Ouvrir la recherche
Le saviez-vous ?

À l'ombre des plus beaux arbres du bois de Boulogne

Mise à jour le 23/07/2020
Chercher de la fraîcheur à l'ombre réconfortante des arbres, quoi de plus classique en été… Mais connaissez-vous leur nom et leurs caractéristiques ? Promenade parmi quelques sujets remarquables du bois de Boulogne.

Sous un des nombreux chênes du bois

Plus de 35 % des arbres qui peuplent le bois de Boulogne sont des chênes. Le bois se situe à l'emplacement de l'ancienne forêt de Rouvray qui signifiait « lieu planté de chênes rouvres » (une espèce plus petite que le chêne). Mais pourquoi donc fut-elle baptisée « bois de Boulogne » ? En 1315, le roi Philippe le Bel (1268-1314) y fait édifier une chapelle en souvenir d'un pèlerinage à Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais. C'est ainsi que le nom de Boulogne s'imposa.
Dès lors, les rois de France qui se succédèrent en firent leurs terrains de chasse avant que Louis XVI ne l'ouvre au public. Au XIXe siècle, Napoléon III lui donne son aspect actuel en confiant son aménagement à l'ingénieur des ponts et chaussées Adolphe Alphand (à qui l'on doit l'aménagement du bois de Vincennes et des Buttes-Chaumont, entre autres) et au paysagiste Jean-Pierre Barillet-Deschamps. Le bois prend alors l'allure d'un parc paysager anglais avec des allées courbes, des voies pavées et la construction de multiples plans d'eau.
Bois de Boulogne
Bois de Boulogne
75016 PARIS
Bus
Lignes 32, 43, 52, 63, 93, 123, 241, 244, PC1
RER
Avenue-Foch, ligne C
Métro
Jasmin (ligne 9) Autres stations (du Nord au Sud) : Les Sablons, Porte Maillot, Porte Dauphine, Ranelagh, Porte d'Auteuil
Velib
Station 16129, chemin de la ceinture du lac interieur / avenue de saint cloud Station 16020, 1 place de la porte de passy Station 16130, avenue louis barthou / place de la colombie

Sous le magnolia ou le séquoia du Pré Catelan

Situé à l'intérieur du bois, le Pré Catelan (accès gratuit), qui abrite aussi le jardin Shakespeare (ouvert au public de 14 h à 16 h hors représentations théâtrales), est peut-être le lieu le plus romantique de cet espace forestier. Ici, l'été, vibre l'écho des comédiens de l'adorable théâtre de verdure, en plein air. Pas de programmation cet été, mais vous pouvez néanmoins entrer dans le parc et vous poser à l'ombre d'arbres magnifiques et remarquables comme le Magnolia grandiflora, dont la floraison est spectaculaire tout l'été. Admirez aussi le séquoia planté en 1872. Enfin prenez garde aux épines de l'Araucaria ! Originaire des Andes péruviennes et chiliennes, il faisait « le désespoir des singes », ses feuilles très pointues rendant son ascension impossible par les primates. Ce surnom est d'ailleurs resté dans le langage populaire.
Pour l'histoire, ici se situait bien un pré (une carrière) d'où l'on extrayait des pierres qui ont servi au pavement des allées du bois. Il devint, après la fin des travaux d'aménagement, un parc d'attractions où l'on venait faire des tours de manège, écouter des concerts et boire du lait frais à la laiterie. Celle-ci a laissé place aujourd'hui à un restaurant 3 étoiles. La brasserie du parc est aujourd'hui transformée en lieux d'aisance. Mais si le Pré Catelan reste un paradis pour les enfants avec son aire de jeux spectaculaire (hors fonctionnement), il invite aujourd'hui à plus de quiétude.
Pré-Catelan et jardin Shakespeare
jardin du pré Catelan
75016 PARIS
Complément d'adresse Route de Suresnes. Accès en bus par l'allée de Longchamp.
Bus
244 (arrêt : Bagatelle)
Métro
Porte Dauphine, ligne 2
Velib
Station 16129, chemin de la ceinture du lac interieur / avenue de saint cloud Station 16130, avenue louis barthou / place de la colombie Station 22007, 35

