Ouvrir la recherche
Équipement

Parc de Bagatelle

Mise à jour le 16/10/2019

Horaires

 

mercredi 16/10 09:30 à 18:30
jeudi 17/10 09:30 à 18:30
vendredi 18/10 09:30 à 18:30
samedi 19/10 09:30 à 18:30
dimanche 20/10 09:30 à 18:30
lundi 21/10 09:30 à 18:30
mardi 22/10 09:30 à 18:30
mercredi 23/10 09:30 à 18:30
jeudi 24/10 09:30 à 18:30

Accès

Parc de Bagatelle
Route de Sèvres à Neuilly
75016 Paris
Complément d'adresse

Accès à la Grille d'Honneur par l'allée de Longchamp ;
Accès à la Grille de Sèvres par la route de Sèvres-à-Neuilly

Métro
Pont de Neuilly, ligne 1
Bus
43 ou 93, arrêt Place-de-Bagatelle
244, arrêt Bagatelle-Pré-Catelan
Velib
Station 28001, face au 4 boulevard richard wallace
Station 22007, 35
Station 21503, 13/15 rue ledru rollin

Labels et signalétiques

Accessibilité

  • Accessible aux personnes à mobilité réduite
Du fait de sa configuration, certaines zones du parc sont difficiles d'accès pour les personnes à mobilité réduite. La grille d'honneur (côté Est) est beaucoup plus accessible que la grille de Sèvres (côté Ouest).

Contact

Nom : Parc de Bagatelle

Services

  • Restaurant, cafétéria ou salon de thé : 1
  • Snack buvette Vente à emporter : 1
  • Toilettes publiques : 3
  • Points d'eau potable : 9
  • Tables de pique nique : 3
  • Aire de jeux : 1

Les extras

L'accès au Parc de Bagatelle est gratuite du 1er octobre au 2019 au 31 mars 2020.

Chiens non admis.

L’aire de jeux sera partiellement fermée du 7 février 2018 au 15 novembre 2019.

Tarifs

Entrée Prix
Plein tarif 2.50€ €
Tarif réduit 1.50€ €
Entrée
Prix
2.50€ €
Prix
1.50€ €

Photos

Présentation

Téléchargez le plan en français du parc de Bagatelle (il est en vente aux caisses et à la boutique du parc au prix de 0,20 €).
Click here to download the map in English (on sale for 0.20 € at the park’s souvenirs shop).
Téléchargez également le calendrier des floraisons des collections botaniques du jardin
Actualité du parc
Notamment pour lutter contre l'éparpillement des déchets par les animaux, les corbeilles à papier ont été retirées au profit de conteneurs sécurisés installés aux entrées du parc. Amis fumeurs, nous vous conseillons de vous munir de votre cendrier de poche.
Le parc de Bagatelle met à votre disposition le système AudioSpot.Cette application gratuite pour smartphone (disponible sous Android et IOS) propose un parcours AudioVisuel tout public en français et en anglais, ainsi qu'un parcours AudioDescription, adapté pour les déficients visuels.
Se promener
Dédié au charme bucolique de la découverte botanique, le parc n'est pas adapté aux activités rapides comme la course à pied ou le vélo. Cependant, une quinzaine de kilomètres de piste cyclable (sans compter tous les chemins et voies fermées à la circulation automobile) vous accueille dans le bois de Boulogne pour pratiquer ces activités librement.
Vous serez charmés par le doux murmure de l'eau, qui accompagne vos pas, dans la partie paysagère du parc. Le décor est si parfaitement romantique, qu'il en devient presque irréel. Petits ponts, rochers, grottes, miroirs d'eau et cascades artificielles sillonnent sous le couvert boisé d'arbres gigantesques. Un peu plus loin, vers le Nord, un araucaria du Chili mérite tout votre respect...ce conifère peuplait déjà nos continents il y a 150 millions d'années ! Un hêtre pleureur de seulement 140 ans balance délicatement ses branches vers le bassin des Nymphéas, émaillé de lotus et de nénuphars.
Vous découvrirez une pagode de style chinois datant du XIXe siècle. Lors de la vente des objets et des oeuvres d'art du jardin en 1906, elle fut achetée par un anglais, lord Astor, qui l'installa dans sa propriété de Cliveden, près de Windsor. C'est là-bas qu'il fallut en refaire les plans pour la reconstruire à l'identique il y a quelques années. Le parc de Bagatelle est ponctué de petits jardins regroupant les fleurs par espèces : le jardin des iris, le jardin des plantes vivaces, le jardin des Présentateurs, où ont lieu des expositions horticoles. Il abrite également un potager et une jolie collection de clématites. L’ensemble du parc est l’un des quatre sites du Jardin botanique de Paris.
Ne soyez pas étonné d'y croiser ça et là des paons se pavanant sans être le moins du monde gênés par votre présence. Ils aiment être admirés et choisissent de préférence les espaces dégagés, à la forêt de chênes ou au sous-bois de fougères. Face à l'orangerie, un magnifique parterre fleuri aux couleurs chatoyantes, préparent vos yeux à l'éclat incomparable des rosiers de Bagatelle (1 200 variétés).
Se distraire
Chaque année, la direction des Espaces verts et de l'Environnement organise une exposition. Des concerts sont également proposés aux beaux jours : l'Octuor de France, le festival Chopin, Les Musicales, Lyrique au vert et Les solistes. Ils raviront les mélomanes qui pourront associer leur passion à une promenade romantique.
Entre le 1er avril et le 31 octobre, des visites guidées du parc sont organisées tous les dimanches et jours fériés à 15h00.
La dernière visite du château aura lieu le 28 juillet 2019.
Retrouvez les activités du parc (expositions, ateliers, visites guidées) sur l'agenda Que faire à Paris ?
Un peu d’histoire
Résultat d'un pari entre Marie-Antoinette et le Comte d'Artois, qui avait acquis le domaine en 1775, cette bagatelle surgit miraculeusement de terre en soixante-quatre jours !
Le parc de Bagatelle fut conçu par Belanger et réalisé par Thomas Blaikie, dans un style anglo-chinois typique de cette époque.
L'art du jardin vivait alors de profonds changements, en réaction à l'extrême rigorisme des jardins à la française du XVIIe siècle. On inventait des paysages théâtraux inspirés des peintures oniriques de Nicolas Poussin ou du Lorrain. Les commerçants, ou les missionnaires jésuites qui revenaient de Chine, rapportaient des images de pagodes chinoises, que l'on voulait immédiatement retrouver dans son jardin !
Le parc et le château échappèrent de justesse aux destructions de la Révolution. Ils subirent de multiples métamorphoses, passant de mains en mains. L'orangerie date de 1865, la grille d'honneur de 1860 et les écuries de 1864. Les pavillons de gardes furent construits en 1873 par l'architecte Desanges, ainsi que le Trianon et les deux terrasses.
Ce joyau fut racheté par la Ville de Paris en 1905, qui confia sa réhabilitation au conservateur des jardins de Paris, Jean-Claude-Nicolas Forestier. Il s'attacha à faire du parc un jardin de collections botaniques, sans détruire l'harmonie des aménagements précédents. Il transforma les zones vivrières en jardins de présentation, pour y exposer des collections de roses, d'iris, de plantes vivaces, de clématites, de pivoines...
C'est à lui que nous devons la célèbre roseraie de Bagatelle, qui donne lieu chaque année à un concours international, et cela depuis 1907 !