Ouvrir la recherche
Reportage

Basket-ball : le nouveau visage du terrain Jemmapes

Mise à jour le 29/09/2020
La NBA, en collaboration avec la Ville de Paris et la mairie du 10e arrondissement, a rénové ce terrain d'éducation physique très fréquenté par les fans de basket-ball.
Le 24 janvier 2020, la Ville de Paris accueillait pour la première fois un match de saison régulière de la National Basket Ball Association (NBA) : une rencontre entre les Charlotte Hornets et les Milwaukee Bucks à l’Accor Arena (12e) dans le cadre du NBA Paris Game.
Un événement prolongé aujourd’hui sur les « playgrounds » parisiens : dans le cadre du programme d’accompagnement du NBA Paris Game, la NBA, en collaboration avec la Ville de Paris et la mairie du 10e arrondissement, a rénové le terrain d’éducation physique (TEP) Jemmapes (10e) avec de nouveaux paniers et de nouveaux tracés au sol. « C'est beau, et ça attire l'œil, apprécie Benjamin, 20 ans, qui découvre le nouveau terrain en face du canal Saint-Martin. Cela fait à la fois très propre et très professionnel. »
Objectif du nouveau terrain Jemmapes, surnommé la « Baltizone » par les fans de basket : développer la pratique dans les quartiers populaires et faire le lien avec les associations pour que ce projet puisse bénéficier à tous.

200 m2 de pochoirs au sol

L’artiste et designer Etienne Bardelli a conçu le nouveau tracé du terrain. « C’est ma première œuvre sur un terrain de basket, explique-t-il. C’est un lieu de passage incroyable et un terrain réputé chez les basketteurs. On a réalisé cet habillage en une semaine. Je l’ai composé comme un énorme jeu de pochoirs de 200 m2. Puis ils ont été peints au sol par Tristan Baraduc [lauréat du concours Embellir Paris, ndlr] à l’aide d’un pistolet à peinture. »
Des peintures qui devraient résister aux passages des nombreux habitués du TEP Jemmapes : « À l’usure, cela ne risque rien, elles sont spécialement conçues pour les revêtements au sol », précise Étienne Bardelli, qui a lui-même grandi dans le 10e arrondissement.
Malgré la météo maussade, les amateurs découvrent avec plaisir les nouveaux revêtements. « Avec ces nouvelles peintures, on glisse moins, confie Cory, 13 ans, croisé sur le terrain. Avant, on pouvait se faire mal quand on tombait. »
Mais pourquoi avoir choisi les couleurs noire, blanche et rouge ? « Ce sont des couleurs classiques dans le monde du basket », précise Étienne Bardelli. Ballon en main, John, 13 ans, y reconnaît, lui, « les couleurs des Chicago Bulls ». Le club mythique de Michael Jordan.

Infos pratiques

Le terrain est ouvert 7 jours/7 en accès libre.
Terrain de sport Jemmapes
142 quai de Jemmapes
75010 PARIS
Métro
Château-Landon (ligne 7)
Vous ne savez pas comment trouver l’information que vous cherchez ?
Posez votre question

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.