Sous le cèdre du Liban de la grande cascade

A côté du restaurant du même nom, au niveau du Carrefour de Longchamp, on peut habituellement prendre le frais sous les eaux de la grande cascade (elle est actuellement fermée, car alimentée en eau non potable.) Si sa fraîcheur est authentique, cette cascade est totalement artificielle. Elle a été créée à la demande de Napoléon III dans les années 1850 avec des rochers de la forêt de Fontainebleau. Mais le lieu est charmant et l'accès aménagé pour passer sous la chute d’eau fait le bonheur des petits et des grands. La nappe d'eau de la cascade tombe de 14 mètres et provient d'un plan d'eau situé à l'arrière, au bord duquel on peut aussi se poser.
En y arrivant depuis le parking, admirez le cèdre du Liban haut de 25 mètres ou le cyprès chauve et ses 28 mètres.

Sous le hêtre pleureur ou l'araucaria du parc de Bagatelle

Autre lieu clos dans le bois (payant celui-ci d'octobre à avril) : le parc de Bagatelle, jardin botanique de la Ville de Paris. La balade dans ce jardin réserve de belles surprises dont son petit château, une « bagatelle » qui a surgi de terre en deux mois. L'édifice est le résultat d'un pari entre Marie-Antoinette et le comte d'Artois en 1777. Un style anglo-chinois en vogue à l'époque se déploie dans le parc en réaction à la rigueur des jardins à la française de l'époque. Le lieu est à ne pas manquer pour la générosité de ses fleurs. Doit-on encore présenter sa roseraie, célèbre dans le monde entier ?
Mais savez-vous que Bagatelle abrite aussi des arbres deux fois centenaires ? Il fut créé en 1777 puis agrandi en 1847 : c'est à cette période que fut plantée la majorité des arbres, notables aujourd’hui. Parmi les sujets les plus anciens se trouvent un if daté de 1772, des platanes plantés entre 1842 et 1847 et le plus vieil araucaria de Paris, planté en 1907. Le parc abrite également quelques chênes qui appartenaient déjà à l’ancienne forêt royale. Et même s'il n'a que 140 ans, le hêtre pleureur balançant délicatement ses branches vers le bassin des Nymphéas, émaillé de lotus et de nénuphars, est une splendeur.
Parc de Bagatelle
Route de Sèvres à Neuilly
75016 Paris
Complément d'adresse Accès à la Grille d'Honneur par l'allée de LongchampAccès à la Grille de Sèvres par la route de Sèvres-à-Neuilly
Bus
43 ou 93, arrêt Place-de-Bagatelle 244, arrêt Bagatelle-Pré-Catelan
Métro
Pont de Neuilly, ligne 1
Velib
Station 28001, face au 4 boulevard richard wallace Station 22007, 35 Station 21503, 13/15 rue ledru rollin

Sous le Ginkgo biloba du lac inférieur

On l'a vu, sous Napoléon III, le bois subit des travaux d'envergure et sa métamorphose comprend la création de deux lacs, dont le lac inférieur, le plus grand avec ses 19 hectares et ses deux îles de 80 000 m2. A noter : les lacs et rivières s’ alimentent de façon gravitaire en partant du lac supérieur jusqu’à la seine. Pour donner un écoulement aux eaux du grand lac, on creusa le ruisseau de Longchamp, qui, après avoir serpenté sous bois, va former la cascade de la Mare aux biches et vient se perdre dans un réservoir de 8000 m², qui alimente la grande cascade.
Un autre ruisseau alimenta les mares d'Armenonville, de Neuilly et de Madrid. L'approvisionnement d'eau des lacs, cascades et ruisseaux fut assuré par une conduite d'amenée des eaux de l'Ourcq et par le puits artésien de Passy, terminé en 1864, qui fournissait environ 10000 mètres cubes d'eau par vingt-quatre heures. Ces lacs, ruisseaux et mares sont aujourd'hui autant de lieux de fraîcheur propices à la biodiversité. S'y développent poissons, batraciens, et plantes de milieux humides. A noter l’interdiction de se baigner, même pour les animaux domestiques.
On admirera sur la berge du lac inférieur un Ginkgo biloba, appelé l'arbre aux quarante écus, de 17 mètres de haut, ou un magnolia à grandes fleurs de 10 mètres de haut.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.