Ville de Paris

Actualité

Plan local d'urbanisme : les étudiants impliqués dans l'avenir de la ville

Mise à jour le 13/12/2021
Dans le cadre de la révision du plan local d'urbanisme, des étudiants en urbanisme, architecture et sciences politiques répondent à l'appel des « controverses urbaines » pour penser ensemble le Paris de demain.
La révision du plan local d’urbanisme concerne tout le monde et particulièrement les générations futures qui vont faire la ville de demain. Le défi a donc été lancé à des étudiants d'apporter leur regard sur l'évolution de la ville de demain. À travers leur expérience universitaire, ils peuvent jouer un rôle dans la construction des politiques publiques qui répondent aux enjeux climatiques.
La méthode est nouvelle : rares sont les occasions pour les étudiants de pouvoir influer sur les questions environnementales, alors qu'ils devront y faire face durant leur vie active. Aussi, les controverses urbaines montrent que la construction de la ville est ouverte à toutes et à tous.

« Existe-t-il une densité idéale ? »

Quelle définition donner à la densité ? Est-elle forcément à éviter, ou au contraire souhaitable ? Ces questions reviennent souvent lorsque l’on parle de la construction des villes et de l’aménagement des territoires, avec des enjeux environnementaux, sociaux et économiques prégnants.
« Existe-t-il une densité idéale ? » était le thème de la première controverse urbaine le 15 juin 2021. L'événement était retransmis en ligne en direct. Six groupes d’étudiants de six écoles françaises et étrangères se sont appropriés la thématique durant cette année universitaire. Ils ont partagé leurs réflexions et en débattu lors de ce rendez-vous.
Ces étudiants étaient issus de Sorbonne Université, de Sciences Po, de l'École nationale des Ponts et Chaussées, de l'École des Ingénieurs de la Ville de Paris et de deux universités des États-Unis (l'Université de l'Illinois à Urbana Champaign et le Great City Institute, en partenariat avec le programme City Cité développé par les services culturels de l'ambassade de France aux Etats-Unis).

Ce contenu est hébergé par www.youtube.com
En l'affichant, vous acceptez ses conditions d'utilisation
et les potentiels cookies déposés par ce site.

« Peut-on faire beau et écolo ? »

Comment préserver le patrimoine architectural tout en adaptant la ville et les bâtiments au réchauffement climatique ? La deuxième controverse urbaine s'est ainsi intéressée à l'esthétique de la transition écologique.
Cinq groupes d’élèves urbanistes, architectes, designers ou ingénieurs, issus de cinq grandes écoles, se sont emparés du sujet. Ils ont proposé des projets autour de la place de la nature, l’avenir des patrimoines minéraux, la gestion des déchets, le réemploi, ou encore des propositions audacieuses telles que Paris de la grande hauteur comme solution écologique.
  • École polytechnique : sur le thème des îlots de chaleur, notamment par un projet de débitumisation de la place Vendôme.
  • L’École Nationale Supérieure d'Architecture de Paris La Villette : sur le thème du paysagisme participatif et jardins collectifs où comment associer esthétique urbaine et enjeux de désartificialisation des sols.
  • L’École nationale supérieure des arts décoratifs : sur le thème du réemploi et de la valorisation de l'usure dans les projets architecturaux « le beau c’est l’usé et l’utilisé ».
  • L'Ecole Supérieure des Professions Immobilières : avec une présentation audacieuse sur un Paris des grandes hauteurs (construire sur les toits : ferme urbaines, crèche, école, ville du ¼ d’heure).
  • Université Paris Sciences & Lettre : sur le thème de la visibilité, l'intégration et l'acceptabilité des infrastructures de tris de nos déchets dans le centre de Paris.
Pourquoi réviser le plan local d'urbanisme ?
Pourquoi les Parisiens et Parisiennes sont-ils invités à s'exprimer sur la révision du plan local d'urbanisme ? Parce que ce document juridique encadre le développement urbain de la ville pour les dix à quinze prochaines années. Plus de verdure, de pistes cyclables, moins d'îlots de chaleur, plus de transports en commun, plus de développement des transports fluviaux : autant de suggestions et pistes à explorer pour construire ensemble la ville et la vie que l'on souhaite avoir.
Participer sur idée.paris

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations