Une place Gambetta réaménagée

Une vaste concertation a permis aux Parisiens et usagers de la capitale de faire part de leurs envies, idées et besoins pour l’aménagement de sept grandes places parisiennes: Bastille, Fêtes, Gambetta, Italie, Madeleine, Nation et Panthéon.

A l’heure de pointe du soir, environ 2100 véhicules entrent sur la place Gambetta qui elle compte 5 axes de circulation majeurs, 2 lignes de métro et 7 lignes de bus.

Située dans le 20e arrondissement, la place Gambetta se trouve également à la croisée de deux axes du réseau cyclable structurants du plan vélo 2015-2020.

Hier: un héritage politique et haussmannien

Ouverte en 1670 sous le nom de Puebla, la place est rénovée après l’annexion de la commune de Charonne et d’une partie de celle de Belleville, via les travaux du Baron Haussmann. La place prend le nom de Gambetta en 1893 en hommage à Léon Gambetta, personnalité politique d’envergure nationale et député de l’arrondissement, mort en 1882. Sa forme hexagonale, disposée symétriquement autour d’une fontaine centrale contemporaine, est dessinée par les immeubles haussmanniens qui bordent la place.

Aujourd'hui: une place centrale bien desservie mais dominée par l'automobile

La place Gambetta se situe à l’intersection de voies de circulation constituant le principal réseau parisien. Véritable pôle multimodal, la place comprend lignes de bus et de métro, ainsi que des stations Autolib’ et Velib’. Outre la mairie, le bâti environnant est constitué de logements qualitatifs, d’un cinéma et de commerces.

La contrepartie de cette excellente desserte s’avère être l’encombrement de l’espace public et un environnement sonore bruyant. Avec une chaussée circulaire de 21 mètres de large, 64% de la place demeurent dévolus aux circulations automobiles. Les aménagements cyclables sont inexistants et les trottoirs, bien que larges, restent encombrés. En outre, la présence des terminus de bus sur la place est problématique.

La fontaine centrale installée en 1992 est l’œuvre du plasticien Jean-Louis Rousselet, du maître-verrier J. Dixmier et de l’architecte Alfred Gindre.

Et demain? Des espaces publics à fort potentiel

Les emplacements de certains des terminus de bus pourraient être revus par le STIF, libérant ainsi de l’espace public et ouvrant des possibilités de réaménagement. Le parvis de la mairie constitue un espace à imaginer et le périmètre d’étude élargi permet de repenser l’équilibre des usages, en réorganisant par exemple la circulation et le stationnement entre la place, la rue du Japon et le jardin.

L’aménagement de la place devra respecter quelques contraintes techniques (réseaux souterrains comme le métro ou les canalisations...), le Plan Local d’Urbanisme et des projets tels que la création du réseau cyclable structurant. Le patrimoine architectural de la place est en site protégé. Le projet sera élaboré avec les Architectes des Bâtiments de France.

Témoin parfait du XIXe siècle, la place Gambetta agrandit ses trottoirs, désencombre l'espace et retrouve la cohérence de son paysage historique.

Le collectif Di-Do! s'installe sur la place

Le mot du collectif

La place Gambetta se transforme.

La voiture laisse la place aux piétons. Le bitume laisse la place aux végétaux. Les bus vont un peu plus loin et laissent la place aux aménagements.

Oui, mais lesquels ? Le collectif Di-Do ! vous invite à ré-inventer la place Gambetta.

Que vous soyez habitante ou habitant du quartier, usager de passage ou régulier, écolier, commerçant, étudiant… nous souhaitons construire ensemble, étape par étape, le futur de la place Gambetta.

Présents sur place à partir de mars 2017, les membres du collectif Di-Do ! (urbanistes, sociologues, paysagistes, architectes…) vous aideront à définir les futurs aménagements paysagers, à dessiner vos envies de reconquête de l’espace public, à bâtir le nouveau mobilier urbain de la place Gambetta et des rues adjacentes : rues des Gâtines et Malte-Brun, avenues Gambetta et du Père Lachaise, place Martin Nadaud.

Le but ? Imaginer une place citoyenne, confortable et intelligente, plus belle et plus vivante.

Dernière mise à jour le mercredi 5 avril 2017
Crédit photo : © Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.