Lieu

Square Henri Galli

Des travaux de rénovation ont lieu dans le jardin du 2 avril au 7 juin mais,
l'aire de jeux reste ouverte.
JARDIN SANS TABAC
Des travaux de rénovation ont lieu dans le jardin du 2 avril au 7 juin mais,
l'aire de jeux reste ouverte.
JARDIN SANS TABAC

Horaires

Du 01/05/2024 au 31/08/2024
Sélectionner une autre période
Lundi
  • 24/24 h 
Mercredi
  • 24/24 h 
Jeudi
  • 24/24 h 
Vendredi
  • 24/24 h 
Samedi
  • 24/24 h 
Dimanche
  • 24/24 h 

Sur place

Équipement
  • Tables de ping-pong
  • Points d'eau potable
  • Aire de jeux
Services
  • Jardin sans tabac
Infos pratiques
  • Toilettes : non
  • WIFI : non
  • Table à langer : non
  • Distributeur de boisson : non
  • Admission animaux : non
  • Défibrillateur : non
Labels

Découvrir

En savoir plus

Se promener

Dès le printemps, précipitez-vous dans ce jardin, où des parterres de plantes de terre de Bruyère, et surtout de tulipes, déploient un éventail de couleurs extraordinaires, au pied de la tour. Saviez-vous que les tulipes sont particulièrement sensibles aux variations de température ? Leur corolle se referme dès que la température baisse de 1°C et une variation de 3°C suffit pour que leurs pétales s’ouvrent. Ces facultés d’adaptation leur permettent de protéger leurs organes reproducteurs des   intempéries ! La circulation automobile est assez présente autour du square, mais vous parviendrez à l’oublier en admirant les façades des magnifiques hôtels particuliers qui bordent la Seine, sur l’Ile Saint-Louis, sous l’ombrage de quelques platanes au feuillage découpé, de tilleuls de Crimée et d’ifs.

Un peu d’histoire

Ne soyez pas surpris de découvrir dans un coin de ce jardin quelques vestiges en pierre Il s’agit des restes de la tour de la Liberté, une des huit tours de la prison de la Bastille, qui fut mis à jour en 1899, lors de la construction de la première ligne de métro qui allait de Vincennes à l’Etoile. Elle fut déplacée et reconstruite pierre par pierre. La Bastille faisait partie à l’origine des fortifications édifiées sous Charles V, une muraille crénelée hérissée de tours, et constituait la Porte Saint-Antoine qui résista à la destruction de l’enceinte. D’un nom commun, qui désignait au Moyen Age une fortification, parfois un château fort, elle devint un nom propre célèbre lorsqu’elle se transforma en prison d’Etat, sous Richelieu. Elle accueillit d’illustres prisonniers comme Voltaire, Latude, Fouquet, Bernard Palissy, Sade ou le Masque de Fer avant d’être prise d’assaut par les Parisiens en colère, le 14 juillet 1789, qui libérèrent dans un geste symbolique les 7 prisonniers de ces célèbres geôles qui avaient la sombre réputation de séquestrer de si nombreux opposants au régime. Détruite à coups de pioches, elle fut rasée l’année suivante, en 1790. Vous pouvez encore voir son tracé sur la place de la Bastille, unique souvenir, avec la tour du square Henri- Galli, de cette prison mythique. Henri Galli, journaliste et écrivain, fut conseiller municipal du 4e arrondissement (1900-1919) et député de la Seine (1914-1922).