Ouvrir la recherche
Service

Aides et subventions

Mise à jour le 20/05/2019
Plusieurs structures proposent en liaison avec la Ville un accompagnement personnalisé aux porteurs de projets: la Boutique de gestion de Paris et de sa région et la Boutique de gestion ADIL pour la mise au point de Business Plan et pour la conduite d’études de marché; l’ADIE, Paris Initiative Entreprise, Paris Entreprendre, le Fonds de garantie France Active et le Fonds de garantie Finance Plus pour ce qui concerne le financement des projets.

Répertoire des aides financières parisiennes

Les dispositifs de financement

Les dispositifs de financement pour les entreprises parisiennes sont nombreux. Le prêt d’honneur de « Paris Entreprendre » soutient la création de petites et moyennes entreprises (P.M.E) à fort potentiel de développement. Paris Initiatives Entreprises accorde des prêts d’honneur, éventuellement assortis des garanties mises en œuvre par le réseau « France Active ».

Les aides dédiées aux entreprises innovantes

Financement : subvention d’un maximum de 30.000 euros pour les entreprises en phase de création ou de lancement et jusqu'à 100.000 euros en subvention pour les entreprises souhaitant utiliser le domaine public parisien pour expérimenter leur solution de produits et/ou de services. La demande d’aide doit être adressée à la Banque Publique d’Investissement.

Les subventions pour la création et la diffusion d’œuvres

Le dispositif d’aide à la création et à la diffusion d’œuvres sur le territoire parisien vise à encourager la démarche créative des artistes et compagnies et de favoriser la rencontre entre les œuvres, les artistes et les publics .

Candidature à un atelier d'artiste plasticien

Candidature

• La session de dépôt pour les nouvelles candidatures vient de se clôturer. Celles-ci seront étudiées par le Comité d'expertise artistique début janvier 2020 et les candidat.es recevront une réponse dans le mois.

• La session suivante de dépôt pour les nouvelles candidatures ouvrira du 16 mars 2020 jusqu'au 30 avril 2020.

• Pour vous aider, un nouveau FAQ est disponible ici.
Principes & engagements relatifs aux ateliers d'artiste plasticien de la Ville de Paris
La désignation des locataires des ateliers d'artiste plasticien est faite dans le cadre de la loi dite Paris Lyon Marseille (loi 82-1169 du 31 décembre 1982), relative à l'organisation administrative de ces trois villes.
La construction des ateliers d’artiste plasticien est subventionnée par la Ville de Paris afin de favoriser la création artistique. Ils sont destinés exclusivement à soutenir des artistes professionnels en activité.
Les ateliers sont attribués nominativement. Une étude approfondie de l’activité et de la pratique artistique professionnelle ainsi que de la situation personnelle du candidat est réalisée avant toute attribution.
Toute personne occupant un atelier de la Ville de Paris s’engage à l’avertir si son activité artistique cessait ou changeait de nature.
En outre, le bail ne peut être transmis à aucune autre personne, qu’elle soit elle-même artiste ou non.
Ces engagements sont fondamentaux pour garantir le meilleur usage des ateliers et donc l’effectivité du soutien aux artistes plasticiens parisiens.
Conditions a minima de recevabilité pour une candidature à un atelier d'artiste plasticien
  • En tant qu’artiste candidat (peintres, graveurs, sculpteurs, créateurs d'installation, vidéastes ou photographes plasticiens), vous devez pouvoir justifier d’un parcours artistique professionnel et être encore en activité (documents attestant de votre participation à des expositions dans des galeries, des centres d'art, ou des musées, à joindre dans le dossier de candidature).
  • Enfin, vous devez avoir votre résidence principale en France, c'est-à-dire y vivre plus de 8 mois de l'année.
Pièces requises pour votre candidature
Votre candidature sera constituée de pièces qui vont permettre aux membres du Comité d'expertise artistique d'étudier votre travail artistique. Si vous êtes en déhors des sessions de dépôt, vous pouvez d'ors et déjà rassembler les documents. Veuillez soigner votre présentation, en particulier vos visuels datés afin que votre démarche artistique soit bien comprise par le Comité. Un dossier bâclé ou imprécis vous serait préjudiciable.
  • un curriculum vitae artistique détaillé (1 pdf, taille max. 1 Mo) ;
  • de 10 à 20 visuels de vos travaux en privilégiant les plus récents, obligatoirement datés et commentés en une ou deux lignes (4 pdf max., taille max. totale 80 Mo) ;
  • si vos travaux sont des vidéos ou des œuvres sonores, les liens internet permettant de consulter les extraits les plus représentatifs de votre œuvre devront être intégrés dans votre cv ;
  • un résumé de votre démarche artistique générale (1 pdf, taille max. 1 Mo) ;
  • une note expliquant la nécessité d'un atelier pour la pratique de votre discipline (1 pdf, taille max. 1 Mo) ;
  • les documents attestant de votre participation à des expositions dans des galeries, des centres d'art, ou des musées (2 pdf max., taille max. totale 5 Mo).
Le format .pdf est requis.
Une foire aux questions…

… est disponible pour vos interrogations les plus fréquentes, ici.
Contacts utiles
  • Direction des Affaires culturelles - Bureau des Arts visuels. Pour tout renseignement, veuillez envoyer un mail à [dac-atelier-artiste puis paris.fr après le signe @]qnp-ngryvre-negvfgr@cnevf.se[dac-atelier-artiste puis paris.fr après le signe @], une réponse vous sera adressée dans les meilleurs délais. Si vous n’avez pas accès à internet, vous pouvez appeler les mercredis de 14h30 à 17h30 au 01 42 76 81 03.

  • Direction du logement et de l'habitat : sur le site, vous trouverez des informations utiles sur les conditions d'accès au logement social.
  • Vos démarches relatives au logement social - il est possible d'y accéder par internet ou de vous déplacer dans les points d'accueil logement en mairies d'arrondissement en prenant rendez-vous sur Rendez-vous en ligne.
  • Sécurité sociale des artistes : www.secu-artistes-auteurs.fr. Nota bene: le régime de Sécurité sociale des artistes auteurs fait partie du régime général des salariés. Il est financé par les cotisations des artistes auteurs auxquelles s'ajoute une part contributive mise à la charge des personnes qui procèdent à la diffusion ou à l'exploitation de leurs œuvres. L’ "Agessa" et la "Maison des Artistes – Sécurité sociale" sont deux associations agréées, placées sous la double tutelle du ministère des Affaires sociales et de la Santé et du ministère de la Culture et de la Communication, pour recouvrer les cotisations et contributions dues sur les rémunérations artistiques des artistes-auteurs.
Suivre votre candidature sur la nouvelle plateforme…

Pour accéder à la plateforme et mettre à jour votre candidature, cliquez ici.

Le dispositif d’insertion pour les artistes parisiens allocataires du RSA

RSA

Comment ça marche ?

Pour favoriser l’insertion socio-professionnelle des allocataires du RSA qui développent un projet artistique, Paris a depuis 2007, mis en place des dispositifs qui ont bénéficié à un nombre important d’artistes en situation de précarité, allocataires du RSA. Depuis octobre 2016, des prestations renouvelées sont mises à la disposition des bénéficiaires du RSA ayant un projet professionnel artistique. L’objectif est de permettre à chaque bénéficiaire de participer à un parcours individualisé en vue d’un retour à l’emploi durable.
Deux types de prestations sont proposés : une évaluation, destinée à valider ou pas la viabilité économique des projets professionnels dans le domaine artistique, et un accompagnement vers l’emploi dans les champs du salariat ou de la création d’activité.

L’évaluation

L’évaluation autorise une appréciation du caractère potentiellement rémunérateur du projet comme susceptible de permettre une durable du RSA dans un délai de 18 mois.
Plus précisément, elle permet de :
- Faire le point sur le profil de l’allocataire (formation, expérience, potentiel, réseau, motivation);
- Évaluer le réalisme économique du projet et la capacité de l’allocataire à le mener à bien ;
- Préconiser, si le projet artistique n’est pas validé, un changement de projet professionnel et évaluer les compétences transférables vers un autre domaine d’activité.
La prestation se déroule sur une durée maximum d’un mois et comprend 3 entretiens individuels de 2 heures maximum avec un conseiller dédié.
Elle est assurée par Laser-ACM. L’accès s’effectue par une prescription du référent RSA.

L’Accompagnement vers l’emploi

Cet accompagnement est destiné aux allocataires du RSA dont le projet, qui peut relever de tout secteur artistique, a été préalablement évalué et validé. Il vise à développer l’autonomie financière à court ou moyen terme pour sortir durablement du RSA et comporte deux volets, selon le type de projet :
-Accompagnement vers le salariat, assuré par l’association LASER, pour une durée comprise entre 3 et 12 mois, en fonction des besoins de l’allocataire, selon l’appréciation du prestataire ;
-Accompagnement vers la création d’activité, assuré par Le 100 Etablissement culturel solidaire, pour une durée comprise entre 3 et 15 mois, en fonction des besoins de l’allocataire, selon l’appréciation du prestataire.
Ce parcours comprend des rendez-vous individuels réguliers avec un consultant dédié et la participation à des ateliers collectifs.
Cet accompagnement permet de :
- Travailler en profondeur le projet artistique et son réalisme ;
-Donner des outils méthodologiques en matière commerciale, de communication, d’organisation;
- Rechercher une activité ou un emploi rémunérateur générant une autonomie financière ;
- Accompagner l’allocataire pour pérenniser et rentabiliser son projet.

Qui contacter pour obtenir un suivi individualisé ?

L’immense majorité des allocataires du RSA est accompagnée très régulièrement par des travailleurs sociaux du Département dans leurs démarches d’insertion sociale et professionnelle. C’est donc vers son travailleur social référent que doit s’adresser l’artiste allocataire du RSA souhaitant savoir s’il peut avoir accès à ces prestations.
Les prestations d’accompagnement bénéficient pour moitié, d’une contribution du Fonds Social Européen (FSE).

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.