de la reine

Visite du parc de Bagatelle avec la reine d'Angleterre  diapo archivée aux Archives de Paris
En 1994, la reine visite les jardins de Bagatelle en compagnie du président François Mitterrand et de Jacques Chirac maire de Paris
Crédit photo : Christian Boyer
1992 est qualifiée par Elisabeth II d’Annus Horribilis en raison des tourments rencontrés par la famille royale, frappée par une épidémie de divorces et de séparations. Parenthèse joyeuse, la reine se rend à Paris pour une nouvelle visite d’État, à l’invitation du président François Mitterrand. Elle était déjà revenue en France auparavant, visitant notamment les châteaux de la Loire, la Bourgogne, l’Alsace, les haras normands, les plages du débarquement… sans passer par Paris.
Elle visite les jardins de Bagatelle, au bois de Boulogne, en compagnie du président François Mitterrand et de Jacques Chirac maire de Paris. Elle se rend aussi au Parc de la Villette, à la pyramide du Louvre et dans la salle Manet du musée d’Orsay.
La souveraine descend les Champs-Élysées avec le président Mitterrand à bord de la vieille et prestigieuse Citroën SM décapotable.

La Reine rend hommage aux combattants de la Grande Guerre

La reine traverse de nouveau la Manche le 11 novembre 1998 pour participer aux cérémonies marquant le 80e anniversaire de l’armistice de 1918. Jacques Chirac, qui a succédé en 1995 à François Mitterrand à l’Élysée, et Élisabeth II déposent chacun une gerbe sur la tombe du Soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe, et se rendent plus bas sur les Champs-Élysées devant la statue de Clemenceau avant d’inaugurer la statue de Winston Churchill, ancien premier ministre anglais, près du Petit Palais.

2004, une quatrième visite d’État

Reine d'Angleterre Elisabeth I
En 2004, la reine déambule dans les rues de Paris accompagnée par le Maire de la capitale, Bertrand Delanoë et de la première adjointe Anne Hidalgo
Crédit photo : Chouraqui
C’est en Eurostar que la reine et son mari reviennent à Paris en avril 2004, à l’occasion du centième anniversaire de l’Entente cordiale entre le Royaume-Uni et la France. Le couple royal est accueilli place de la Concorde par le toujours président Jacques Chirac. Ils remontent les Champs-Élysées, une fois encore, pour se rendre sur la tombe du Soldat inconnu à l’Arc de Triomphe.
Puis la reine effectue une déambulation rue Montorgueil dans le quartier des Halles. La souveraine souhaitait en effet aller à la rencontre du peuple parisien, ce qui met la police sur les dents.
Enfin, dans son français impeccable, elle prononce un discours devant le Sénat, au Palais du Luxembourg.

2014, sa dernière visite

À l’occasion des cérémonies commémorant le 70e anniversaire du débarquement en Normandie, la reine Élisabeth effectue en juin 2014 ce qui sera sa cinquième et dernière visite officielle à Paris.
Elle arrive gare du Nord à bord de l’Eurostar. Après s’être rendue en Normandie, notamment aux côtés des présidents français et américain, François Hollande et Barack Obama, la reine revient à Paris. Elle se rend sur son cher marché aux fleurs de l’île de la Cité en compagnie de François Hollande et de la toute nouvelle maire de Paris, Anne Hidalgo.
À cette occasion, elle inaugure une plaque « Marché aux fleurs Reine Élisabeth II ». À l’endroit même où, alors jeune princesse, Elisabeth s’était rendue 66 ans plus tôt. La boucle royale est bouclée.

Suivez l'actualité parisienne

Chaque vendredi, recevez directement chez vous toute l’actualité parisienne par mail. Déplacements, transformation de la ville, nouveaux projets, Jeux olympiques, bons plans, etc., on vous dit tout des temps forts de l’info municipale.
Default Confirmation Text
Settings Text Html

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations