Ouvrir la recherche
Reportage

Clem’, des utilitaires électriques au service des pros et des particuliers

Mise à jour le 11/03/2021
L’opérateur d’autopartage est désormais présent dans tous les arrondissements de la capitale. Témoignage d'utilisateurs professionnels.
Rue Censier (5e), trois véhicules électriques sont sagement alignés le long du trottoir, tous branchés à des bornes grises et jaunes. Sur chacun d’entre eux, quatre lettres : Clem’, le nom de l’opérateur choisi par la Ville de Paris pour déployer une flotte d’utilitaires dans le cadre de l’offre Mobilib’.
Clem’ a pris son envol en juillet 2020 dans la capitale et monte progressivement en puissance depuis le mois de décembre. Le service est présent sur 54 stations, soit 264 bornes – anciennement dédiées à Autolib’ – réparties dans les 17 arrondissements.

Autopartage en boucle

« C’est un système d’autopartage en boucle, il faut ramener le véhicule à la station où l’on l’a pris », explique Lorraine Farjaudon, responsable marketing et communication chez Clem’, présent dans 200 villes et villages de France. La particularité du service ? Tous les véhicules sont électriques et les bornes sont alimentées par de l’énergie dite « verte », grâce à des fournisseurs utilisant des énergies renouvelables.

Nous visons d’abord les pros, notamment les artisans et commerçants de proximité qui vont chercher leur marchandise tôt sur le marché de Rungis.

Bruno Flinois
président et fondateur de Clem’
Le service s’adresse d’abord aux clients professionnels, même s’il est ouvert également aux particuliers. « Nous visons d’abord les pros, notamment les artisans et commerçants de proximité qui vont chercher leur marchandise tôt sur le marché de Rungis », détaille Bruno Flinois, président et fondateur de Clem’. Pour ces clients réguliers, l’offre s’adapte au maximum afin que leur véhicule soit disponible de manière régulière sur la station de leur choix.
Gabriel et Romain ont choisi Clem’ pour sa proximité. Tous deux travaillent chez Lomi, une entreprise de torréfaction de cafés implantée dans le 18e arrondissement. « On est abonnés à Clem’ depuis l’été dernier, témoignent-ils. C’est hyper-pratique, puisqu’on a une station implantée à 200 mètres de nos locaux. Le service nous est utile ponctuellement, par exemple, pour déplacer des machines à café et du matériel. Quand le chargement dépasse les 50 kilos, on fait appel à Clém’, sinon on utilise des vélos cargos. Cela nous permet aussi de livrer en Ile-de-France. ». L’autonomie des utilitaires (entre 60 et 260 km selon les modèles) leur suffit pour leurs livraisons.

Des véhicules « Crit’Air 0 »

Autre avantage du service : la possibilité d’annuler gratuitement une location jusqu’à une heure à l’avance. Et avec des utilitaires électriques, « pas besoin de faire le plein après utilisation », rappelle Romain. La recharge se fait principalement de nuit sur les bornes, lorsque le service est fermé (de 22 heures à 4 heures du matin).
La vignette « Crit’Air 0 » des véhicules électriques permet également de stationner gratuitement dans la capitale. La mise en place de la Zone à faibles émissions (ZFE), avec des restrictions de circulation, notamment pour les Crit’Air 4 et 5 et non classés, « pousse aussi certains professionnels à trouver des solutions nouvelles zéro émission », note Bruno Flinois.
Bruno Flinois a fait les comptes. «Un client professionnel dépense entre 200 et 300 euros par mois chez nous, détaille-t-il. Le même type de véhicule thermique leur coûte au moins 600 euros, si l’on compte les frais d’essence, de stationnement ou d’assurance ».
Côté tarifs, les offres débutent ainsi à 4,50 euros la demi-heure. Une journée de location vous coûtera entre 39 et 49 euros, selon le choix du véhicule.
Infos pratiques
Le site web de Clem'
L'appli Clem' sur l'App store
L'appli Clem' sur Google play
Service client : 01 86 86 85 85, de 10h à 12h et de 14h a 17h, du lundi au vendredi. Assistance technique disponible 24 heures/24 et 7 jours sur 7.

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations