Ouvrir la recherche
Actualité

Coopération avec Bethléem : appel à candidatures pour réinventer la place de la Nativité

Mise à jour le 15/04/2019
Les villes de Paris et de Bethléem entretiennent des liens d’amitié et de coopération depuis le début des années 2000. Paris accompagne aujourd’hui la transformation de son plus grand espace public : la place de la Nativité est aujourd’hui un parking et l’ambition est qu’elle redevienne un espace public apaisé et convivial pour tous les usagers.

Réinventer l'espace public de Bethléem

Le projet intitulé « Réinventer l’espace public à Bethléem » est mis en œuvre de juin 2019 à juin 2021 avec le soutien financier de l’Agence française de développement (AFD). Il vise à amorcer un meilleur partage de l’espace public et à libérer le potentiel de la marche sur le territoire, grâce à des activités de sensibilisation et à une action démonstrative sur la place de la Nativité.
Cet espace clé pour le fonctionnement et la vie citoyenne de la ville est le support de nombreux rassemblements et manifestations religieuses, sociales ou politiques. Lors des célébrations de Noël, la place de la Nativité devient le cœur battant de la vie locale. La place est située en bordure de la basilique de la Nativité, premier site palestinien classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2012.
Sa transformation s’inscrit dans la continuité de la coopération urbaine engagée entre les deux villes en 2016 pour élaborer une stratégie de mobilité durable à l’échelle de l’agglomération. À Bethléem, ville millénaire d’histoire et de culture, l’espace public reste à reconquérir au profit de tous les citoyens. En 2020, la ville sera capitale arabe de la culture et ces festivités offrent un calendrier idéal pour afficher des réalisations emblématiques et innovantes. Le projet est soutenu par l’UNESCO et mobilise de nombreux acteurs palestiniens et parisiens dont le CAUE de Paris, le Pavillon de l’Arsenal et l’APUR.
banner-bethleem

L’atelier international d’étudiants

La première étape de cette transformation est la mise en place d’un atelier international d’étudiants en septembre 2019, intitulé : « Place de la Nativité : usages, pratiques et centralité durables ».
L’atelier réunira, du 2 au 10 septembre 2019, 15 étudiants palestiniens et 15 étudiants français pour contribuer à imaginer le futur de la place. Encadré par des professionnels palestiniens et parisiens, il mobilisera des profils pluridisciplinaires : architectes, urbanistes, paysagistes, ingénieurs, sociologues, ethnographes, designers ou encore artistes sous la forme d’ateliers ou de masterclass.
La réhabilitation de la place sera en effet réalisée grâce à une approche créative et participative avec le soutien d’architectes, designers et artistes locaux et internationaux et en partenariat avec l’UNESCO. Au cœur du projet, les citoyens seront mobilisés avec des expérimentations, des chantiers collectifs et des animations, pour imaginer les futurs aménagements et la valorisation des savoir-faire ancestraux autour de la pierre et de l’artisanat (bois d’olivier, broderie, mosaïque).
Côté parisien, l’école Boulle, l’école du Breuil, l’école des ingénieurs de la Ville de Paris, l’École nationale supérieure d'architecture (ENSA) de Paris-Malaquais et l’ENSA Versailles seront mobilisées.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.